Rétrospective CATTELAN à NEW-YORK 2011-2012

30 08 2018

Retrouvez l’exposition « ALL » organisée en 2011 au Musée Guggenheim de New-York en cliquant sur ce lien.cattelanretro_cattelanob_0df270_maurizio-cattelan-guggenhiem-7-600x399




Le Cri, Edvard Munch

12 03 2018

 HISTOIRE DES ARTS

1) Présentation rapide de l’oeuvre, de son contexte

2) Présentation de l’auteur

3) Analyse de l’oeuvre

Que voit-on?/Que peut-on imaginer?

– Le personnage au premier plan crie et se tient la tête dans les mains./Il entend un bruit extérieur effroyable dont il veut se protéger OU il sent ce cri monter en lui et il se tient la tête de douleur.

– visage dépourvu de cheveux/Tête de mort

– visage et corps peints en lignes courbes/Chaos?

– les autres personnages (arrière-plan) : silhouettes droites et verticales/Stabilité?

– Le décor :

pont d’Oslo, muni dune balustrade, ciel orangé, masse bleue (fjord ou terre ferme)/inversion des couleurs

lignes droites, fuyantes/mort, côté stable de lavie, monde réel

lignes courbes de l’arrière-plan/vie, côté désordonné dans lequel est happé le personnage, un monde surnaturel, inconnu.

En quoi ce tableau est-il fantastique?

– phénomène inexplicable : le rougeoiment du ciel, associé à la mort et au diable.

– on ne sait pas ce qui a provoqué le cri.

– le tableau exprime une angoisse violente symbolisée par les mains sur les oreilles.

– les deux parties du tableau montrent la séparation entre la vie et la mort.

– le sentiment qui se dégage de ce tableau est celui d’un profond malaise, d’une grande douleur, d’un effroi indescriptible.

Ecriture

La particularité de ce tableau réside dans le hors champ. Qu’est-ce qui provoque le cri du personnage?

Rédigez en quelques lignes, à la 1ère personne, un récit qui explique le cri.

Lien avec d’autres oeuvres

On pourra comparer ce tableau à un passage du Horla, de Maupassant,en date du 19 août « Je le tuerai. Je l’ai vu! […]L’épouvante m’en est restée, qui me fait encore frissonner », dans lequel le narrateur, qui ne sait plus s’il est fou ou s’il est face à un phénomène surnaturel, affronte l’être invisible.

 

A quel film ce tableau vous fait-il penser?

 

Scream, Wes Craven (1996)




Le discours de Nuremberg : pastiche et parodie

15 03 2016

 

Il est un discours qui a marqué les esprits : le discours de Nuremberg prononcé par Adolf Hitler en 1935.

Vous pouvez visionner ce discours en consultant les archives de l’INA.

Plus intéressant, le parti pris du réalisateur George Lucas qui met en avant l’aspect glaçant d’une idéologie d’extermination

à travers le discours du général Hux.  Comparez l’expression du visage, le ton employés dans les deux discours.

 

Pour terminer, il faut rappeler l’excellente version de Charlie Chaplin, dans Le Dictateur (1940), hilarante et dénonçant ouvertement l’absurdité

du nazisme.ledictateur2

A VOIR ABSOLUMENT!




Persepolis : pour aller plus loin…

1 12 2015

En lien avec Persepolis étudié en classe, je vous propose de découvrir le travail de Shadi Ghadirian, artiste iranienne,

qui détourne l’image classique  de la femme musulmane.

shadighadirian  likeeveryday« Like Every Day »




8 09 2015

hda_nvelles_realistesDécrivez précisément ce que vous voyez. Que vous inspire cette image?




Meurtre n°10/2 de Jacques Monory

14 10 2013

jacquesmonory

Retrouvez le triptyque de Jacques Monory étudié en classe en visitant le Centre Pompidou virtuel.




Le lyrisme en chanson

19 05 2013

Le lyrisme

Origine

L’adjectif lyrique est dérivé du mot grec lura, qui désignait « la lyre », instrument antique dont on se servait pour accompagner les chants et les hymnes religieux. La poésie lyrique est une mélodie qui associe l’amour et la mort,

la tristesse et la joie, la douceur et la douleur de vivre.

Définition

Le lyrisme est fondé sur le désir de faire partager au lecteur les sentiments et les émotions que l’on éprouve. L’amour, la mort, la fuite du temps, la nostalgie d el’enfance, la passion du pays natal, la quête du bonheur font partie des grands thèmes lyriques.

Les procédés du lyrisme

La plupart des poèmes lyriques sont écrits à la première personne et s’adressent à un destinataire qui est parfois

nommément désigné.

Le poète joue sur les répétitions de mots (anaphores).

Il multiplie les images : la comparaison, la métaphore.

Le lyrisme dans la chanson « Mon Amour », Abd al Malik feat. Wallen

Le poème est écrit à la première personne (deux voix qui dialoguent)

Wallen parle de son amour « my baby » comme d’un héros qui traverse des moments difficiles.

On y retrouve les thèmes classiques du lyrisme : l’amour, la fuite du temps, la quête du bonheur.

Wallen et Abd al Malik y expriment des sentiments.

Les sentiments exprimés dans cette chanson sont les suivants :

his pain, my life without him will be meaningless, l’obscur de ton regard, vanités, les coeurs se brisent

Cependant,

cette chanson délivre également un message :

« Mais peut-il rééllement se faire sans nous peut-il rééllement se faire sans toi »

On peut interpréter cette phrase de deux manières :

– on ne peut vivre l’un sans l’autre (interprétation lyrique)

– chacun d’entre nous a un rôle à jouer dans la société, nous sommes tous des héros

du quotidien




HIDA : Persepolis, Marjane Satrapi

12 05 2013

1) Présentation de l’auteur

Biographie de Marjane Satrapi (origines, études, carrière…)

2) Présentation de l’oeuvre, du contexte historique et culturel en Iran

Persepolis (BD et adaptation cinématographique)

3) Analyse de l’oeuvre

Voir cours « L’autobiographie en images ».

4) Réponse à la problématique

Une oeuvre artistique peut-elle dénoncer un fait de son époque?

Voir cours « L »autobiographie en images »

5) Rapprochement avec d’autres oeuvres

On pourra citer d’autres auteurs de BD, qui dénoncent les atrocités de la Grande Guerre

comme Tardi, ou encore Spiegelman qui traite de la persécution des juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale.




HIDA : Liberté, j’écris ton nom

12 05 2013

Cette oeuvre, accompagnée de l’illustration de Fernand Léger, peut être

intéressante à présenter à deux.

1) Présentation de l’auteur

Biographie de Paul Eluard, poète surréaliste.

Biographie de Fernand Léger, peintre de l’avant-garde.

2) Présentation de l’oeuvre et du contexte historique

Poème « Liberté, j’écris ton nom », Paul Eluard (1941)

Illustration « Liberté, j’écris ton nom », Fernand Léger (1953)

Evoquer la situation de la France en 1941 : l’occupation allemande.

3) Analyse de l’oeuvre

Poème :

– La composition du poème et ses effets (voir réponses aux questions 1, 2, 3)

– Un hymne (voir réponses aux questions 5 à 8)

– Le lyrisme au service de l’engagement (citation d’Eluard et réponse à la question 9)

Illustration :

– Du texte à l’image (questions 11 et 12)

4) Réponse à la problématique

L’engagement peut prendre plusieurs formes : action politique, engagement dans la

Résistance, mais également se traduire en écriture, peinture.

La force du poème d’Eluard provient essentiellement de la mise en valeur de quelques mots. Celui-ci prend une résonance particulière dans le contexte de la Seconde Guerre Mondiale, mais un poème de circonstance peut aussi atteindre une valeur universelle et éternelle.

L’universalité du propos et la simplicité du style ont permis au poème d’acquérir une célébrité. Grâce à sa structure anaphorique, on le remarque et on s’en souvient.

La chanson, douce et répétitive, séduit et convainc. L’obstination du poète est non violente. Il combat l’absence de liberté par les mots, tout comme le peintre le fait simplement à l’aide de couleurs complémentaires.

5) Rapprochement avec d’autres oeuvres

On pourra citer le poème de Guillaume Apollinaire « Il y a « , construit également sur une anaphore

et qui traite du thème de la guerre.

Lisez ce poème en cliquant ici.




Mon Amour, Abd Al Malik

7 05 2013

1) Présentation de l’auteur

Biographie de l’auteur (origine, enfance, études, carrière…)

2)Présentation de l’oeuvre

Présentation de l’album, de la chanson, du contexte social et culturel (situation économique

et sociale de la France, situation de la jeunesse dans les banlieues…).

3)Analyse du texte

PLAN :

a) Un poème lyrique (champ lexical des sentiments, dialogue entre les deux amants)

b) Un poème engagé ( étude de la double énonciation : à qui peut s’adresser cette chanson?

quel message l’auteur veut-il faire passer?)

4) Réponse à la problématique

En quoi la poésie peut-elle refléter une nouvelle vision du monde?

a) Etude de la forme (bilinguisme, absence de ponctuation, refrain de la chanson, anaphores comme un leitmotiv)

b) Citations de l’auteur : « Adam et Eve nous sommes » « C’est pas moi, c’est les autres »

5) Rapprochement avec d’autres oeuvres

On pourra comparer ce texte avec une autre chanson, « La chanson Croanne », très engagée et constataire, qui dénonce un fait dans une autre époque (1ère guerre mondiale).

Annexe

Retrouvez la chanson et le clip dans votre session, dossier Disciplines, Français.

Le clip est également disponible sur Youtube.