Charlie Hebdo : pourquoi des dessinateurs de presse ont-ils été assassinés ?

Je reprends ici l’excellente présentation d’un collègue, Emmanuel Grange. Je vous encourage à explorer cet article à réaliser un dessin pour défendre la liberté d’expression, valeur indissociable (= qu’on ne peut retirer) de nos démocraties.

Ce mercredi 7 janvier est un jour noir pour la presse et la démocratie françaises. Deux hommes ont attaqué les locaux du journal satirique Charlie Hebdo avant de prendre la fuite. À l’heure où j’écris ces lignes le bilan est de 12 morts, une vingtaine de personnes sont blessées dont certaines très grièvement. Parmi les victimes de cette attaque terroriste, deux policiers, quatre dessinateurs (Charb, Cabu, Tignous et Wolinsky) et le journaliste Bernard Maris. Même si cela est difficilement imaginable, des hommes sont morts pour des dessins en France.

La suite en cliquant sur l’image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *