photographie : Lorène Weber

Cette photographie a été prise à Ascain, commune de moins de 4000 habitants du Pays Basque français, située au pied de la montagne de la Rhune.

Ce cliché présente plusieurs intérêts géographiques, dans le sens où il met en avant comment et dans quel but les hommes ont utilisé l‘espace offert par cette région.

Tout d’abord, au premier plan, on peut voir un panneau mentionnant «Chambres à louer », devant une maison à l’architecture basque typique. Cela montre l’activité touristique et immobilière en hausse que connaît le Pays Basque, et le profit que peuvent en tirer les occupants, en proposant des logements aux touristes, par l’aménagement de chambres à louer et de chambres d’hôtes, dans leurs propres maisons, que préfèrent les touristes aux hôtels ou aux campings, par leur aspect typique et accueillant.

Puis, au second plan, on peut voir un imposant « EZAHT LGV », inscrit sur un pan de la colline, ce qui signifie en basque « NON A LA LGV », ligne à grande vitesse dont la construction entraînerait la destruction de plusieurs maisons. Du point de vue des opposants à la construction de cette ligne, la LGV aurait également des conséquences environnementales catastrophiques, une hausse de la spéculation et des impôts, une dévalorisation des maisons se trouvant à proximité de la ligne, et une baisse de l’activité touristique. En effet, selon les activistes, la dégradation
de l’environnement entraînerait une forte baisse des touristes de demi-saison (avril, mai, juin, septembre, octobre), tandis qu’elle n’apporterait
éventuellement plus de touristes qu’en juillet et en août, mois déjà saturés.

Derrière ce gigantesque « EZAHT LGV », se cache donc un vrai débat politique, économique, et social, et on assiste à une utilisation de l’espace (le pan de la colline) pour dénoncer une destruction de celui-ci (par la construction de la LGV).

Enfin, au troisième plan, on peut observer une antenne surplombant la montagne de la Rhune. Cette antenne de télécommunication permet de couvrir la zone allant de Hendaye à Bayonne. Les Basques ont également fait de cette montagne un haut lieu touristique, par l’aménagement de sentiers de randonnées et la construction d’un petit train amenant au sommet. Les hommes ont ainsi structuré la montagne de la Rhune de manière à lui donner un intérêt touristique et à en tirer un profit économique.

En conclusion nous pouvons dire que ce cliché met en avant la manière dont les hommes ont utilisé l’espace offert par la région basque pour en tirer différents profits (économique, politique, culturel…).

Lorène Weber, HK/BL

Étiquettes : , , , , , , , , ,


Par Michel Delberghe avec nos correspondants
Source : LE MONDE
11/08/2010

Extrait :

En 2009, les collectivités ont maintenu les grands projets d’infrastructure au détriment des travaux de proximité. Malgré la crise, les collectivités territoriales continuent d’investir à un rythme soutenu. En 2009, elles ont consacré 44,5 milliards d’euros en dépenses d’équipement et de construction, soit 3,4 milliards de plus qu’en 2008. Pourtant, si l’on en croit le rapport de l’Observatoire des finances locales rendu public le 6 juillet, la part des crédits consacrés par les collectivités aux équipements dans l’ensemble des investissements publics est en recul, de 73 % à 70 %, en un an.

Lire la suite sur Le Monde.fr

Étiquettes : , , , , ,


A consulter :

  • Le site de la LGV Est Européenne

http://www.lgv-est.com/

– des vidéos

– des photos

– des informations pour être incollables sur la LGV Est Européenne

  • Le diaporama (et son commentaire) de Guy Baudelle au FIG 2005 sur le thème : Le territoire dépassé par les nouveaux réseaux ?

http://fig-st-die.education.fr/actes/actes_2005/baudelles/article.htm

Les Actes 2005 du FIG sont une mine : http://fig-st-die.education.fr/actes/actes_2005/index.htm

Bonne découverte

Étiquettes : , , , , , , , ,