Pour le 24/5 5ème Latin

20 05 2011

Revoir la leçon sur le parfait de l’indicatif. Faire les exercices 10 et 11 p.81




Lettres en tous genres Séance 3

19 05 2011

Séance 3 : La lettre ouverte

support : Amis bien aimés, Julo Beaucarne

Réponse aux questions :

1) « Ma loulou est partie », « C’est l’histoire de mon petit amour à moi ».

2) « ce poids à porter », « le monde est une triste boutique », « je suis très au fond du panier des tristesses », « comme j’aimerais qu’il y ait un paradis ».

3) Champ lexical de l’amour : « mon petit amour », « d’aimer », « les coeurs », « ma bien aimée », « il n’est vrai  que l’amitié et l’amour »; « comme j’aimerais », »il faut s’aimer ».

L’amour est plus fort que la violence et la bêtise humaine.

6) Le véritable destinataire est chacun d’entre nous.




Séquence Lettres en tous genres Séance 2

18 05 2011

Séance 2 : La lettre officielle Lire la suite »




Séquence : Lettres en tous genres Séance 1

18 05 2011

Séance 1 : Identifier les codes de la lettre Lire la suite »




Les Effarés, Arthur Rimbaud

18 05 2011

Voici le corrigé du contrôle donné sur le poème Les Effarés. Lire la suite »




Pour le 20/05 5ème Latin

18 05 2011

Ex 1 p. 81

Reconstituer les temps primitifs de chaque verbe.




Pour le 19/05 4ème 2

18 05 2011

Terminer le dialogue de théâtre (ex 9).




Pour le 19/05 4ème 3

18 05 2011

Terminer la lettre de demande de stage.




Pour le 19/05 6ème 5

18 05 2011

Terminer l’exercice 5 sur l’adjectif épithète.




Lettres Persanes, Montesquieu

16 05 2011

Synthèse suite au cours sur la lettre de Rica :

De quoi parle Rica dans le dernier paragraphe? Qui est critiqué?

Il parle du pouvoir (roi, monarque, prince). Tous les caprices de la mode viennent en fait d’en haut et c’est le roi lui-même qui est critiqué. L’âme du souverain est comparé à un « moule », ce qui montre qu’en fait il n’y a aucune liberté. Les provinces, la Ville, la Cour, suivent aveuglément le roi.

Bilan

Montesquieu passe par le regard d’un étranger pour critiquer les moeurs françaises. Ainsi il n’est pas censuré.

Il caricature la mode en montrant la rapidité des changements et le côté ridicule des modes. Mais il s’attaque aussi au pouvoir, qui impose ces changements.