Pour le 09/02 4ème 2

8 02 2010

Rédaction : revoir toute la séquence.




Pour le 08/02 5ème 3

4 02 2010

Lire jusqu’à la scène 5 de l’acte II.




Pour les 10/02 et 11/02 4ème 4

4 02 2010

10/02 : évaluation orale.

11/02 : terminer la lecture de la pièce.




Pour le 08/02 4ème 4

4 02 2010

Exercice de réécriture noté. Revoir le travail sur le conte de Cendrillon.




Prix Adolire : Concours chèques-livres

3 02 2010

affiche09101

La question de la semaine est la suivante :

Bande dessinée – Le tombeau d’Alexandre

Quand le manuscrit de Cyrène a-t-il été écrit?

Pour répondre à cette question, rendez-vous sur le site du CRDP :

http://wwwcrdp.ac-rennes.fr/adolire/blog/?cat=13

Bonne chance!




Se documenter sur Molière

3 02 2010

1) Molière est né en 1622 à Paris sous le nom de Jean-Baptiste Poquelin. (1.5)

2) Son père était tapissier. (0.5)

3) Molière aurait dû suivre la même voie que celle de son père. (0.5)

4) La troupe à laquelle il se joint se nomme l’Illustre Théâtre. Font partie de cette troupe les Béjart, Tiberio Fiorelli ainsi que la troupe de Charles Dufresne. (1)

5) La troupe ne rencontre pas de succès à Paris et le théâtre fait faillite (Molière est emprisonné pour dettes).(1)

6) La commedia dell’arte est un genre italien qui se fonde sur des personnages fixes (Arlequin, Scaramouche, Colombine…), portant souvent des masques, semi-improvisé. (1)

Les zanni sont des valets bouffons (dans L’Avare, le personnage de La Flèche se rapproche du zanni).(1)

Pantalone porte une culotte longue. Citoyen de Venise, il est l’image du vieillard avare, crédule. (Harpagon dans la pièce). (1)

7) Molière s’est inspiré de L’aulularia de Plaute pour sa pièce. (1)

8) La pièce a été représentée pour la première fois en 1668. (0.5)

9) Molière, pris d’un malaise sur scène lors d’une représentation du Malade imaginaire, meurt quelques heures plus tard, chez lui, à Paris. (1)

La présentation (réponses par des phrases complètes; orthographe) était sur 1 point.

5)




Correction du contrôle de lecture acte I et II

3 02 2010

1) Le trésor d’Harpagon est enfermé dans un coffre enterré dans son jardin.

2) Harpagon annonce à ses enfants qu’il souhaite épouser Mariane, qu’il va marier Cléante à une veuve et qu’il réserve Elise au seigneur Anselme.

3) Cléante emprunte de l’argent à un usurier qui se révèle être son propre père. S’ensuit une scène de dispute.

4) Frosine prétend que Mariane aime les hommes âgés, barbus, portant des lunettes.

5) Frosine demande à Harpagon un peu d’argent pour un procès qu’elle risque de perdre. Cependant, Harpagon fait mine de rien entendre.




Le Bossu et ses frères (fin)

2 02 2010

bossu4




Spectacle Les Fourberies de Scapin

1 02 2010

scapin1grandDans le cadre de l’accompagnement éducatif, nous proposons aux élèves volontaires de voir gratuitement d’assister à la pièce de théâtre Les Fourberies de Scapin (mise en scène : Omar Porras).

«J’avais envie de monter Molière depuis

longtemps, pour ses personnages hauts en

couleur et la relation qu’il instaure avec le

public, mais aussi pour ses fortes attaches

avec la tradition italienne et l’univers des

saltimbanques. Dans Les Fourberies de

Scapin, le discours politique et social est

profond et universel. Scapin représente

la voix de l’esclave ou du truand : on sait

qu’il sort de prison mais on ne saura jamais

pourquoi. Doté d’une intelligence et d’une

sagesse naturelles, ce personnage intéresse

et intrigue. Il est le révélateur des hommes et

des femmes qui l’entourent. Il est considéré

comme un personnage comique alors que

c’est lui qui rend les autres comiques ».

Déjà venu avec La Visite de la Vieille Dame en

2004, Omar Porras est de retour. Metteur en

scène et acteur suisso-colombien, directeur

du Teatro Malandro créé à Genève en 1990,

Omar Porras a la particularité de mettre en

scène des spectacles de théâtre et d’opéra.

Nourri de culture sud-américaine et de

connaissance des pratiques du jeu masqué

du monde entier, formé à la danse et à la

musique, il a développé un type de théâtre

qui se rapporte à un «étrange et merveilleux»

voyage : celui de la création d’un personnage

masqué, à travers une histoire riche et

complexe, au service d’un texte écrit. Il met

ainsi en scène des acteurs métamorphosés,

transformés en créatures inventives et

humaines qui rapportent des événements

rendus extraordinaires par le truchement du

masque et du geste.

Sorte de Commedia Dell’Arte, nourrie de

la tradition picturale sud-américaine avec

ses exagérations et grossissements, le style

d’Omar Porras prête à la communication la

plus directe et colle parfaitement à l’apparente

simplicité de l’oeuvre de Molière.

(Présentation du Théâtre Anne de Bretagne).