Mers et océans : au coeur de la mondialisation (711 M. Gayme)

Voici, sur le blog d’un collègue, en plus de liens et infographies utiles, un croquis très bien fait sur le sujet.

Problématiques :

  • Pourquoi et comment les mers et les océans sont-ils des vecteurs essentiels de la mondialisation ?
  • Pourquoi le contrôle de ces espaces est-il essentiel ? Comment s’opère-t-il et avec quelles conséquences géopolitiques ?
  • Quels sont les enjeux de la protection de ces espaces ?

I.Mers et des océans : vecteurs essentiels de la mondialisation

 Etude de cas: Le détroit de Malacca, un passage stratégique proche de la saturation

En quoi le détroit de Malacca est-il un point de passage majeur et stratégique à l’échelle régionale et internationale et un enjeu dans les relations entre les états riverains, entre les grandes puissances?

  • Le détroit de Malacca une localisation stratégique mais un passage étroit (passage, croquis des transports et flux)
  • La densité des routes maritimes  (le trafic maritime sur le site MarineTraffic)
  • Les flux maritimes dans la mondialisation: un ring mondial? (site)
  • Un corridor essentiel pour l’Asie et le monde (note de synthèse de l’ISEMAR – Paul Tourret, mai 2017)
  • La piraterie dans le détroit (vidéo CCTV, septembre 2015)
  • Un projet de canal au travers de la Malaisie évoqué (Ouest-France, 2015)

A) Mondialisation et maritimisation

B) Des milieux riches en ressources

C) Routes maritimes et littoralisation

Les conséquences de la pandémie :

II. Mers et océans : entre appropriation, protection et liberté de circulation

1) Appropriation, contrôle et liberté de circulation

2) Protection

III. La France : une puissance maritime ?

Accroche : Le Chant du loup, Antonin Baudry, 2019 (bande-annonce)

1) La puissance maritime de la France

2) Les enjeux de la puissance maritime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *