Entretien avec Méduse

-Bonjour mademoiselle, j’ai la chance de vous rencontrer et je vous pose tout de suite la question que tout le monde se pose : comment se passe la cohabitation avec vos serpents ?

 

-Vous mettez le doigt sur mon point faible! Je suis hérpétophobe. Je vis toujours sur mes gardes et dans une perpétuelle angoisse. Ah! s’ils étaient assez longs pour que je les pétrifiasse!

-Mais pourquoi ne vous rasez pas la tête, tout simplement?

-Vous êtes mal renseigné, ces satanés serpents repoussent sans cesse!

-Excusez mon ignorance. Certains spectateurs voudraient connaître votre couleur de cheveux naturelle.

-La même que celle de mes serpents!

-C’est-à dire?

-Vous vous moquez de moi, malotru! Vous allez payer pour votre insolence!

C’est à ce moment-là que je sentis que Méduse se tournait vers moi. Puis j’entendis des cris terribles suivis d’un silence total troublé seulement par les hurlements de rage de la Gorgone. De sa voix odieuse elle me lança : « pourquoi pas toi? »

Je crois que …  ma cécité m’a sauvé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *