Des élèves de seconde lisent des extraits du Dialogue des Dieux de Lucien

Posted by on 5 décembre 2015

VÉNUS ET LA LUNE

dialogue lu par Adrien et Darina

dialogue lu par Darina et Zoé

????????
?? ?????, ? ??????, ???? ?????? ??; ?????? ???? ??? ?????? ????, ??????? ??? ?? ?? ?????? ???????? ?? ??? ????????? ?????????? ????????? ??? ????????? ????;

???????
?????, ? ????????, ??? ??? ????, ?? ??? ?????? ??????.

????????
??: ??????? ???????? ?????: ???? ???????? ????????, ?? ?? ???????? ??????? ?????, ??????? ??? ????? ?? ???? ??? ??? ????????, ???????????? ?? ??? ?? ?????: ??? ?? ??? ?????? ???? ???????? ?? ??? ????? ?? ???????. ???? ???? ???, ????? ? ???????? ?????;

???????
???? ??? ??? ???? ?????, ? ????????, ?????, ??? ??????? ???? ???????????? ??? ??? ?????? ??? ??????? ??????? ?? ???? ??? ???? ?? ??????? ??? ?? ??? ?????? ??????????, ? ????? ?? ???? ??? ??????? ?? ?? ??? ????????????? ???????? ?? ??????? ???????????, ? ?? ??? ??? ????? ????????? ??????? ?? ????????? ?????? ?????.

VÉNUS. Que dit-on de vous, chère Lune ? Que, lorsque vous êtes en Carie, vous arrêtez votre char pour contempler d’en haut le chasseur Endymion dormant à la belle étoile ?
LA LUNE. Demande, Vénus, à ton fils. C’est lui qui en est la cause.
VÉNUS. Ah ! c’est un insolent ! Je l’ai souvent menacé, s’il continuait d’agir ainsi, de briser son arc et son carquois, et de lui couper les ailes. Une fois même je l’ai claqué sur le derrière avec ma pantoufle.
Mais dis-moi, ton Endymion est-il beau ?
LA LUNE. Pour moi, Vénus, je le trouve charmant, surtout lorsque, s’étant fait un lit de sa tunique étendue sur une pierre, il repose, tenant de la main gauche des traits près de lui échapper, tandis que la droite, recourbée sur sa tête, encadre avec grâce son joli visage. Quand il est ainsi plongé dans le sommeil, sa bouche exhale une haleine d’ambroisie.

HERMES ET APOLLON

dialogue lu par Manon et Morgane

?????
?? ?????????, ? ???????;

???????
???, ? ????, ??????? ?? ???? ?????????.

?????
????? ??? ????? ?? ???????: ?? ?? ?? ?????????; ? ?? ???? ??? ?????? ?? ????? ???;

???????
???????: ???? ???????? ????? ??? ?????? ??? ???????.

?????
??????? ???, ???? ???, ? ????????;

???????
??? ????.

?????
???? ?????, ? ???????; ? ??? ????? ????????? ?? ?? ?????????? ?? ????? ?????? ?????????;

???????
????? ???? ?? ?????.

?????
?????? ??????, ? ???????;

???????
???, ???? ????????? ?? ???????? ???????.

?????
???; ????? ??? ??????? ??? ??????.

???????

????????? ???????? ???? ???????????? ????, ? ?? ??????? ??????????? ??? ??????? ?? ????? ???????? ????? ??? ??????, ???? ??? ??? ?????? ???? ?? ?????? ???? ??? ??? ????? ?????? ?????????.

MERCURE. D’où te vient cet air triste, Apollon ?
APOLLON. C’est, Mercure, que je suis bien malheureux en amours !
MERCURE. Juste sujet de tristesse, en effet. Mais quel est le motif de ton malheur ? Daphné cause-t-elle encore tes peines ?
APOLLON. Non, je regrette le Lacédémonien, fils d’Oebalus.
MERCURE. Hyacinthe est donc mort, dis-moi !
APOLLON. Hélas ! oui.
MERCURE. Et qui l’a tué, Apollon ? Qui peut avoir eu le coeur assez dur pour tuer un aussi joli garçon ?
APOLLON. C’est moi qui ai commis ce meurtre.
MERCURE. Étais-tu donc fou ?
APOLLON. Non, ce malheur est involontaire.
MERCURE. Comment cela ? Je désire entendre le récit de cette aventure.
APOLLON. Il apprenait à lancer le disque, et je le lançais avec lui, lorsque Zéphyr se met à souffler et dirige le disque sur la tête du pauvre enfant. Le coup fait jaillir le sang en abondance, et l’enfant expire sur-le-champ.

JUPITER ET LE SOLEIL

Lise lit les paroles de Jupiter

????
??? ?????????, ? ??????? ???????; ?????????? ?? ?? ?? ?? ??????, ???????? ?????? ????????? ?? ????, ?? ?? ??? ????????? ????????? ????????, ?? ?? ??? ?????? ??????????? ??????? ???? ????? ????????? ?? ???, ??? ?? ?? ??? ?????? ?? ?????????? ????????? ????? ?? ???????, ???? ???????? ???????? ????????? ??

?????
???????, ? ???, ???? ?? ?????????, ?? ???????? ??? ????? ??????????: ????? ??? ?? ??? ?????? ????????? ?????????? ?????;

????
??? ?????, ???? ?????? ????????? ?? ?????? ??? ??, ?? ????? ??? ?????? ??? ????, ??????? ?????; ??????? ?? ??? ??? ????? ??? ?????, ?? ??? ???????? ?????? ??? ???????;

?????

????? ??? ????????? ????? ??? ??? ????? ???????? ??? ???? ??? ??? ????????? ???? ??? ??????: (…) ?? ?? ????? ?? ??????? ??? ???? ??? ??? ???????????, ??????????????? ??? ????????? ??????????? ??? ???? ??? ?? ????? ????? ????????: ? ?? ??? ????? ?????, ????? ?????? ?? ?????? ?????, ?????? ??? ???????.

JUPITER. La belle équipée, ô le plus mauvais des Titans ! Tu as tout détruit sur la terre, en confiant ton char à un jeune fou, qui en a brûlé une partie en s’approchant trop du soleil et qui a gelé l’autre en éloignant trop le feu.. Si je ne m’en étais aperçu et ne l’avais foudroyé, il ne resterait pas un morceau d’homme.

LE SOLEIL. J’ai eu tort, Jupiter, mais excuse-moi d’avoir cédé aux instances redoublées d’un fils. Pouvais-je prévoir qu’il en résulterait un si grand désastre ?
JUPITER. Eh ! ne savais-tu pas combien cet emploi exige d’adresse, que, pour peu qu’on s’écarte de la route, tout est perdu ? Ne connaissais-tu pas la fougue de tes chevaux, auxquels il faut toujours tenir la bride serrée ? LE SOLEIL. Je savais tout cela, et c’est ce qui m’a fait résister longtemps à mon fils et lui refuser la conduite de mes chevaux. (…) Les chevaux, sentant qu’ils n’avaient plus à faire à ma main, méprisèrent celle du jeune homme, se détournèrent de la route et causèrent tous ces malheurs. C’est alors que, craignant sans doute de tomber, il lâcha les rênes, pour se retenir aux bords du char.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *