Les Enseignements Généraux et Professionnels Adaptés recouvrent deux grandes structures : les SEGPA et les EREA.

Les SEGPA

Les élèves en grande difficulté scolaire ou rencontrant des difficultés liées à une situation de handicap peuvent être scolarisés dans des structures particulières lorsque leur maintien en milieu ordinaire ne peut pas conduire à une amélioration de leur situation.
Les sections d’enseignement général et professionnel adapté (SEGPA) accueillent les jeunes de la 6e à la 3e présentant des difficultés scolaires importantes qui n’ont pas pu être résolues par des actions d’aide scolaire et de soutien.
L’enseignement adapté garantit la mise en place de démarches pédagogiques susceptibles d’offrir une réponse au traitement de la grande difficulté scolaire. Il n’a pas vocation à accueillir des élèves au seul titre de troubles du comportement ou de difficultés directement liées à la compréhension de la langue française.

L’orientation vers ces structures doit être fondée sur un diagnostic pédagogique pour des élèves ne maîtrisant pas toutes les compétences et connaissances définies dans le socle commun de connaissances, de compétences et de culture attendues à la fin du cycle des apprentissages fondamentaux. Les SEGPA sont constituées de quatre divisions au moins, de la sixième à la troisième.

Dans une école inclusive, l’organisation éducative du collège doit conduire à inclure les élèves de SEGPA aussi souvent que possible aux autres élèves.

Ces structures sont placées sous l’autorité et fonctionnelle du chef d’établissement qui est assisté d’un directeur adjoint chargé de la SEGPA, de professeurs des écoles et de professeurs de lycée professionnel. Les enseignements sont adaptés aux besoins des élèves et tout comme pour les autres collégiens, l’objectif est l’acquisition des compétences prévues par le socle commun de connaissances de compétences et de culture. Les années de sixième et de cinquième sont centrées sur les enseignements généraux puis, progressivement la technologie et la formation professionnelle prennent de l’importance dans l’emploi du temps avec des stages en entreprise. En fin de 3e, les élèves présentent le diplôme national du brevet (DNB) en série professionnelle ou le cas échéant le certificat de formation générale (CFG).

Les EREA

Les établissements d’enseignement adapté du second degré dispensent un enseignement général et professionnel adapté conduisant à des diplômes de niveau V – certificat d’aptitude professionnelle (CAP) -ou IV – baccalauréat professionnel.

La dimension pédagogique et éducative de l’internat, constitue un aspect essentiel et singulier du fonctionnement de ces établissements.

Les EREA/LEA accueillent des élèves du second degré (à partir de la classe de 6ème) qui connaissent des difficultés scolaires importantes et persistantes, qui peuvent être accompagnées de difficultés sociales faisant obstacle à leur réussite.

En classe de lycée, le public scolarisé ne se limite pas au seul recrutement de collégiens issus de sections de l’enseignement général et professionnel adapté (SEGPA) mais doit aussi pouvoir concerner des élèves pouvant tirer bénéfice des formations et de l’encadrement proposés par ces établissements. La scolarisation de ces élèves se fait au sein des classes de l’établissement ou dans les établissements du réseau scolaire local en privilégiant les projets individuels de formation.

La spécificité des EREA/LEA est d’offrir, en complément de l’enseignement général adapté et de la formation professionnelle, un accompagnement pédagogique et éducatif en internat éducatif dont les particularités tiennent en partie au public accueilli et à l’intervention d’enseignants du premier degré et du second degré et d’assistants d’éducation.

 

 

Laisser un commentaire