Chapitre 2 : L’Europe des Lumières (XVIIIe s.)

Histoire

Fiche qu’est-ce que l’Ancien Régime

A recopier dans le cahier. Pour le lundi 11 octobre pour les 4eC et pour le vendredi 08 octobre pour les 4eD.

*** Au XVIIIe siècle, la France est une monarchie absolue de droit divin. Sa société est fortement inégalitaire : la noblesse et le clergé, minoritaire en nombre, possèdent des privilèges dont ne ne bénéficient pas le Tiers-État, qui regroupe 97% de la population française. L’économie est contrôlée par le roi.

Monarchie absolue : régime politique où le roi détient à lui seul tous les pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire).

Monarchie de droit divin : régime politique où le roi prétend tenir son pouvoir de Dieu.

Société d’ordre : organisation de la société en trois groupes (ordres) inégaux : la noblesse, le clergé et le Tiers-État. Les deux premiers ordres dominent le troisième grâce à leurs privilèges.

Privilèges: droits accordés à la noblesse et au clergé pendant l’Ancien Régime et que ne possèdent pas le Tiers-État (ex : exemption de l’impôt sur les revenus, accession aux postes d’officiers…).***

En quoi la monarchie absolue et la société d’ordre sont-elles remises en cause par les Lumières au XVIIIe s ?

I- Diderot et Emilie du Châtelet, un homme et une femme des Lumières

Que nous apprendre la vie de Diderot et d’Emilie du Châtelet sur les Lumières européennes au XVIIIe s ?

Fiches Denis Diderot ou Emilie du Châtelet

A l’aide des textes ci-dessous, corrige ton développement construit sur Denis Diderot OU Emilie du Châtelet. Pour le lundi 15 novembre pour les 4eC et pour les 4eD.

       *** Issu d’une famille d’artisans aisés, Denis Diderot est un philosophe des Lumières qui a vécu au XVIIIe siècle.

       Diderot est un homme de lettres et de sciences. En effet, ses ouvrages nous montrent que ses centres d’intérêt sont multiples : il s’intéresse au théâtre, aux arts aux lettres et à la philosophie mais également aux sciences. Son œuvre principale, l’Encyclopédie, en est d’ailleurs une autre preuve. Il dirige cet ouvrage avec d’Alembert, un scientifique. L’Encyclopédie regroupe des articles, rédigés par 144 auteurs, sur l’ensemble des connaissances humaines.

       De plus, Denis Diderot est un homme engagé. Effectivement, il ne cesse de critiquer l’Ancien Régime, tant la monarchie absolue de droit divin que son intolérance religieuse et il propose des idées nouvelles comme la démocratie et l’athéisme. Par ailleurs, l’Encyclopédie contribue également à son engagement car, avec cet ouvrage, Diderot espère apporter à tous les êtres humains de nombreuses connaissances qui pourront leur permettre de réfléchir par eux-mêmes et donc d’être libres.

       Ainsi, Diderot cherche à diffuser ses idées grâce à ses ouvrages. Sa correspondance avec d’autres hommes et femmes des Lumières et son voyage, à travers l’Europe, jusqu’à la cour de l’impératrice Catherine II de Russie sont également des moyens, pour Diderot, de faire circuler ses idées. Cependant, il subit la censure et se fait plusieurs fois condamner à l’emprisonnement ; ce qui entrave la diffusion de ses idées.

       Denis Diderot est donc bien un homme des Lumières.***

      ***Issue d’une famille de la haute-noblesse, Emilie du Châtelet est une scientifique et une femme des Lumières qui a vécu au XVIIIe siècle.

      Emilie du Châtelet est une femme de sciences et de lettres. En effet, ses ouvrages nous montrent que ses centres d’intérêt sont multiples : il s’intéresse aux mathématiques et la physique mais également à la littérature, aux langues et à la philosophie. Son œuvre principale, Institutions de physique, est remarquable car elle y traduit les découvertes de Newton tout en les commentant et les critiquant, afin de les rendre compréhensible par tous.

      De plus, Emilie du Châtelet est une femme engagée. Effectivement, elle dénonce les inégalités entre les hommes et les femmes. Elle condamne particulièrement la quasi-absence d’éducation qui est apportée aux filles au XVIIIe s et qui les condamne à se considérer inférieures aux garçons. Elle est toujours virulente dans ses plaidoyers pour l’égalité : elle n’hésite, par exemple, pas à interpeller le Roi.

      Par ailleurs, Emilie du Châtelet cherche à diffuser ses idées et ses connaissances. Pour cela, elle utilise ses nombreux ouvrages, tant scientifiques que philosophiques. Ses Institutions de physique sont d’ailleurs un véritable best-seller, qui est traduit dans plusieurs langues et qui permet donc la circulation de ses connaissances et idées partout en Europe. De plus, elle entretient avec Voltaire, un philosophe des Lumières, une relation privilégiée qui permet à ce dernier d’avoir accès à l’œuvre de Newton.

      Emilie du Châtelet est donc bien une femme des Lumières.***

II- Les idées des Lumières : des idées qui contestent l’Ancien régime et s’appuient sur des connaissances nouvelles

Comment les idées des Lumières remettent-elles en cause l’absolutisme et l’Ancien Régime ?

Fiche idées des Lumières

III- La circulation des idées des Lumières en Europe : des salons bourgeois aux despotes éclairés

Comment se diffusent les idées des Lumières en Europe ? Quelles sont les limites de leur diffusion ?

Fiche diffusion des idées


Contrôle le jeudi 18 novembre pour les 4eC et  le mardi 16 novembre pour les 4eD.

Fiche de révision

Je sais raconter et expliquer :

  • des éléments de la vie de Diderot, qui sont révélateurs du siècle des Lumières OU de la vie d’Emilie du Châtelet, qui sont révélateurs du siècle des Lumières.

Je sais décrire :

  • le système politique en France au XVIIIe s (monarchie absolue, de droit divin)

  • la société d’Ancien Régime

  • le système économique d’Ancien Régime

Je sais expliquer :

  • les remises en cause faites par les Lumières

  • les idées nouvelles des Lumières basées sur la Raison.

  • la diffusion des idées des Lumières et ses obstacles

  • ce qu’est l’Encyclopédie.

  • le despotisme éclairé et notamment le régime de Catherine II de Russie.

Je connais le vocabulaire clef du cours :

  • Monarchie absolue

  • monarchie de droit divin

  • société d’ordre

  • privilèges

  • Pouvoir législatif / exécutif / judiciaire

  • salons

  • censure