Les relations internationales de 1945 à 1991

A la fin de la seconde guerre mondiale d’importants espoirs de paix existent symbolisés par la création de l’ONU en 1945. Mais il n’y a pas d’apaisement dans les relations internationales du fait des divisions entre les grands vainqueurs de la guerre: les Etats-Unis et l’URSS. En 1947 c’est le début de la guerre froide entre les deux superpuissances. Elle prend fin en 1991. Après cette période, les relations internationales se compliquent et aboutissent à la mise en place d’un monde multipolaire.

Comment ont évolué les rapports de force entre les grandes puissances depuis 1945? Quelles sont les causes et les conséquences de ces relations sur l’ordre géopolitique international? 

I – La rupture de la grande alliance et la domination des acteurs et règles de la guerre froide dans les relations internationales: 1947-1962

Comment se met en place et comment fonctionne le monde bipolaire de la guerre froide? 

  1. 1945: un bilan terrible, des espoirs de paix, des modèles idéologiques irréconciliables
    1. 1945: un monde meurtri
    2. 1945: la volonté de créer un nouvel ordre mondial, un monde meilleur
      • Créer un monde meilleur: l’ONU, la naissance de la justice internationale (le procès de Nuremberg – Lumni, septembre 2020; le procès de Tokyo en 1948)
      • Reconstruire le monde: développement des États-Providence (en France, avec le programme du CNR) et de la gouvernance économique mondiale (accords de Bretton Woods le 22 juillet 1944, GATT en 1947)
    3. Deux modèles idéologiques dominants inconciliables rendant toute « paix impossible » mais une « guerre improbable » (Raymond Aron)
      • Impérialisme et « chasse aux sorcières » se développent dans chaque camp
        • L’URSS soutient les partis communistes des pays du bloc de l’ouest et dans le monde pour « faire triompher le communisme à l’ouest » (22 septembre 1947: création du Kominform).
        • Les États-Unis veulent stopper la « contagion communiste »
        • L’URSS et les États-Unis utilisent la propagande pour faire la promotion de leurs modèles (« American dream » pour les Etats-Unis, modèle soviétique…)
  2.  1947- 1962: La rupture de la Grande alliance et la dominations des acteurs et règles de la Guerre froide dans les relations internationales
    1. La rupture:
      • Doctrine Truman, Plan Marshall (carte),
      • Réponse de Jdanov (lire les deux derniers paragraphes-)
      • La guerre froide commence en Europe divisée entre le camp soviétique (Europe de l’Est libérée par l’armée rouge) et le camp occidental dominé par les États-Unis (Europe de l’ouest libérée par l’armée américaine et ses alliés)
    2. La formation des deux blocs:
      • Comme l’Europe, le monde est finalement divisé en deux blocs: le bloc de l’Est (dominé par l’URSS) et le bloc de l’ouest (dominé par les États-Unis)
        • La création de l’OTAN le 4 avril 1949 (carte)
        • La bipolarisation du monde permet l’émergence de nouveaux acteurs: l’exemple de la Chine de Mao

C. L’intervention des superpuissances dans les théâtres internationaux entre 1947 et 1962 et les premières crises de la guerre froide

  • La guerre froide commence en Europe:
    • Le blocus de Berlin (carte) en 1948-49 est à la fois la première crise et le symbole de la Guerre Froide (fin du blocus)
    • Naissance de la RFA et de la RDA (carte)
    • La seconde crise de Berlin est la construction du mur dans la nuit du 12 au 13 août 1961 (archive INA de 1988 avant la chute du mur). Carte.

3. L’ordre bipolaire à son apogée, ou la Détente (1963- fin des années 1970)

  1. Les difficultés des années 1960
    • Contestations internes aux États-Unis (mouvement des droits civiques, contre-culture et revendications de la jeunesse, rejet de la guerre du Vietnam) mais aussi externes (critique du modèle américain, volonté du général de Gaulle de montrer son indépendance vis à vis des États-Unis).
    • Contestation dans le bloc de l’Est (écrasées par l’armée Rouge): Printemps de Prague en août 1968.
  2. Les différents aspects de la Détente
    • Traités de non prolifération de l’arme nucléaire et accords SALT
    • Accords diplomatiques: « Ostpolitik » de Willy Brandt; les deux Allemagnes à l’ONU; reconnaissance de la Chine populaire par les États-Unis (Nixon en Chine, 1972)
    • Accords commerciaux
    • Accords d’Helsinki (1975)
  3. Mais toujours des conflits périphériques

III. La fin de la guerre froide et du monde bipolaire: 1981-1991

Pourquoi le bloc soviétique s’effondre-t’il à partir de 1989?

  1. La guerre fraîche du président américain Ronald Reagan
  2. Les difficultés de l’URSS
  3. L’implosion du bloc soviétique

 

Thème IV. Les nouvelles conflictualités et les nouveaux rapports de puissance de la fin du XXème siècle au début du XXIème siècle

Comment passe-t’on d’un monde plutôt unipolaire, dominé par les Etats-Unis, à un monde multipolaire?

  1. L’hégémonie des États-Unis au début des années 1990 est rapidement contestée

     2. Avec l’émergence de puissances concurrentes, le monde devient multipolaire.

Autre possibilité :

Thème 2 : La multiplication des acteurs internationaux dans un monde bipolaire (de 1945 au début des années 1970)

Chap. 4 : La fin de la Seconde Guerre mondiale et les débuts d’un nouvel ordre mondial

Vers la guerre froide

Chap. 5 Une nouvelle donne géopolitique: bipolarisation et émergence du tiers-monde

La guerre froide

Des cartes pour mieux comprendre la décolonisation

  • Les empires coloniaux en 1945 et les mouvements de contestations anticoloniaux: carte ici.
  • La décolonisation en Afrique et en Asie: carte ici.
  • Le tiers-monde entre deux blocs dans les années 1970: carte ici.
  1. Quelles sont les étapes et les modalités de la décolonisation?
    1. La décolonisation commence en Asie du Sud
    2. La décolonisation se poursuit en Afrique sub-saharienne
    3. La décolonisation se termine au Maghreb et en Afrique australe
  2. Pourquoi les États issus de la décolonisation n’arrivent-ils pas tous à émerger?
    1. L’émergence du tiers-monde et le refus de l’alignement sur les deux blocs
    2. L’éclatement politique et économique du tiers-monde
    3. L’échec de l’émergence de beaucoup d’États issus de la décolonisation explique en partie la diversité des Sud

Chap. 6 : La France: une nouvelle place dans le monde

  • PPO 1 : La guerre d’Algérie et ses mémoires
  • PPO 2 : Charles de Gaulle et Pierre Mendès France, deux conceptions de la République
  • PPO 3 : La Constitution de 1958

Thème 3 : Les remises en cause économiques, politiques et sociales des années 1970 à 1991

Chap. 7 : La modification des grands équilibres économiques et politiques mondiaux

Le premier choc pétrolier (1973)

Le coup d’État du général Pinochet et de la CIA au Chili (1973)

La révolution iranienne et la prise d’otages à l’ambassade des États-Unis à Téhéran  en 1979 (leur retour en 1981) et la vision qu’en donne le film américain Argo, 2012)

Chap. 8 : Un tournant social, politique et culturel, la France de 1974 à 1988

  • PPO 1 : 1975: la légalisation de l’interruption volontaire de grossesse: un tournant dans l’évolution des droits des femmes
  • PPO 2 : 1981: l’abolition de la peine de mort
  • PPO 3 : L’épidémie du sida en France: recherche, prévention et luttes politiques

Hollywood et la Guerre froide

Pendant les années 1950

À la TV:

La Liste noire

Make mine freedom (1948) .

The Red Menace (R. G. Springsteen, 1949):  le pitch et le film .

Surviving under atomic attack (Official United States Civil Defense, 1951): le film

The Day called X (CBS, 1957):  le pitch  et le film .

FILMS:

The Big Lift (George Seaton, 1950):

Le Jour où la Terre s’arrêta (Robert Wise, 1951)

Invasion of the Body Snatchers (Don Siegel, 1956)

Pendant les années 1960

One, Two, Three (Billy Wilder, 1961)

Fail Safe (Sidney Lumet, 1964):

Dr. Strangelove or how I learned to stop worrying and love the bomb (Stanley Kubrick, 1964):

The Russians are coming, The Russians are coming (Norman Jewison, 1966)

Pendant les années 1980

WarGames (John Badham, 1983)

The Day after (Nicholas Meyer, 1983)

Red Dawn (John Milius, 1984)

Rocky IV (Sylvester Stallone, 1985)

Red Heat (Walter Hill, 1986)

À la poursuite d’Octobre Rouge (John McTiernan, 1990)

USS Alabama (Tony Scott, 1995)

La Seconde Guerre mondiale

Cours 1 : Guerre d’anéantissement et génocide des Juifs et des Tziganes

Introduction : extrait de Elem Klimov, Requiem pour un massacre (titre original : Viens, et vois ou Va et regarde), 1985, URSS

Problématique :Dans quelle mesure la Seconde guerre mondiale apparait-elle comme une « guerre d’anéantissement » ?

I. Une guerre d’anéantissement

A) Un niveau de destruction inégalé

B) Les civils principales victimes de guerre

C) Explications

II. L’extermination des Juifs et des Tziganes

Cours 2 : La France dans la guerre : occupation, collaboration, régime de Vichy, Résistance (et en Sarthe)

Problématique: Quelles ont été les conséquences de la défaite de 1940 pour la France ?

Continuer ou arrêter la guerre?

  • Discours du maréchal Pétain du 17 juin 1940: arrêter et signer l’armistice avec l’Allemagne (texte).
  • Appel du 18 juin 1940 du général de Gaulle (enregistrement de juillet 1940 car le premier appel du 18 juin à la BBC n’a pas été conservé): continuer le combat et rentrer en résistance.

Le régime de Vichy :

Résister :

Les régimes totalitaires dans l’entre-deux guerres

Introduction : le concept de totalitarisme

Cours 1 : La genèse des régimes totalitaires

Problématique : comment les régimes totalitaires se sont-ils mis en place ?

Cours 2 : L’État totalitaire

Problématique : en quoi l’État totalitaire est-il une nouvelle forme d’État ?

Cours 3 : La terreur dans les régimes totalitaires

Problématique : en quoi la terreur est-elle au cœur des régimes totalitaires ?

Cours 4 : Les sociétés totalitaires

Problématique : comment les régimes totalitaires ont-ils transformé les sociétés pour créer un homme nouveau ?

Cours 5 : Les régimes totalitaires et la culture

  • Le triomphe de la volonté, extrait (Leni Riefenstahl, 1934)
  • Alexandre Nevsky (Sergueï Eisenstein, 1938) à partir de 33:10 minutes.

Cours 6 : L’Europe à l’épreuve des totalitarisme

Pour aller plus loin : le totalitarisme reste-t-il une lecture pertinente de l’histoire ?

Mers et océans : au coeur de la mondialisation

Ouverture : le canal de Suez bloqué par l’Ever Given en mars 2021 (articles du Monde) et son élargissement

Le trafic maritime sur le site MarineTraffic.

Mondialisation et globalisation: les définitions et différences entre ces deux notions sur le site Géoconfluence.

Voici, sur le blog d’un collègue, en plus de liens et infographies utiles, un croquis très bien fait sur le sujet. Problématiques :

  • Pourquoi et comment les mers et les océans sont-ils des vecteurs essentiels de la mondialisation ?
  • Pourquoi le contrôle de ces espaces est-il essentiel ? Comment s’opère-t-il et avec quelles conséquences géopolitiques ?
  • Quels sont les enjeux de la protection de ces espaces ?

I. Mers et des océans : vecteurs essentiels de la mondialisation 

Études de cas:

Le golfe Arabo-Persique, un espace maritime aux enjeux planétaires

Le détroit de Malacca, un passage stratégique proche de la saturation:

En quoi le détroit de Malacca est-il un point de passage majeur et stratégique à l’échelle régionale et internationale et un enjeu dans les relations entre les états riverains, entre les grandes puissances?

  • Le détroit de Malacca une localisation stratégique mais un passage étroit (passage, croquis des transports et flux).
  • Délimitation juridique des espaces maritimes (source: extraplac)
  • La densité des routes maritimes  (le trafic maritime sur le site MarineTraffic)
  • Les flux maritimes dans la mondialisation: un ring mondial? (site)
  • Un corridor essentiel pour l’Asie et le monde (note de synthèse de l’ISEMAR – Paul Tourret, mai 2017)
  • La piraterie dans le détroit (vidéo CCTV, septembre 2015)
  • Un projet de canal au travers de la Malaisie évoqué, le canal de Kra (Brèves Marines, avril 2021, Centre d’études stratégiques de la Marine)

Le canal de Panama : histoire et élargissement

  1. Le transport maritime est vital pour l’économie mondiale.

La mondialisation, ce sont des flux et des réseaux de villes, de routes, de voies aériennes et maritimes, comme le montre cette impressionnante vidéo… Et pour voir la mondialisation en direct : le trafic maritime est essentiel dans les échanges.

      2. La maritimisation renforce la littoralisation et le rôle des façades maritimes

Les conséquences de la pandémie :

Méthode pour la Bac: réalisation d’une production graphique, « La maritimisation de l’économie mondiale », manuel Hachette page 397.

II. Mers et océans : entre appropriation, protection et liberté de circulation

Études de cas:

La mer de Chine méridionale, une des mers les plus convoitées au monde

L’Océan Indien : rivalités régionales et coopérations internationales

L’océan Arctique, un espace maritime intégré dans le commerce mondial ?

  1. Appropriation

     2. Contrôle et liberté de circulation

     3. Protection

III. La France : une puissance maritime ?

Fragilités des démocraties, totalitarismes et Seconde Guerre mondiale (1929-1945) : L’impact de la crise de 1929 : déséquilibres économiques et sociaux 

Rappel : le thème 1 d’Histoire est organisé ainsi :

  • Chap. 1 : L’impact de la crise de 1929 : déséquilibres économiques et sociaux
  • Chap. 2 : Les régimes totalitaires
  • Chap. 3 : La Seconde Guerre mondiale

Introduction générale : présence du XXe siècle au XXIe siècle

La doctrine Truman (1947)

Présentation du programme de Terminale

 

Chap. 1 : L’impact de la crise de 1929 : déséquilibres économiques et sociaux 

  • L’effondrement de Wall Street en 1929 et les conséquences de la crise financière (vidéo)

Problématique : quel a été l’impact de la crise économique mondiale sur les sociétés et les équilibres politiques, à court, moyen et long terme

I. D’une crise américaines à une crise mondiale (carte)

A) La crise aux États-Unis

  • La crise boursière: ces jours qui ont conduit à l’effondrement de Wall Street (vidéo jusqu’à 1min30)
  • Des spéculateurs ruinés: un investisseur tente de vendre sa voiture après le Krach de Wall Street (photographie).

B) La crise devient mondiale

  • Panique devant la caisse d’épargne de Berlin après la faillite d’une grande banque allemande.
  • L’effondrement de la production industrielle des grandes puissances économiques et du monde entre 1929 et 1932 (document)

C) Pourquoi la crise ?

  • Ces jours qui ont conduit à l’effondrement de Wall Street (vidéo à partir de 1min30)
  • Explications par l’historien Jacques Marseille des mécanismes de la crise de 1929.(vidéo INA)

II. Les conséquences de la crise (PPO Amérique latine)

A) La dépression des années 1930

B) Renforcement des inégalités, misère et chômage de masse

  • Le chômage en France, en Allemagne et aux États-Unis de 1920 à 1938 (vidéo INA: Jacques Marseille).
  • La crise devient sociale: les conséquences de la crise aux Etats-Unis (« Hooverville in Central Park » (vidéo jusqu’à 1min40) et dans le monde.
  • Dorothea Lange, Migrant Mother, 1936
  • Les conséquences de la crise en France
  • Chômeurs secourus en France (1929-1939)

C) Des tensions socio-politiques

III. Comment lutter contre la crise ?

A) Des solutions classiques : protectionnisme et déflation

B) La relance par l’État

  • Les États lancent de grands projets (vidéo Lesite TV à partir de 4:30)
  • dirigisme économique dans les régimes autoritaires et totalitaires
  • Keynes et la relance par la demande
  • Le New Deal de Roosevelt (video Lumni)

C) La réponse française à la crise (PPO Accords Matignon 1936)

Créer une vidéo à partir d’images ou d’un diaporama

Voici quelques outils pour transformer votre travail sur dossier, ou votre fichier de diapositives réalisé pour un exposé, en vidéo que vous pouvez partager dans notre espace numérique de travail (ou ailleurs)…

  • Adobe Spark Vidéo est un outil gratuit, utilisable très facilement en ligne en créant son compte (ou en se connectant à partir d’un compte Google, Facebook…). Il vous permet de créer facilement plusieurs types de documents et notamment des pages Web ou des vidéos que vous pouvez télécharger ou partager. Attention, vous ne créerez pas votre vidéo à partir d’un fichier de diapositives mais en téléchargeant directement des images au format jpeg.
    • Vous trouverez ici le lien vers un tutoriel vous expliquant en détail comment réaliser votre vidéo.
    • Pour savoir comment travailler à plusieurs sur le même projet, regardez le tutoriel à partir de 13:23 minutes.
  • Si vous avez le logiciel Microsoft PowerPoint vous pouvez transformer votre diaporama en vidéo.
    • Vous devez d’abord créer vos diapositives, y rajouter du son si vous voulez (un fichier déjà enregistré ou enregistrer directement votre voix, tutoriel ici), puis programmer le défilement automatique des diapositives (tutoriel ici). Ensuite suivez les consignes de cette page de tutoriel pour le transformer en vidéo (lien ici).
  •   Pour les plus aventureux, si vous n’avez pas la suite Microsoft, que vous voulez transformer votre diaporama en fichier vidéo gratuitement (et que vous n’avez pas peur des logiciels de montage vidéo) voici une méthode possible qui nécessite dans un premier temps de télécharger le logiciel gratuit VLC (très pratique). Ouvrez VLC et suivez les consignes de cette page web: VLC va enregistrer ce qu’il y a sur votre écran. Il vous suffit de faire défiler votre diaporama automatiquement et VLC l’enregistrera. Attention: il faudra modifier la vidéo et rajouter du son dans un logiciel de montage de type Window Movie Maker (encore disponible gratuitement, avec une fonction d’enregistrement de votre voix sur la vidéo).

Comment utiliser les outils en ligne d’écriture collaborative?

Sur Internet certains outils vous permettent de créer un document collaboratif en ligne: l’un d’entre vous crée un document et invite les autres à modifier ce document avec lui. Plusieurs personnes peuvent alors écrire sur ce document en même temps ou non s’ils le veulent. Le document est modifié et s’enregistre automatiquement dès que l’un des utilisateurs écrit quelque chose. Pour cela il faut seulement une connexion Internet. Attention: téléchargez régulièrement votre document pour le sauvegarder sur votre ordinateur et continuer à travail dessus au cas où vous seriez privé de connexion Internet.

Google met à disposition plusieurs outils collaboratifs de ce type (des fichiers documents, mais aussi un outil pour créer des présentations à plusieurs etc.). Attention avec Google: vos données personnelles ne sont pas correctement protégées et vous devez faire attention aux informations que vous acceptez de donner.

  • Tutoriel vidéo pour utiliser Google docs: ici. (mieux vaut avoir une adresse gmail).

Il existe aussi des outils en ligne gratuit et plus surs pour la protection de vos données, même si l’interface peut paraître plus simple avec moins d’outils.

  • Tutoriel vidéo pour utiliser Framapad: ici.