L’environnement, entre exploitation et protection : un enjeu planétaire

Introduction: Qu’est-ce que l’environnement?

  • Un regard sur l’histoire de l’environnement
    • un exemple d’historien de l’environnement : Grégory Quenet (2015)
    • l’histoire de l’histoire environnementale, par Fabien Locher (EHESS, Paris), Lausanne, 2014

Nous commencerons par l’axe 2

Axe 1 : Exploiter, préserver et protéger

  • Exploiter et protéger une ressource « naturelle »: la forêt française depuis Colbert
  • Le rôle des individus et des sociétés dans l’évolution des milieux : « révolution néolithique » et « révolution industrielle », deux ruptures ?

Axe 2 : Le changement climatique : approches historique et géopolitique

  • Les fluctuations climatiques et leurs effets : l’évolution du climat en Europe du Moyen Âge au XIXe siècle
  • Le climat, enjeu des relations internationales : les accords internationaux (Sommets de la Terre, COP…)

Objet de travail conclusif : Les États-Unis et la question environnementale: tensions et contrastes

  • L’’environnement aux États-Unis : entre protection de la nature, exploitation des ressources et transformation des milieux depuis le XIX’ siècle ; les rôles respectifs de l’État fédéral et des États fédérés.
  • Les États-Unis et l’environnement à l’échelle internationale (État, firmes transnationales, ONG…)

 

Territoires, populations et développement : quels défis ?

Territoires, populations et développement : quels défis ?

Chapitre 1 : Des trajectoires démographiques différenciées

Chapitre 2 : Développement et inégalités 

Chapitre 3 : La France : dynamiques démographiques, inégalités socio-économiques

Water: a special issue

To sum up: the example of Cape Town (South Africa)

You will find interesting informations about the water issue … here

– 80% of global water supplies at risk

Thirsty food

– The water issue in Califormia…(to learn more about your case study, see first its video)

– The burden of thirst (more informations)

Parting the waters… among the Israelis, Palestinians, and Jordanians

Water wars : the Nile river

Tibetan plateau

Lack of water in India

– River restoration and dam removal

 

Mers et océans : au coeur de la mondialisation (711 M. Gayme)

Voici, sur le blog d’un collègue, en plus de liens et infographies utiles, un croquis très bien fait sur le sujet.

Problématiques :

  • Pourquoi et comment les mers et les océans sont-ils des vecteurs essentiels de la mondialisation ?
  • Pourquoi le contrôle de ces espaces est-il essentiel ? Comment s’opère-t-il et avec quelles conséquences géopolitiques ?
  • Quels sont les enjeux de la protection de ces espaces ?

I.Mers et des océans : vecteurs essentiels de la mondialisation

 Etude de cas: Le détroit de Malacca, un passage stratégique proche de la saturation

En quoi le détroit de Malacca est-il un point de passage majeur et stratégique à l’échelle régionale et internationale et un enjeu dans les relations entre les états riverains, entre les grandes puissances?

  • Le détroit de Malacca une localisation stratégique mais un passage étroit (passage, croquis des transports et flux)
  • La densité des routes maritimes  (le trafic maritime sur le site MarineTraffic)
  • Les flux maritimes dans la mondialisation: un ring mondial? (site)
  • Un corridor essentiel pour l’Asie et le monde (note de synthèse de l’ISEMAR – Paul Tourret, mai 2017)
  • La piraterie dans le détroit (vidéo CCTV, septembre 2015)
  • Un projet de canal au travers de la Malaisie évoqué (Ouest-France, 2015)

A) Mondialisation et maritimisation

B) Des milieux riches en ressources

C) Routes maritimes et littoralisation

Les conséquences de la pandémie :

II. Mers et océans : entre appropriation, protection et liberté de circulation

1) Appropriation, contrôle et liberté de circulation

2) Protection

III. La France : une puissance maritime ?

Accroche : Le Chant du loup, Antonin Baudry, 2019 (bande-annonce)

1) La puissance maritime de la France

2) Les enjeux de la puissance maritime

Identifier, protéger et valoriser le patrimoine : enjeux géopolitiques

Cours 1 : Le patrimoine et ses enjeux

Problématique : en quoi consiste la notion de patrimoine, comment a-t-elle évolué et en quoi le patrimoine est-il l’objet d’enjeux sociaux, politiques et géopolitiques ?

I. La construction et l’élargissement de la notion de patrimoine : de la transmission entre individus à l’héritage au profit de l’humanité.

A) Du patrimoine familial (la transmission entre individus)…

B) … au patrimoine collectif et national

C) Le « patrimoine mondial » de l’Unesco : une construction des États et de la communauté internationale, de plus en plus diversifiée mais spatialement concentrée.

II. Le patrimoine au cœur d’usages et d’enjeux politiques et géopolitiques (jalons concernés : Versailles / la question des marbres du Parthénon / le cas du Mali)

À quels usages et enjeux politiques et géopolitiques la conservation et la préservation du patrimoine répondent-elles ?

A) Le patrimoine comme enjeu de politique intérieure

B) Le patrimoine comme enjeu géopolitique

III. Les usages sociaux du patrimoine, entre tensions et concurrences (jalons concernés : Versailles / Paris / Venise)

 

Cours 2 : La France et le patrimoine

Objet de travail conclusif : La France et le patrimoine, des actions majeures de valorisation et de protection.

Problématique : quelles politiques la France a-t-elle menées pour gérer, protéger et valoriser son patrimoine ?)

Plan organisé sur le jalon La gestion du patrimoine français : évolutions d’une politique publique.

I. L’État garant de la gestion du patrimoine depuis la Révolution

II. Une gestion qui s’est décentralisée depuis les années 1990 (jalon La patrimonialisation, entre héritage culturel et reconversion. Le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais)

III. Patrimoine et soft power (jalon Le patrimoine, facteur de rayonnement culturel de la France dans le monde et objet d’action diplomatique (un exemple du patrimoine immatériel : le repas gastronomique des Français).

Étudier les divisions politiques du monde : les frontières

Introduction :

 

Axe 1 : Tracer des frontières, approche géopolitique

Jalon 1 : Pour se protéger : le limes rhénan

À quoi comparer ce type de frontière ?

Jalon 2 : Pour se partager des territoires : la conférence de Berlin et le partage de l’Afrique 

Jalon 3 :Pour séparer deux systèmes politiques : la frontière entre les deux Corée

  • Comment la Corée du Nord est devenue une menace? (vidéo à la fin de l’article « Tension en Mer Jaune » du Monde, 2016)
  • La guerre de Corée 1950-1953 ( article du magasine L’Histoire)
  • La DMZ , zone démilitarisée entre les deux Corée (article du Figaro de 2019 et reportage de France 2 en 2017)
  • Un exemple de « la diplomatie du rayon de soleil », la zone d’activité de Kaesong cogérée par les deux Corées, fermée puis rouverte (article du Monde de 2013 et article de Wikipedia).

Axe 2 : Les frontières en débat

Jalon 1 : Reconnaître la frontière : la frontière germano-polonaise de 1939 à 1990, entre guerre et diplomatie

Jalon 2 : Dépasser les frontières : le droit de la mer (identique sur l’ensemble des mers et des océans, indépendamment des frontières)

Problématiques :

  • De quelle façon la mondialisation influe-t-elle sur la géostratégie des espaces maritimes .
  • Pourquoi le contrôle de ces espaces est-il essentiel ?
  • Dans quelle mesure la géostratégie des espaces maritimes est-elle dépendante de la hiérarchie des puissances ?

I. Le droit de la mer, une question ancienne devenue encore plus cruciale avec la mondialisation 

A) Une question ancienne

B) devenue encore plus cruciale avec la mondialisation

II. Le droit de la mer dépend de la hiérarchie des puissances et de son évolution

III. Droit de la mer et  tensions internationales

 

Objet de travail conclusif : Les frontières internes et externes de l’Union européenne

Jalon 1 : Les enjeux de Schengen (vidéo) et du contrôle aux frontières : venir en Europe, passer la frontière

Jalon 2 : Les frontières d’un État adhérent

Jalon 3 : Les espaces transfrontaliers intra-européens : passer et dépasser la frontière au quotidien

Pour aller plus loin sur les frontières (ou réviser)…

Le détroit de Malacca: un point de passage stratégique

En quoi le détroit de Malacca est-il un point de passage majeur et stratégique et un enjeu dans les relations entre les grandes puissances? (manuel Magnard, pages 170 à 177)

1 – Le détroit de Malacca est un passage stratégique proche de la saturation

  • Le détroit de Malacca une localisation stratégique mais un passage étroit (passage, croquis des transports et flux)
  • La densité des routes maritimes,  le trafic maritime(et un article de 2018 du blog cartographie numérique; zoom sur le trafic du détroit de Malacca en bas de l’article)
  • Les flux maritimes dans la mondialisation: un ring mondial? (site)
  • Un corridor essentiel pour l’Asie et le monde (note de synthèse de l’ISEMAR – Paul Tourret, mai 2017)

2 – Il est à l’origine de coopérations mais aussi de tensions à l’échelle régionale

3 – Il est aussi un espace stratégique à l’échelle internationale, et donc un enjeu pour les grandes puissances

Mers et océans vecteurs de la mondialisation (TSTMG)

Introduction: La mondialisation, ce sont des flux et des réseaux de villes, des routes, de voies aériennes et maritimes, comme le montre cette impressionnante vidéo… Et pour voir la mondialisation en direct : le trafic maritime (en crise)

I – Mondialisation et maritimisation:

a. La maritimisation de l’économie mondiale

c. La littoralisation des hommes et des activités

II- Routes maritimes et inégale intégration des territoires:

a. Des espaces au coeur de la mondialisation mais des territoires inégalement intégrés

b. Des espaces reliés ou traversés par des routes maritimes et par d’autres réseaux

III – Les espaces maritimes, au coeur des enjeux géostratégiques, sources de tensions

a. La territorialisation des océans, des espaces en voie d’appropriation

  • Les espaces maritimes sont des gisements de ressources convoitées
    • Des ressources exploitables et convoitées (croquis)
    • le tourisme maritime : les croisières (documentaire long, pour les curieux)
  • Les États cherchent à agrandir leurs ZEE et les puissances à être présentes militairement, ce qui est source de tensions
  • Des conflits d’usage à l’échelle locale (les EMR en Bretagne). 

b. Contrôle et liberté de circulation des espaces maritimes et des points de passage géostratégiques :

c. La protection de ces espaces convoités, entre recherche de profits et durabilité

 

Pour aller plus loin:

Les conséquences de la pandémie :