Les nouveaux pays industrialisés (NPI)

26 01 2013

Les nouveaux pays industrialisés (NPI) sont les pays qui ont amorcé un important décollage industriel à partir des années 1960.

Description

Les nouveaux pays industrialisés en 2010. Ceci constitue la catégorie intermédiaire entre « pleinement développé » et « en développement ».

Hong Kong (ancien NPI, aujourd’hui pleinement développé)

Singapour (ancien NPI, aujourd’hui pleinement développé)

Corée du Sud (ancien NPI, aujourd’hui pleinement développé)

Dans les années 1960, les premiers nouveaux pays industrialisés (NPI) figuraient parmi les pays en développement. Depuis, ils ont démontré qu’il était possible, sous certaines conditions, d’amorcer un véritable décollage industriel et rattraper les pays développés.

Aujourd’hui, les quatre dragons asiatiques sont devenus des pays développés à part entière, et jouissent d’un PIB-PPA par habitant équivalent à celui de l’Union européenne. La Corée du Sud a un PNB par habitant proche de celui de la Grèce ou du Portugal. Singapour et Hong Kong figurent dans le groupe des pays à revenu élevé dès le début des années 1990. Et selon le FMI, le PIB par tête de Taïwan, calculé en parité de pouvoir d’achat, devrait s’établir à plus de 34 700 dollars US en 2010, surpassant celui du Japon, de la France ou encore de la Finlande.

 

Les « 4 Dragons »bsp;— Corée du Sud, Taïwan, Singapour et Hong Kong sont considérés depuis les années 1990 comme des pays développés et ne font plus partie des NPI. On pourrait éventuellement les appeler « anciens NPI »).

Avec le début des années 80 et le développement des marchés financiers dans certains pays du Sud, est apparu le concept proche de « pays émergents ». À la différence des NPI, certains des pays émergents ont déjà eu un important secteur industriel (notamment les Pays de l’Est) ou se développent dans d’autres secteurs que l’industrie.

La stratégie des NPI d’Asie

La stratégie de développement des pays regroupés au sein des NPIA est relativement similaire et suit cinq principes fondamentaux :

La réforme agraire

Le décollage industriel commence par des réformes agraires importantes. Toutes ces mesures permettent la création d’une classe moyenne nécessaire pour créer une demande interne.

L’industrialisation par la promotion des exportations

Les NPI développent une stratégie d’industrialisation à partir de la production de biens destinés à l’exportation et s’adressent donc en premier lieu au marché mondial avant le marché national. Ils jouent sur les avantages comparatifs procurés par une main d’œuvre abondante et bon marché.

L’intervention active de l’État

Le modèle de développement est un mélange de libéralisme et d’interventionnisme direct et actif. L’État crée les infrastructures nécessaires à l’industrialisation, mise en place de mesures protectionnistes, choix des secteurs considérés comme prioritaires pour l’industrialisation, scolarisation etc.

Une généralisation de la scolarisation

Une politique scolaire active aboutissant à un taux d’alphabétisation élevé permet la formation d’une main d’œuvre qualifiée.

Les résultats

Des économies très ouvertes

Les exportations représentent environ 30% du PNB des NPI Il s’agit donc d’économies très ouvertes et dépendantes de l’extérieur. De plus, très souvent, une partie importante des investissements a été réalisée par des firmes multinationales.


Actions

Informations

Laisser un commentaire