Archive for avril, 2008

Exposé sur les dieux et héros de la mythologie grecque

Mercredi, avril 9th, 2008

Encore un peu plus d’une semaine avant de remettre vos exposés consacrés aux dieux, déesses et héros de la Grèce antique (c’est pour le 18 avril!): il est donc temps de vous rappeler ce que j’attends de vous exactement et de vous donner quelques conseils pour réussir votre présentation.

 

Création de l'homme par Prométhée. Parmi les personnages, on peut reconnaître (de gauche à droite) Athéna casquée, Hermès et son pétase ailé, deux Moires (probablement Lachésis et Clotho), Poséidon et son trident, Artémis au croissant de lune et probablement Atropos. Sarcophage romain, v. 240 ap. J.-C.

 

Pour les dieux et déesses:

Le nom: écrivez le en grand pour qu’il soit lisible d’assez loin…

La fonction: de quoi est-il le dieu? (il peut y avoir plusieurs réponses)

La filiation: ses parents et ses enfants (s’il en a)

Les attributs: quels sont les objets qui le représentent?

Les principaux lieux de culte: les cités qui vouent un culte particulier au dieu que vous avez choisi (des indices très précieux ici)

Une image de votre dieu: d’époque (Grèce antique) ou non (la mythologie grecque a inspiré de nombreux artistes à toutes les époques), l’important est que votre dieu soit facilement identifiable.

Une histoire/un mythe dans lequel votre divinité intervient: attention il ne s’agit pas de recopier un texte mais de raconter une histoire avec vos propres mots…(pas de copier/coller si vous préférez).

 

Pour les héros

Le nom: également en assez gros et en haut de la feuille pour que cela soit lisible de loin.

La filiation: souvent les héros ont des origines mi-divine, mi-humaine. Ils ont aussi une famille…

Ce qui fait leur renommée: quel est leur « fait d’armes » principal? Pourquoi sont-ils célèbres?

Les cités ou lieux de Grèce qu’ils ont traversé durant leurs aventures: les héros voyagent souvent, dites-nous où.

Une image: illustrer les aventures de vos héros (vous pouvez mettre plusieurs images et n’hésitez pas à m’en demander si vous avez du mal à vous les procurer…)

Une histoire: racontez avec vos mots l’une des aventures de votre héros (le copier/coller est là aussi fortement déconseillé…).

Des liens pour tout le monde

 

  • Le portail wikipedia de la mythologie grecque: une première approche devenue quasiment incontournable mais qui, j’insiste, n’est pas suffisante: vous devez utilisez plusieurs sources! Les références en bas de page sont intéressantes car elles offrent parfois des liens vers des textes sur les dieux et héros grecs; ne les négligez pas!
  • Le site de J.-F. Bradu est entièrement consacré à la Grèce antique et bien sûr à sa mythologie! (je vous reparlerai de ce site très bientôt…)
  • Bienvenue sur l’Olympe!: un site personnel qui présente de façon rapide et très claire les principaux dieux et héros de la mythologie grecque.
  • Mythologies et légendes nous amène aux quatre coins du monde et fait la part belle au monde grec ici (utile pour les histoires de héros en particulier…). Dans le même genre le site Mythologica.fr offre la possibilité de faire une recherche par ordre alphabétique (en haut à gauche de l’écran pour changer de lettres…)
  • Les dessins et gravures de la Mythologie grecque et romaine écrite par Pierre Commelin (1837-1927) qui fait encore référence aujourd’hui (pour les illustrations de vos exposés). L’intégralité du texte est consultable gratuitement en ligne sur le site Gallica de la BnF.
  • La religion grecque en long en large et en travers! C’est une page très complète, parfois un peu complexe, mais qui permet de se rendre rapidement sur les pages consacrées aux dieux et héros (cliquez sur les mots en rouge et utilisez le tableau en milieu de pages pour vous orienter facilement).
  • Enfin, le lien déjà donné qui associe chaque dieu à ses principaux lieux de culte en Grèce.

Derniers conseils: soignez la présentation de votre travail (qui ne doit pas, pour des raisons techniques propres à la réalisation du projet final, dépasser une page) et privilégiez l’essentiel pour que votre exposé soit agréable, rapide à lire et facilement compréhensible. N’hésitez pas à utiliser les commentaires pour poser vos questions et me faire part de vos problèmes, sinon on se voit en cours!

Le mont Olympe

Pour finir, une autre vidéo qui montre que la mythologie grecque est encore une source d’inspiration pour notre époque:

Bon travail à toutes et à tous!

Attestation Scolaire de Sécurité Routière (1&2)

Mercredi, avril 2nd, 2008

L’ASSR ou Attestation Scolaire de Sécurité Routière est au centre de vos préoccupations en ce moment et le jour J approchant chaque jour davantage je mets à votre disposition plusieurs liens qui vont vous permettre de vous entrainer et d’être prêt pour l’examen.

 

 

Avant cela, rappelons en quelques mots à quoi sert l’ASSR!

« Les jeunes sont à la fois les premières victimes de l’insécurité routière d’aujourd’hui et les conducteurs et usagers de la route de demain. L’éducation, dès le plus jeune âge, est un enjeu majeur pour faire évoluer les mentalités et l’école en est le relais privilégié.

Présentes dans les collèges depuis 1993, les attestations scolaires de sécurité routière (ASSR), passées en cinquième et en troisième, font partie intégrante de l’enseignement obligatoire. Elles permettent de vérifier les connaissances de sécurité routière progressivement acquises tout au long de la scolarité, à partir des contenus des programmes des différentes disciplines.

Elles s’inscrivent dans le continuum de la formation théorique de tout citoyen usager de la route. Elles portent sur la connaissance des risques et des règles applicables pour chacun des types d’usagers : piéton, cycliste, cyclomotoriste, passager d’une voiture, futur automobiliste. Elles visent à favoriser la compréhension du rapport entre la règle, le risque et l’accident.  » (d’après le site securite-routiere.gouv.fr)

 

L’ASSR1 s’adresse à tous les élèves de 5ème : elle permet de s’inscrire à la formation pratique du BSR (Brevet de Sécurité Routière) obligatoire pour conduire un cyclomoteur (à partir de 14 ans) ou une voiturette (à partir de 16 ans).

 

L’ASSR2 concerne tous les élèves de 3ème : elle est indispensable pour passer les permis A (moto) et B (voiture). L’ASSR2 valide l’ASSR1 au cas où certains n’auraient pas réussi à l’obtenir.

 

Pour les deux une séance de rattrapage est prévue à la fin de l’année scolaire (le 30 mai il me semble) mais après les entrainements qui vous sont proposés ici vous n’aurez aucune excuse…(cliquez sur les campagnes de sensibilisation de la sécurité routière pour y accèder)

 

1. Réviser les panneaux:

 

2. Entrainements et tests en vidéo sur le site eduscol:

 

3. Le site code3000 vous propose 15 séries de questions avec les explications pour chaque réponse:

 

4. Le site perso d’un professeur de mathématiques qui propose de revenir sur les questions de vitesse et de freinage avec une fiche de révisions, un jeu et trois quizz thématiques:

 

5. Un petit quizz, assez simple mais rappelant les grands principes de la sécurité routière:

 

 

Voilà, j’espère que ces aides vous seront utiles, que tout ce passera bien pour vous…et que vous ne tomberez jamais sur un panneau comme celui-ci:

 

 

Les bâtisseurs de cathédrales (DM)

Mardi, avril 1st, 2008

Pour aider les élèves de 5ème à compléter les fiches concernant le documentaire que l’on a vu en classe, je propose ici quelques pages internet qui devraient être très utiles.

Je rappelle que vos devez rendre les deux fiches complètes et le résumé de vos prises de notes pour le vendredi 4 avril.

Le site de la BnF rappelle les grandes caractéristiques de l’architecture gothique, ici. Vous pourrez vous baladez dans ce mini-site consacré aux cathédrales et plus particulièrement à l’oeuvre de Villard de Honnecourt, qui fut, entre autre, dessinateur et architecte au XIIIème siècle. Vous y trouverez aussi un glossaire particulièrement utile.

Moins « professionnelle » cette page personnelle consacrée au Moyen Âge offre tout de même un regard intéressant sur les cathédrales et ses bâtisseurs, s’attardant un moment sur le financement de ces ouvrages monumentaux; c’est ici.

Cathédrale de Reims

Pour voir d’autres cathédrales de France, sous toutes les coutures, c’est par .

Pour terminer voici deux extraits d’un documentaire diffusé sur Arte et intitulé Cathédrales. La première partie s’intéresse aux origines du mouvement gothique notamment à travers l’oeuvre de l’abbé Suger de Saint-Denis (évoqué dans la vidéo que nous avons vue en classe); la deuxième évoque les bâtisseurs et le financement. Ces vidéos sont assez longues, laissez leur le temps de se charger. Pour ceux qui ne seraient pas rassasiés vous trouverez le reste du documentaire sur dailymotion en tapant « mystère des cathédrales ».