Les lasagnes au cheval de boeuf…une certaine mondialisation en cuisine.

Pour comprendre la complexité des réseaux à l’oeuvre dans l’affaire du scandale des lasagnes au cheval en lieu et place du boeuf…

Cette carte heuristique est d’une redoutable d’efficacité pour appréhender la complexité du phénomène (réalisée par Signos)

Elle n’est pas à apprendre.

Elle est une synthèse, un outil de travail, pour comprendre les différents éléments du circuit qui a accouché de cette bizarrerie culinaire.

Ce schéma heuristique  (que j’ai réalisé à partir du travail d’un collègue)  est une simplification des ramifications de l’affaire, qui met en valeur, la dynamique des flux matériels et immatériels qui caractérisent la division internationale du processus productif de ces lasagnes à l’échelle de l’UE.

La Chine : une puissance mondiale

See on Scoop.itNouvelles du blog

Répondant en 1885 à un propos de Jules Ferry, le géographe Élisée Reclus estimait que « les Chinois ne sont pas quantité négligeable ». Plus d’un siècle après, cette affirmation reste – on s’en doute – d’actualité. Non seulement parce que les Chinois sont les plus nombreux habitants du monde, avec un milliard quatre cent millions et quelques personnes, mais parce que la Chine, après le dépeçage colonial du « siècle de la honte » et les drames des années 1950, 60 et 70, se pose comme une puissance de premier rang. D’aucuns parlent même de la Chinamerica comme étant le nouveau duo dominant du XXIème siècle. La Chine, autrefois « Empire du Milieu » deviendrait-elle un centre du monde

 A lire, l’édito,  pour alimenter votre répartie lors de l’oral de juin sur le thème de la mondialisation.

See on www.fig.saint-die-des-vosges.fr

Réseaux sociaux : les capitales africaines de Twitter, quartier par quartier

« Twitter n’en finit plus de conquérir l’Afrique. Tiré par l’Afrique du Sud et le Kenya, le réseau social n’épargne pas les capitales francophones, qui se lancent doucement, sans concurrencer, pour le moment, les anglophones, à l’exception d’Abidjan. »

Quand les nouvelles technologies s’implantent en Afrique.

Quelques cartes de géolocalisation des utilisateurs de Twitter.

La carte d’Abidjan est tout à fait intéressante….sans surprise, elle reflète la ségrégation spatiale des quartiers de la capitale économique de Côte d’Ivoire.

A Youpognon, on ne twitte pas mais au Plateau…

See on www.jeuneafrique.com