Home » French » 1er séminaire européen, 1ère rencontre au lycée Ozanam

1er séminaire européen, 1ère rencontre au lycée Ozanam

La semaine du 27 novembre au 3 décembre restera marquée dans la mémoire de ces lycéens. Au-delà de la rencontre avec leurs correspondants, les élèves ont apprécié les visites sur différents lieux de commémoration de la Grande Guerre. Au programme : des lieux emblématiques comme Ypres, Péronne, Saint-Laurent de Blangy, des cimetières, des tranchées, des musées ainsi qu’une visite aux archives départementales où ils ont pu avoir accès aux documents originaux.  Face aux horreurs de la guerre 14-18, les élèves ont vécu des moments très forts. Les soldats de l’époque auraient-il pu imaginer cela ? Cent ans plus tard, de jeunes allemands âgés de 13 à 17 ans qui se recueillent sur les tombes anglaises et françaises. Cent ans plus tard, des adolescents français qui déposent des myosotis sur les tombes allemandes. Cent ans plus tard, des élèves anglais qui présentent des photos de leurs arrière-grands-parents, blessés ou morts durant cette guerre. Cent ans plus tard, des ennemis d’hier qui se retrouvent pour créer, pour penser la paix.

Travailler avec des professionnels

A la fin de chaque journée, les élèves ont imaginé des saynètes à partir des informations recueillies et de leurs ressentis. Pour les aider dans cette démarche, ils sont accompagnés par des professionnels. Côté français, c’est la compagnie Eolisonge avec Thierry Poquet, metteur en scène et Valérie Battaglia, dramaturge qui animent les ateliers. Les allemands et anglais travaillent également avec des artistes : dramaturge, chorégraphe, vidéaste, metteur en scène du Rezidenz theater à Munich….

Prochaine étape

Durant le mois d’avril, les élèves se retrouveront en Angleterre. D’ici là, ils continueront leurs recherches, leurs lectures pour comprendre cet évènement majeur de l’histoire européenne et ses répercussions dans le monde actuel. Ils se questionneront : Pourquoi cette guerre n’a-t-elle pas mis fin à toutes les autres ? Pourquoi, encore aujourd’hui, le nombre de guerre augmente partout dans le monde ?

 


Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *