Le dernier numéro de Sciences Humaines contient, au delà du dossier principal consacré à la littérature (qui ne manquera pas de vous intéresser, un  article de René-Eric Dagorn.

Inspiré des travaux de Dipesh Chakrabarty (Bienvenue dans l’anthropocène ! ), le géographe montre que l’éruption du volcan Eyjafjöll a des causes anthropiques : L’Homme est responsable du réchauffement climatique, donc de la fonte des glaciers. Le glacier moins épais pèse moins sur le réservoir de magma. Les forces de pression sont allégées et l’éruption est facilitée. CQFD ! Ca marche aussi avec le tremblement de terre dans le Sichuan (à cause du barrage de Zipingpu) ! Pas sûr que ce raisonnement plaise toutefois à Claude Allègre !

Mots-clefs :, , , , , ,

Laisser une réponse :

Vous devez être connecté pour poster un commentaire...