Home » Société » Pourquoi l’Irlande ne légalise t-elle que maintenant l’avortement ?

Pourquoi l’Irlande ne légalise t-elle que maintenant l’avortement ?

68 % de oui, c’est le pourcentage d’Irlandais ayant voté pour la légalisation de l’avortement.

En effet, pendant la campagne électorale, le premier ministre, Leo Varadkar, avait promis aux Irlandais d’organiser un référendum pour légaliser totalement l’avortement jusqu’à 12 semaines de grossesse. C’est donc le 25 mai 2018 que le référendum pour légaliser l’avortement en Irlande a été élaboré, afin que les femmes enceinte dont la santé était en péril ne mettent plus leur vie ainsi que celles de leurs enfants en danger.

Suite à la mort scandaleuse d’une jeune femme de 31 ans en 2012, les députés avaient modifié la loi en 2013 autorisant l’avortement  en cas de risque mortel pour la femme. D’après Le Point,  » sous cette disposition, 26 avortements ont ainsi été pratiqués en Irlande en 2014, 26 en 2015, et 25 en 2016. ».

L’avortement a toujours été illégal en Irlande même si les femmes étaient victimes de viol, d’inceste ou si le fœtus était mal formé et une telle intervention constituait un crime passible d’une peine de quatorze ans de prison. C’est pourquoi des milliers d’Irlandaises se rendaient chaque année à l’étranger, principalement au Royaume-Uni pour avorter; soient 9 femmes par jour.

Après une série de scandales sexuels et de pédophilie l’église catholique, opposée à l’IVG, a perdu beaucoup de son influence ces dernières années en Irlande, comme en témoigne en 2015  l’autorisation du mariage pour tous.

Huet Amélie, Conga Aziliz, Couplière Morgane


Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *