48H 4

20 06 2011

Pardonnez moi mais  je suis un peu dur de l’oreille, en fait ce n’était qu’un petit aboiement d’un petit chien et bien sûr j’ai la phobie des chiens mais grâce au ciel, il me suivait mais s’arrêta d’aboyer. J’entrai dans la pièce en question et pris le matériel nécessaire pour ouvrir le coffre mais une alarme se déclencha et la peur m’envahit. Je pris la statuette, l’enfouis dans mon sac et je courus à toute allure pour pouvoir partir sans me faire prendre en flagrant délit. Sans me retourner, je courus tellement vite que je ne m’en serais jamais cru capable. je ne rentrai pas chez moi mais j’allai dans un parc en plein milieu de le nuit comme ça j’étais suis sûr que personne ne viendrait me déranger. Mais bien sûr, y a toujours quelqu’un ! et cette fois c’était une jeune femme et vu la façon dont elle était habillée elle devait se prostituer, elle s’assit auprès de moi et commença à me parler:

-Je suis désolée, mais là c’est l’heure de ma pause .

– Ne vous inquiétez pas , je suis juste là pour prendre l’air ;

-Vous pouvez me tutoyer si vous le souhaitez .

-Ce ne sera pas de refus .

-Mais que fais-tu dans cet endroit à une heure pareille ?

A cet instant, je me suis demandé si je pouvais tout lui raconter et puis après tout, elle doit être droguée :

-C’est une longue histoire.

-C’est pas grave, j’ai toute la nuit devant moi !

Léa



48H 3

26 05 2011

J’arrive devant la maison en question, pendant un certain instant le doute envahit mon esprit, je me pose trop questions à la fois . Pourquoi veut-il cette statuette, qu’a-t-elle de si spécial,  à quoi sert-elle ? Si ce n’est que pour la déco de sa maison, il peut aller la chercher tout seul, il n’a pas besoin de me mettre sous tension ,de menacer ma famille, c’est ce qui m’est le plus cher au monde, je ferais n’importe quoi pour eux !

J’abandonne toutes ces questions, j’arrête de faire ma chiffe-molle .Après tout, ce n’est pas si grave de voler une malheureuse statuette, ça ne vaut rien ça ! Muni de mes jumelles, j’observe le moindre de leur mouvement . Patiemment, j’attends qu’ils aillent se coucher. Enfin les lumières s’éteignent, à travers la fenêtre du premier étage, l’obscurité cache l’Homme, je ne vois qu’une silhouette qui met un objet dans un coffre fort. Lorsqu’une voix…

Léa



48h2 suite

15 05 2011

A 20h , je l’ai rejoint à l’avenue st martin , mais il n’y avait personne juste une enveloppe .Je l’ouvris et c’était une photo de ma femme , pardon de mon ex-femme et de mon fils , il doit avoir 4 ans sur cette photo . En dessous se trouve une lettre .

Si tu veux retrouver ta femme et ton fils vivant

tu as intérêt à ne pas me dénoncer chez les

flics.

J’ai une mission pour toi , j’espère que t’es pas

un dégonflé .

Voilà tu va devoir cambrioler cette adresse

: 15 rue Malte-brun.

Et me ramener cet objet

Il avait une photo d’une petite statuette en bois africaine .Cette lettre est anonyme mais je pense que c’est l’homme avec qui j’ai parlé l’autre soir dans un bar .

à suivre

léa