Archive for the ‘Grèce’ Category

Alexandrie, Alexandre III

Samedi, avril 19th, 2008

Retour sur la séance consacrée à Alexandre, pour approfondir le sujet et le travail que vous devez réaliser (dans votre cahier) pendant les vacances, à savoir l’activité p:107 et la carte des conquêtes du plus célèbre des Macédoniens.

Alexandre le Grand (de -356, Pella à -323, Babylone) est un personnage aussi historique que légendaire. Son épopée, bien réelle et notamment attestée par le témoignage des 18 Alexandrie, a nourri l’imaginaire des hommes de son époque et des suivantes (jusqu’à nos jours même avec le film Alexandre d’Oliver Stone dont nous avons vu quelques extraits en classe), au même titre que les mythes d’Ulysse, Héraclès ou encore Gilgamesh (pour Babylone). C’est ce que Jacques Lacarrière (1925-2005), spécialiste des mythologies, veut montrer dans son livre (disponible en poche) La légende d’Alexandre:

« On connaît par de nombreux ouvrages l’histoire et la vie d’Alexandre le Grand mais on connaît moins bien en France les légendes que cette histoire et cette vie ont inspirées dans l’imaginaire de la Grèce. Quatre siècles après la mort du conquérant, paraît en grec à Alexandrie un récit retraçant les exploits d’Alexandre mais surtout sur le mode fantastique. Un fantastique qui nous entraîne sur des terres, des mers et des contrées où bien sûr Alexandre ne s’est jamais aventuré. Mais quelles fables et quelles inventions ! Ne va-t-il pas jusqu’aux extrémités du monde près du Pays des Bienheureux, pour tenter de pénétrer vivant au Paradis ? Ne traverse-t-il pas les Enfers avec toute son armée ? Ne découvre-t-il pas, au pied d’une mystérieuse montagne peuplée d’hommes à tête de chien, une source miraculeuse qui n’est autre que la Fontaine de Jouvence ? Enfin, ne va-t-il pas jusqu’à descendre tout au fond de la mer dans un tonneau de verre pour connaître les mystères de l’abîme ? Je n’ai jamais apprécié particulièrement les conquérants, grands ou petits, mais il faut dire qu’Alexandre ne fut pas un conquérant comme les autres. C’est pourquoi j’ai tenu à traduire ce texte mirifique, célèbre en Grèce mais inconnu ou oublié en Occident. Car dans tout le cours de ce récit, on voit bien qu’Alexandre ne s’aventure pas au bout du monde pour le lucre ou la gloire mais pour en percer le secret et accéder ainsi à l’immortalité. » (Jacques Lacarrière, 2000)

Pour en savoir plus sur la construction du mythe d’Alexandre, rendez-vous ici.

Carte des conquêtes d’Alexandre (cliquez dessus pour la voir en grand)

Vous trouverez une autre carte, plus « dynamique », sur cette page: carte.

Le mythe d’Alexandre a été particulièrement entretenu par son compagnon Ptolémée, qui devint à la mort du roi-pharaon, son successeur en Egypte et créa l’un des royaumes hellénistiques (carte n°4 p:105). C’est pour rendre légitime sa prise de pouvoir qu’il rapatrie le corps d’Alexandre en Egypte et lui érige un grand tombeau. La capitale des Ptolémées ou Lagides (dont la dernière représentante est Cléopatre VII, celle que vous connaissez-tous!) n’est autre qu’Alexandrie fondée en -331 par Alexandre lui-même, qui abritera plus tard une des sept merveilles du monde: le phare d’Alexandrie. Sa bibliothèque, non moins célèbre, fait de la ville un des principaux centres culturels de l’Antiquité. Le documentaire ci-dessous et les pages 108 et 109 de votre manuel devraient vous aider à en savoir plus (jetez aussi un oeil au document 2 p:110):

La page de France5.fr consacrée à Alexandrie.

 

Le point sur les grandes dates de la vie d’Alexandre sur le site herodote.net.

Exposé sur les dieux et héros de la mythologie grecque

Mercredi, avril 9th, 2008

Encore un peu plus d’une semaine avant de remettre vos exposés consacrés aux dieux, déesses et héros de la Grèce antique (c’est pour le 18 avril!): il est donc temps de vous rappeler ce que j’attends de vous exactement et de vous donner quelques conseils pour réussir votre présentation.

 

Création de l'homme par Prométhée. Parmi les personnages, on peut reconnaître (de gauche à droite) Athéna casquée, Hermès et son pétase ailé, deux Moires (probablement Lachésis et Clotho), Poséidon et son trident, Artémis au croissant de lune et probablement Atropos. Sarcophage romain, v. 240 ap. J.-C.

 

Pour les dieux et déesses:

Le nom: écrivez le en grand pour qu’il soit lisible d’assez loin…

La fonction: de quoi est-il le dieu? (il peut y avoir plusieurs réponses)

La filiation: ses parents et ses enfants (s’il en a)

Les attributs: quels sont les objets qui le représentent?

Les principaux lieux de culte: les cités qui vouent un culte particulier au dieu que vous avez choisi (des indices très précieux ici)

Une image de votre dieu: d’époque (Grèce antique) ou non (la mythologie grecque a inspiré de nombreux artistes à toutes les époques), l’important est que votre dieu soit facilement identifiable.

Une histoire/un mythe dans lequel votre divinité intervient: attention il ne s’agit pas de recopier un texte mais de raconter une histoire avec vos propres mots…(pas de copier/coller si vous préférez).

 

Pour les héros

Le nom: également en assez gros et en haut de la feuille pour que cela soit lisible de loin.

La filiation: souvent les héros ont des origines mi-divine, mi-humaine. Ils ont aussi une famille…

Ce qui fait leur renommée: quel est leur « fait d’armes » principal? Pourquoi sont-ils célèbres?

Les cités ou lieux de Grèce qu’ils ont traversé durant leurs aventures: les héros voyagent souvent, dites-nous où.

Une image: illustrer les aventures de vos héros (vous pouvez mettre plusieurs images et n’hésitez pas à m’en demander si vous avez du mal à vous les procurer…)

Une histoire: racontez avec vos mots l’une des aventures de votre héros (le copier/coller est là aussi fortement déconseillé…).

Des liens pour tout le monde

 

  • Le portail wikipedia de la mythologie grecque: une première approche devenue quasiment incontournable mais qui, j’insiste, n’est pas suffisante: vous devez utilisez plusieurs sources! Les références en bas de page sont intéressantes car elles offrent parfois des liens vers des textes sur les dieux et héros grecs; ne les négligez pas!
  • Le site de J.-F. Bradu est entièrement consacré à la Grèce antique et bien sûr à sa mythologie! (je vous reparlerai de ce site très bientôt…)
  • Bienvenue sur l’Olympe!: un site personnel qui présente de façon rapide et très claire les principaux dieux et héros de la mythologie grecque.
  • Mythologies et légendes nous amène aux quatre coins du monde et fait la part belle au monde grec ici (utile pour les histoires de héros en particulier…). Dans le même genre le site Mythologica.fr offre la possibilité de faire une recherche par ordre alphabétique (en haut à gauche de l’écran pour changer de lettres…)
  • Les dessins et gravures de la Mythologie grecque et romaine écrite par Pierre Commelin (1837-1927) qui fait encore référence aujourd’hui (pour les illustrations de vos exposés). L’intégralité du texte est consultable gratuitement en ligne sur le site Gallica de la BnF.
  • La religion grecque en long en large et en travers! C’est une page très complète, parfois un peu complexe, mais qui permet de se rendre rapidement sur les pages consacrées aux dieux et héros (cliquez sur les mots en rouge et utilisez le tableau en milieu de pages pour vous orienter facilement).
  • Enfin, le lien déjà donné qui associe chaque dieu à ses principaux lieux de culte en Grèce.

Derniers conseils: soignez la présentation de votre travail (qui ne doit pas, pour des raisons techniques propres à la réalisation du projet final, dépasser une page) et privilégiez l’essentiel pour que votre exposé soit agréable, rapide à lire et facilement compréhensible. N’hésitez pas à utiliser les commentaires pour poser vos questions et me faire part de vos problèmes, sinon on se voit en cours!

Le mont Olympe

Pour finir, une autre vidéo qui montre que la mythologie grecque est encore une source d’inspiration pour notre époque:

Bon travail à toutes et à tous!

L’Iliade et l’Odysée d’Homère sont sur le web

Jeudi, mars 27th, 2008

Je vous propose aujourd’hui deux sites pour plonger dans les aventures homériques…une Grèce mythique et légendaire racontée par le célèbre, mais mal connu, Homère.

 

  • L’exposition virtuelle du site de la BnF (Bibliothèque nationale de France) consacrée à Homère et son héros Ulysse (je vous conseille tout particulièrement la rubrique « gros plans » qui illustrent en image et en son l’univers homérique)

 

  • Le second site, www.iliadeodyssee.com, est très novateur: c’est une adaptation de l’oeuvre d’Homère qui utilise les dernières technologies et cherche à développer une nouvelle façon d’aborder le récit sur internet. En plus de l’Iliade et de l’Odysée vous trouverez deux « préludes » expliquant quelle était la fonction d’Homère et de ses confrères dans le monde grec et quelles furent les causes de la guerre de Troie mais il y a aussi des cartes et des jeux…Bon voyage!

Pour les fans et les curieux, les textes d’Homère en version intégrale sur le site InLibroVeritas, la littérature équitable (que j’ai ajouté dans les liens au passage)

Au fait quel était le « métier » d’Homère?

Mais qui est Hérodote?

Vendredi, décembre 14th, 2007

Hier, jeudi, je vous ai parlé d’un grec qui décrivait les Egyptiens comme « les plus religieux des hommes »: voici quelques informations sur ce personnage qui a « marqué l’histoire »! (cliquez sur l’image)

Maintenant que vous avez lu cette petite biographie d’Hérodote, pouvez-vous dire à quel siècle il a vécu et ce qui l’a rendu célèbre? (envoyer vos réponses grâce aux commentaires)

Pour en savoir un peu plus vous pouvez consulter la page wikipédia consacrée à ce personnage (à noter la reproduction de la carte du monde tel qu’il était vu par Hérodote) ou encore vous plongez dans l’oeuvre de cet auteur, Historia (qui signifie recherches/explorations en grec et qui a été traduit par « enquête » en français), dont est notamment extraite la citation donnée en cours.

Le livre second d’Historia s’intéresse particulièrement à l’Egypte. Voici comment Hérodote présente ce pays:

 » Je m’étendrai davantage sur ce qui concerne l’Égypte, parce qu’elle renferme plus de merveilles que nul autre pays, et qu’il n’y a point de contrée où l’on voie tant d’ouvrages admirables et au-dessus de toute expression : par ces raisons, je m’étendrai davantage sur ce pays. Comme les Égyptiens sont nés sous un climat bien différent des autres climats, et que le Nil est d’une nature bien différente du reste des fleuves, aussi leurs usages et leurs lois diffèrent-ils pour la plupart de ceux des autres nations« 

HERODOTE, Historia, Livre second, Euterpe, XXXV (traduit par Larcher en 1850)

J’attends vos réponses…