Alcools (1913) de Guillaume Apollinaire : le portrait prémonitoire de Guillaume Apollinaire par Chirico

QUESTIONS DE L’EXAMINATEUR

Qui est le peintre ?

Justifiez le titre de ce tableau.

Quels éléments composent ce tableau ?

Quelle image d’Apollinaire ce tableau donne-t-il ?

UNE ANALYSE DU TABLEAU PAR LE PROFESSEUR

UN DOCUMENTAIRE SUR LE TABLEAU

Protrait Prémonitoire de Guillaume Apollinaire

Portrait Prémonitoire de Guillaume Apollinaire

LE TITRE

Ce tableau, vraisemblablement intitulé Homme-cible lors de sa création, n’a acquis son titre définitif qu’après la blessure de Guillaume Apollinaire en 1916, que De Chirico avait, en quelque sorte, annoncée.

En effet, le portrait en ombre chinoise, qui apparaît dans une fenêtre au second plan du tableau, comporte sur la tempe un cercle blanc qui figure une cible, précisément à l’endroit où le poète sera atteint par un éclat d’obus pendant la guerre. Cette coïncidence a été interprétée comme un signe du destin par Apollinaire lui-même, ainsi que par les Surréalistes enclins à reconnaître chez De Chirico quelques facultés visionnaires. Un dessin de ce portrait a appartenu à Paul Éluard, grâce auquel l’œuvre a été diffusée au sein du groupe, tandis que le tableau, offert au poète par l’artiste, a longtemps fait partie des collections privées de ses héritiers.

LES ELEMENTS DE COMPOSITION

Le profil d’Apollinaire s’inspire d’un portrait numismatique, réalisé la même année par De Chirico, qui érige le poète au rang d’un empereur antique, cette grandeur étant nuancée par le choix d’une représentation en ombre chinoise qui évoque les lanternes magiques, ou encore les cibles qui défilent dans les jeux de tir.

261

La statue au premier plan superpose elle aussi plusieurs images. Peinte sur le modèle de la Vénus de Milo, elle doit être identifiée au poète Orphée, dont la figure est suggérée par ses attributs, le poisson et la conque. 

Vector Venus de Milo Sketch — Photo #3473018
Elle porte des lunettes noires qui symbolisent la cécité, infirmité associée dans la mythologie grecque à la sagesse.
Tiresias

Tirésias

Oedipe -roi, 1967  (film de Pasolini, 1922-1975)

Signature de Chirico

GIORGIO DE CHIRICO

Giorgio De Chirico, né le 10 juillet 1888 à Volos en ThessalieGrèce et mort le 20 novembre 1978 à RomeItalie était un peintre, un sculpteur et écrivain italien dont les œuvres ont été unanimement admirées des surréalistes jusqu’en 1925 et qui le rejetèrent tout aussi unanimement après.

Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait de Giorgio de Chirico par Carl van Vechten

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x8e3wj_giorgio-de-chirico-au-musee-d-art-m_news?search_algo=2#.URoPJpjliQs[/dailymotion]
[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x8mhxy_giorgio-de-chirico-la-fabrique-des_creation#.URoPXZjliQs[/dailymotion]

Durant l’été 1909, Chirico commence une série de tableaux dont le mot énigme revient souvent dans les titres : 

huiles sur toile, sauf indication contraire.

1909 :

L'Énigme de l'oracle, d'après Arnold BöcklinUlysse et Calypso, 104 × 150 cm, Kunstmuseum, Bâle

1910 :

L'Énigme de l'oracle

Giorgio de Chirico au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris – Eléments de biographie et quelques oeuvres

1911 :

L'Énigme de l'heure, 55 × 71 cm, collection particulièreL'énigme de l'heure, par Giorgio de Chirico

Portrait de l'artiste par lui-même, sous-titré Et quid amabo nisi quod œnigma est ? (Et qu'aimerai-je sinon l'énigme ?), 72,4 × 55 cm, Nuova galleria del Sogno, Lugano

3portraitdelartistepar.jpg

1912 :

L'Énigme de l'arrivée et de l'après-midi, 70 × 86 cm, collection particulièreSans_titre

1914 :

L'Énigme de la fatalitéGiorgio de Chirico, The Enigma of Fatality, 1914

L'Énigme du jour, 83 × 130 cm, Museu de arte contemporãnea, São Paulo

viewmultimediadocument.jpg

Mélancolie et mystère d'une rue

Portrait prémonitoire de Guillaume Apollinaire, 81,5 × 65 cm, Centre Georges Pompidou, Paris1930 : L’énigme du départ ou l’énigme d’un départ

19lenigmedudepartoulen.jpg

giorgiodechiricomelanconia33086.jpg

h2199640310.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JE ME TESTE :

  1. Chirico est un peintre italien, surréaliste
  2. Il a réalisé une série de tableaux énigmes
  3. Le titre du tableau a été l'« Homme-cible », puis « Le portrait prémonitoire de Guillaume Apollinaire » (blessure de Guillaume Apollinaire en 1916).
  4. Les éléments de la composition sont :

Le profil d’Apollinaire :

  • empereur antique

  • cible dans les jeux de tir.

La statue :

  • peinte sur le modèle de la Vénus de Milo

  • poète Orphée

  • porte des lunettes noires qui symbolisent la cécité, la sagesse (Tirésias, Oedipe).

La plaque :

  • le poisson et la coquille : Orphée

  • la signature

L'ombre et la lumière :

  • Apollinaire est représenté deux fois (de face et de profil, dans l'ombre et dans la lumière

    5. Le sens de ce tableau est :

  • Apollinaire est énigmatique

  • Il hésite entre tradition (antiquité) et modernité (lunettes)

  • Il est voyant

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire