Image de prévisualisation YouTube


A l’aide de la chanson de Georges Brassens, réponds aux questions sur la solidarité au quotidien.



Cette vidéo vous apporte des informations supplémentaires pour rédiger votre paragraphe.

Image de prévisualisation YouTube


Deux vidéos sur le rôle et les missions de la JAPD.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube


Vidéo sur la professionnalisation de l’armée en France:

http://www.dailymotion.com/video/xb96ds




Cette vidéo permet de compléter le travail sur les difficultés de la gestion de l’eau en Afrique. Ici, l’exemple du fleuve Niger est abordé.

 

http://www.dailymotion.com/video/x9ms20


Cette vidéo est un outil supplémentaire pour réaliser votre paragraphe.

Image de prévisualisation YouTube


ghetto varsovie



Correction sujet: le front populaire.

 

Documents n°1 et n°2:

 

  1. Les partis du Front populaire sont le parti communiste, la SFIO (parti socialiste) et le parti radical.

  2. Leur programme consiste à lutter contre la crise économique et donc la « misère » en promettant du « pain » et donc du travail aux électeurs. Ils affirment également lutter pour la « liberté » et donc la démocratie menacée par le « fascisme » représenté en France par les ligues d’extrême-droite. Enfin, ils promettent la « paix » aux français et refusent ainsi tout engagement dans une « guerre ».

 

Document n°2 :

 

  1. Le Front populaire dispose de la majorité absolue car il obtient 369 sièges de députés à la chambre des députés sur un total de 614 sièges (plus de la moitié des sièges).

  2. Le nouveau chef de gouvernement est Léon Blum de la SFIO.

 

Document n°3 :

 

  1. Cet ouvrier se souvient des premiers congés payés (deus semaines), de la semaine de 40 heures de travail, de l’augmentation des salaires et de la mise en place des conventions collectives.

 

Paragraphe argumenté:

 

A partir de 1931, la France est frappée par la crise économique européenne. Cette crise entraîne du chômage et de l’instabilité politique. Dans ce contexte de crise, un gouvernement de Front populaire regroupant plusieurs partis arrive au pouvoir en mai-juin 1936. Comment et pourquoi le Front populaire arrive-t-il au pouvoir et quelles mesures prendra-t-il malgré les nombreuses difficultés?

 

Dans ce contexte de crise économique et d’instabilité politique, le 6 février 1934 une manifestation dirigée par les ligues d’extrême droite dégénère en émeute. Peu après, les partis de gauche (SFIO, Parti communiste, Parti radical) effrayés, croient qu’il s’agit d’une tentative de coup d’état et décident de se rassembler dans un Front populaire qui gagne les élections législatives en mai-juin 1936 sur programme « pain, paix, liberté ». Léon Blum à la tête de la SFIO forme un nouveau gouvernement.

 

Cette victoire suscite un immense espoir notamment chez les ouvriers qui se mettent « joyeusement » en grève pour soutenir le gouvernement face à l’opposition du patronat. Le Front populaire prend alors de grandes mesures sociales lors des accords de Matignon le 7 juin 1936 : renforcement du droit syndical, mise en place de conventions collectives, désignation de délégués du personnel, augmentations de salaires. Ces accords accordent également la semaine de 40 heures et deux semaines de congés payés. Pour la première fois des ouvriers partent en vacances pendant l’été 1936.

 

Cependant le front populaire rencontre rapidement de nombreuses difficultés. Le chômage ne baisse pas, les milieux d’affaires sont hostiles, l’extrême droite multiple les attaques contre le front populaire. De plus, les communistes ne soutiennent plus le gouvernement à cause du refus de celui-ci d’intervenir dans la guerre d’Espagne.

 

Le front populaire a marqué la vire des français grâce aux nombreuses mesures sociales prises. En 1938, c’est la mort du Front populaire. Les radicaux froment un nouveau gouvernement et annoncent « remettre la France au travail ». Comment la France va-t-elle appréhender le nouveau conflit mondial dont l’ombre plane déjà sur l’Europe?

Sujet: L’Allemagne nazie, un Etat totalitaire.

 

Etude de documents:

 

Document n°1:

  1. Le personnage central est Hitler. Il est arrivé au pouvoir le 30 janvier 1933 lorsqu’il est nommé chancelier allemand.

  2. L’affiche traduit l’organisation politique de l’Allemagne nazie car elle nous montre au premier plan Hitler en tenue militaire présenté comme le chef qui prend toutes les décisions, le guide du peuple allemand . D’après l’affiche, la population allemande tendant le bras droit, représentée à l’arrière plan en taille réduite, est prête à suivre aveuglement le führer à qui elle rend un culte. Or on sait que l’Allemagne était alors une dictature dirigée par Hitler.

 

Document n°2:

  1. Pour Hitler, les lois de Nuremberg datant de 1935 visent à exclure les juifs de la société allemande. En effet, ils sont considérés comme une race inférieure qui risque de souiller « la pureté du sang allemand ». C’est pourquoi on interdit les mariages ou même les relations entre les juifs et les citoyens allemands non juifs.

  2. Ces lois correspondent bien entendu au caractère raciste et antisémite de l’idéologie nazie.

 

Document n°3:

  1. Cet homme est arrêté par les S.A et SS, milices du parti nazi, représentés sur cette photographie. Il est arrêté sous prétexte qu’il est communiste. Ainsi, il est envoyé à Chemnitz, un des nombreux camps de concentration allemands.

 

Paragraphe argumenté:

 

Après son arrivée au pouvoir au poste de chancelier le 30 janvier 1933, Hitler se fait accorder les pleins pouvoirs et met en place un régime totalitaire et raciste en Allemagne. Quelles sont les caractéristiques du régime totalitaire et raciste de l’Allemagne nazie?

 

Le régime est totalitaire car Hitler est un dictateur tout puissant qui dirige toute l’Allemagne. Il est à la tête du parti nazi qui est le seul autorisé. Il utilise notamment la propagande, c’est à dire tous les moyens d’information (presse, cinéma, radio, affiches, manuels scolaires…)pour faire adhérer la population au nazisme et organiser le culte de sa personnalité. Par exemple, il se fait représenter en tenue militaire sur les affiches comme le guide de la nation allemande. De plus, il diffuse ses idées antisémites, xénophobes et anticommunistes grâce à des manuels scolaires ou des chansons destinées aux jeunesses Hitlériennes dans lesquelles les jeunes allemands sont embrigadés. Il en est de même des adultes qui sont encadrés et surveillés dans leur travail et leurs loisirs. Cet encadrement vise à forger un « homme nouveau » totalement nazi.

 

L’Allemagne est bien un régime totalitaire car la population est soumise à une véritable terreur. Tous les opposants au nazisme (démocrates, communistes, syndicalistes,…) sont traqués, arrêtés et exécutés par la police politique, la Gestapo ou par les SS et les SA. Certains sont déportés dans des camps de concentration comme par exemple à Chemnitz. La population est privée de toutes les libertés fondamentales comme le droit de réunion, la liberté d’expression ou le droit à la vie privée.

 

Enfin, ce régime totalitaire est également raciste car pour Hitler les Allemands sont une « race supérieure » qui doit se prémunir contre les « races dites inférieures » dont les juifs sont les principaux représentants. Les juifs sont persécutés dès 1933 (exemple: boycott de leurs magasins, interdiction de certains métiers,…) et les lois de Nuremberg de 1935 excluent les juifs de la société allemande en les privant de leur citoyenneté et en interdisant les mariages et les relations entre citoyens allemands non juifs et juifs. Ces persécutions augmenteront et conduiront à l’organisation d’un immense génocide.

 

Ainsi, le régime nazi fut totalitaire par le contrôle strict de la politique, de la société et par l’organisation de la terreur et la soumission des individus.