Photographie de Cécile Euler

     Cette photographie a été prise au sommet du Victoria Peak sur l’île de Hong Kong  le 23 juillet 2012 (quelques  heures avant que le typhon Vicente ne s’abatte sur la ville).

 

Au premier plan, on constate une végétation luxuriante et verdoyante typique du climat tropical (palmiers, …).

Au second plan, apparaît l’île de Hong Kong avec tous ses buildings (dont de nombreux en construction) de plus en plus hauts, de plus en plus beaux, de plus en plus modernes.

Au dernier plan, on remarque la baie de Hong Kong et Kow Loon, le quartier placé sur le continent.

 

Cette photo combine les différents aspects de la ville de Hong Kong : une nature encore très sauvage et que rien ni personne ne saurait domestiquer, le quartier regroupant les centres d’affaires et la partie luxueuse de l’île et enfin la partie portuaire (dont on ne voit ici que la baie) sur laquelle Hong Kong a bâti sa puissance.

On voit donc bien ici les difficultés mais aussi les atouts de la Chine à se développer en alliant modernité (les centres d’affaires),  climat difficile (tropical à Hong Kong) et tradition ancestrale (la pêche à l’origine de l’économie de l’île).

 

J’ai choisi cette photo pour deux principales raisons : tout d’abord, elle allie les différentes facettes de cette ville magnifique en plaçant la nature au premier plan et donc comme élément principal de la photo. Ensuite,  les souvenirs qui s’y rapportent sont particulièrement intenses : la photographie a été prise après deux heures de marche sous une pluie diluvienne sur une petite route au dénivelé important quelques heures avant le plus grand typhon qu’ait connu la ville depuis 1999.

 

Cécile Euler. Hypokhâgne A/L

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Laisser une réponse :

Vous devez être connecté pour poster un commentaire...