La citoyenneté romaine d’après l’exemple de Lugdunum

10 12 2011

Lugdunum est la capitale des Trois Gaules, qui correspond actuellement à Lyon. Elle se situe au bord de la Saône et du Rhône. Elle se situe sur la colline de Fourvière, de la Croix Rousse, et sur la presqu’île. Il y a 50 000 habitants au premier siècle, qui sont principalement des romains.

Nous allons découvrir la citoyenneté romaine dans la ville de Lugdunum.
citoyennete_Lyon

A quoi reconnaît-on un citoyen romain ?

Le citoyen romain se caractérise par sa tenue, il est drapé, comme on peut le voir sur la statue de citoyen romain et  sur les stèles funéraires de Vienne. Cette tenue s’appelle la toge. En revanche, les personnages du bas-relief de la colonne trajane (page 59 du manuel) ne portent pas de toge et ne sont pas citoyens.

Aussi les citoyens romaines se caractérisent par leur nom, sur l’inscription de l’amphithéâtre des Trois Gaules les citoyens cités sur cette pierre ont tous trois noms, une même partie de leur nom en commun, « Caius Julius ». Cela s’appelle la tria nomina.  Ainsi se caractérise un citoyen romain en gardant une partie du nom, de génération en génération. Lorsqu’un individu devient citoyen, il prend le nom de celui qui lui a donné la citoyenneté.

 Comment devient-on citoyen romain sous l’empire ?

Par ailleurs on peut obtenir la citoyenneté de plusieurs manières. Tout d’abord par la naissance si on est l’enfant d’un citoyen romain. Ou alors après avoir exercé le service militaire pendant une vingtaine d’années dans l’armée romaine. Il arrivait aussi que la citoyenneté romaine soit accordée à des cités entières, grâce à des efforts de romanisation ou à des services rendus (pour les guerres par exemple).

La Table Claudienne, retrouvée en 1528 à Lyon dans le quartier de la Croix Rousse, est une retranscription sur plaque de bronze d’un discours que l’empereur Claude né à Lyon prononça devant le Sénat de Rome. La mesure principale de ce texte est de donner aux citoyens de Gaule l’accès au Sénat de Rome et le droit aux Honneurs, autrement dit la pleine citoyenneté romaine. Cela montre que la citoyenneté romaine peut aussi être accordée à tous les habitants d’une province.

 Agir en citoyen romain

Être citoyen romain n’est pas de tout repos, il peut avoir des rôles bien précis comme participer à la vie politique en étant questeur, c’est à dire magistrat romain chargé de gérer les fonds publics, édile, chargé des édifices. Ou encore s’investir dans des fonctions religieuses en devenant Pontife (grand prêtre) par exemple.  Toutes ces fonctions sont citées dans les inscriptions taillées dans les pierres. Le citoyen romain doit aussi participer à la politique de la cité, voter, être magistrat selon ses motivations. Mais il a aussi le rôle de défendre sa cité.

Dans l’inscription sur l’une des pierres de l’amphithéâtre des Trois Gaulles il est noté qu’une famille, un citoyen, son fils et son petit-fils « ont construit à leurs frais cet amphithéâtre et son podium ». Donc un des rôles du citoyen romain, lorsqu’il est de condition aisée, est d’aider financièrement la cité, notamment en construisant à leurs frais des bâtimenets tels que l’amphithéâtre. Ceci est un acte de liturgie.

 Vivre en citoyen romain

La vie quotidienne du citoyen romain se différencie des autres. Il participe à la vie politique de la cité en allant au forum, c’est un lieu de rassemblement lors des cérémonies publiques, religieuses ou lors des marchés. C’est le lieu de rencontre des citoyens. Il y a d’autres lieux où les citoyens romains viennent se divertir et s’instruire : l’Odéon où se produisent des représentations musiclaes, à Lugdunum il est contre la colline de Fourvière, à côté du Théâtre où se déroulaient des scènes de théâtre politiques, comiques tragiques auxquelles pouvaient assister les citoyens. Pour se divertir, il y avait aussi l’amphithéâtre dans lequel étaient donnés des spectacles de gladiateurs.

En revenant sur la stèle funéraire de Vienne du II-IIIème siècle, on peut dire aussi que les citoyens romains à cette époque se faisaient enterrer, mais aussi que les citoyens les plus aisés pouvaient prévoir de se faire sculpter une statue représentative sur leur pierre tombale.

Le citoyen romain de Lugdunum a donc une bonne situation. Il peut porter la toge, exercer des rôles pour la cité. Il peut aussi se divertir grâce à des constructions comme l’amphithéâtre ou l’Odéon. Il ne faut pas oublier qu’il a tout de même des devoirs : participer à la vie politique.

Mandine Buscail, 208




Une énigme de MacLi… résolue !

10 12 2011

Voici la carte postale que MacLi nous a envoyée :

macli2

Et voici quelques propositions de réponse :

source : Wikipedia

Le couvent de la Tourette se situant en amont de la Brévenne à été créé en 1953 par Le Corbusier sous demande d’un ordre religieux : celui des Dominicains. Cet ordre fut créé au XIIIe siècle et à pour principale mission de prêcher leur religion à travers le monde.

L’architecte le Corbusier a donné une allure moderne à ce couvent. En effet celui est fait de béton et possède une forme très géométrique. Sa particularité lui valut le Label «  Patrimoine du XXe siècle ».

En conclusion bien que ce couvent soit d’allure moderne il abrite les hommes d’un ordre ancien : Les dominicains, souvent confrontés à leurs opposants, les Cathares.

Sources : Wikipédia.

Paul et Arthur

Le couvent de la Tourette fut érigé par le Corbusier, un architecte du 20°s, qui le construisit de béton inspiré de l’art moderne. Il est placé dans la commune d’Eveux au dessus de la Brévenne. C’est le Révérend Père Couturier qui demanda sa construction, et, étant dominicain, le couvent abrite des frères dominicains puisque c’est un ordre créé par St Dominique, vivant au 12°s. 

Valentin, Mathilde, Pascal, Alex




Bienvenue sur le Titanic !

12 09 2011

Afin de comprendre les causes des migrations, les conditions du voyages et enfin les difficultés que peuvent rencontrer les migrants lors de leur arrivée, vous allez faire un petit retour en arrière et embarquer sur le Titanic, en 1912. N’ayez pas peur : il est réputé IN-SUB-MER-SIBLE !

Première étape du voyage : remplissez votre carte d’embarquement et repérez le tracé de votre voyage.

Mais au fait, pourquoi partez-vous ?

Vous n’êtes pas le seul à embarquer …

Pour compléter votre carte d’embarquement, aidez-vous du site http://www.ellisisland.org/ (sur lequel vous devrez vous inscrire : il s’agit d’un site institutionnel qui n’utilisera pas vos coordonnées, mais si vous doutez mettez un pseudo et une adresse spécial pourriel – mais vous aurez besoin d’y accéder pour confirmer votre inscription)

Ensuite, envoyez un message à votre famille pour décrire les conditions de votre voyage (en utilisant les moyens techniques à votre disposition)

Enfin, quelques années plus tard, rédigez un article sur les migrations pour votre journal. Vous pourrez interviewer un ancien camarade de voyage, et vous aider de la grille qu’il ou elle a remplie en arrivant à Ellis Island.

et

5 questionnaire passager ellis island

Quelques films tournés à l’arrivée :




L’année 2011-2012 a commencé !

6 09 2011

Voici en avant première la façon dont j’envisage une année scolaire au lycée Germaine Tillion. Un programme ambitieux, qui vous demandera beaucoup d’investissement et d’engagement (et à moi un peu de travail quand même sinon c’est pas juste).

.prezi-player { width: 550px; } .prezi-player-links { text-align: center; }

Les adresses et liens pour rester en contact avec l’histoire-géo

Pour les Terminales, une petite présentation du Bac qui ne peut pas faire de mal :

 

 




Un procès au tribunal correctionnel

8 02 2011

Notre visite assistée au tribunal de Grande Instance de Lyon étant reportée pour cause de grève des magistrats, nous avons fait entrer le tribunal (correctionnel) dans la salle 223.

Travail :

Regarder quelques audiences extraites du film de Raymond Depardon et relever les informatiions suvantes :

1) Faite la liste des différents acteurs du procès, et indiquez leur rôle.

2) Comment se déroule une audience ? Indiquez la chronologie des interventions.

3) Pour chacune des affaires, présentez :

– les faits et l’infraction reprochée,

– la sanction requise,

– qui assure la défense,

– la décision rendue.

4) Nous avons évoqué à la dernière séance les principes et valeurs de la justice, parmi lesquelles
– Le débat contradictoire
– la présomption d’innocence
– les droits de la défense
– la non rétroactivité
– les voies de recours
Quels sont les éléments des procès qui montrent que le tribunal tente de respecter ces principes ? Vois-tu des moments ou ces principes de la justice ne sont pas respectés par le tribunal ?

Image de prévisualisation YouTube



Les notes des 202

13 12 2010

Agathe et Cie

Benjamin, Nolwenn et florian

Corentin et Thibaud

Marie, Clara et cie

Aurélie et Aurélie




Mac Li énigme n°2

8 12 2010

Revoici Mac Li ! Après quelques mois sans nouvelles, il nous envoie une carte postale et une nouvelle énigme :

Des nouvelles de Mac Li

Cher neveu,
J’ai besoin de toi en ce jour de fête… Je cherche surplombant la Brévenne un couvent de béton pourtant hérité du XIIème siècle symbole d’unification et de diffusion du christianisme. A Carcassonne, un vieux moine m’a donné cette image en murmurant à mon oreille : Dominique et les cathares.
J’ai besoin de ton aide. Trouve-moi cet endroit !

Ton oncle, Mac Li




Les notes des 208 (ECJS)

7 12 2010

Les notes de Rémy, Mikael et Antoine

Les notes de Johan, Maxence, Clément, Brian

Une exposition sur les dépendances




208 – ECJS – vos notes

23 11 2010

Mewen, Maxime et Faustin




Mesurer le bonheur ?

15 11 2010

Stiglitz en parlait, les britanniques l’ont fait ! La Grande Bretagne crée un indice du bonheur pour mesurer le bien être de sa population

Lire l’article sur le site du Figaro.fr