Conseils pour les exposés

Conseils pour les exposés

Chères et chers élèves.

La bibiographie est ici (voir aussi tableau des exposés):

https://lewebpedagogique.com/hida/?p=302

Voici quelques conseils et remarques pour les exposés.

Éviter l’encyclopédisme, les longues introductions générales sur le gothique, la Renaissance etc. ainsi que les longues chronologies.

Pas d’exposé type article wikipedia résumé ou pire copié. Votre plan ou votre approche d’une oeuvre doivent être problématisé(e)s. Wikipedia peut servir pour des descriptions mais en général est peu ou pas problématisé.

Répondez à une problématique qui doit guider vos présentations. Inspirez vous de la fiche commentaire d’oeuvre sans la transformer en carcan.
https://lewebpedagogique.com/hida/files/2008/12/ficheanalyseoeuvrehida1.doc
Mais ne faites pas un exposé en suivant mot par mot la fiche méthode du commentaire.

Il faut obligatoirement travailler avec des extraits des ouvrages ou des articles donnés d’Histoire de l’art indiqués en bibliographie sur le site ou sur le planning des exposés. Cependant, ne copiez pas des pages entières que vous lirez ensuite en classe. ?Il faut reformuler avec vos mots les idées pour le message passe mieux auprès de vos camarades. Le meilleur remède est la problématisation.

 
Les grandes problématiques .

Pour Panofsky, toujours difificle à suivre, insister sur le Quattrocento, c’est à dire le XVe s. Qu’apporte ce siècle décisif dans la sculpture et la peinture de la Renaissance ? Et cette « Renaissance » (définitive par le retour à l’antique, la perspective, la naissance d’une théorie de l’art que nous avons vue dans le premier thème au mois de septembre) a lieu en des termes différents au Nord de l’Europe, en pays flamand et en Italie même s’il y a des échanges et des emprunts mutuels.

Cependant, quelles tendances gothiques subsistent encore ? Ce point est à voir en particulier chez Daniel Arasse)
Cliquez sur les petites vignettes pour accéder aux ouvrages :
Panofsky Avant Courriers
HIDA Flammarion M-A Renaissance

Daniel Arasse, L’homme en perspective, coll. Bibliothèque des arts, Hazan, 2008

Arasse l’homme en perspective

D’autres ouvrages sont donnés pour chaque exposé (voir votre sujet sur le calendrier.

Le plan doit être clairement indiqué au fur et à mesure du diaporama. Vous n’avez pas besoin de trop d’animations et de fioritures. La technique n’est pas notée. La lisibilité et la visibilité oui.

N’oubliez pas de prévoir une diapo avec la bibliographie obligatoirement en fin de diaporama.
Les images que vous projetez doivent être autant que possible de grand format, TOUJOURS légendées avec précision (dimensions, type, lieu de conservation) accompagnées de photos de détails (comme Daniel Arasse !) quand c’est nécessaire pour montrer l’expression d’un visage, un personnage, un geste un détail du paysage etc..

Temps imparti : 45 min. pour les groupes de 3 personnes et 30min. environ pour les binômes.

Vos notes doivent  être prises aussi en traitement de texte pour que je puisse les placer sur le site avec le diaporama.

– Le volume et la qualité du travail fourni y compris pour la présentation du diaporama (mais sans animations particulières)
Réponse pertinente à la problématique induite par le titre et les explications du sujet.

Plan : éviter si possible la succession d’études d’oeuvres ou d’artistes. Sinon, tâcher au moins d’accompagner chaque titre ou nom d’une réflexion problématisée p. ex. Mantegna et le rapport archéologique au modèle antique etc.  L’intérêt pour le réel et la narration dans l’art de Giotto. etc.

Si vous suivez un plan thématique, pensez p. ex. à l’intégrer au fur et à mesure dans le diaporama pour qu’on puisse suivre plus facilement : à chaque changement de partie, placez une diapo sans images qui récapitule le plan depuis le début pour qu’on puisse suivre.

– L’oral : qualité de l’expression, vocabulaire, rythme et clarté. Évitez de lire continuellement vos notes sans lever la tête, pensez à l’auditoire ! Il faut certes regarder vos notes (votre prise de notes est indispensable) mais aérez-les, bien les hiérarchiser  pour éviter d’ « avoir votre nez dessus »).
La note /20 n’est pas collective elle peut donc varier d’un membre à l’autre de 1 à 2 points voire, mais plus rarement, plus. Veillez donc à l’équilibre du temps de parole dans groupe. Soyez prêts éventuellement à aider un(e) camarade qui flanche.

Laisser un commentaire