11 mars 2011, plus de 20 000 japonais ont péri emportés par le tsunami et parfois morts de froid dans la nuit qui a suivi. Un an après le séisme de magnitude 9 qui a frappé la côte nord est du japon et la double trajédie qui s’en est suivie des céromonies d’hommage aux victimes et des manifestations anti nucléaires devraient avoir lieu dimanche dans tout l’archipel.

Dans les villes cotières, ce sont encore les tractopelles qui détruisent des batiments irrécupérables des milliers de carcasses de voitures attendent d’être recyclés; les projets de digues restent à financer; mais le chantier le plus spectaculaire.

C’est toujours celui de la centrale de fukushima avec ses trois réacteurs qui sont entrés en fusion avant d’être stabilisés à l’automne dernier à quelques kilomètres de la centrale, on décontamine également des villes entières ciomme celle d’Okuma, dont tous les habitants ont été évacués en grande partie à 90 kms à aizu wakamatsu où s’est rendu Emmanuel Leclere.

écoutez la chronique sur

http://www.franceculture.fr/emission-le-choix-de-la-redaction-tsunami-au-japon-il-y-a-1-an-vivre-a-okama-dans-la-banlieue-de-fuk

Planète Terre

– L?Homme, la nature, les sciences et les catastrophes au Japon
Philippe Pelletier et Yoann Moreau dans Planète Terre

L’an I de l’aire Fukushima : une catastrophe à plusieurs échelles

Le Japon a connu lors des 11 et 12 mars 2011, le troisième évènement le plus meurtrier après la seconde guerre mondiale (2,6 millions de morts) et le séisme de 1923 (140 000 morts). Le séisme, le tsunami et la perte de contrôle de la centrale atomique de Fukushima ont entraîné 20 000 morts. Un an après, Globe vous propose un bilan de la catastrophe à plusieurs échelles

écouter l’émission sur

http://www.franceculture.fr/blog-globe-2012-03-08-l-an-i-de-l-aire-fukushima-une-catastrophe-a-plusieurs-echelles

Mots-clefs :, , , , , , ,

Laisser une réponse :

Vous devez être connecté pour poster un commentaire...