Chapitre 7 : La vie dans les campagnes en Europe de l’Ouest au Moyen Age (XIe-XVe s)

Histoire

En Europe de l’Ouest, plus neuf personnes sur dix vivent à la campagne au Moyen Age.

Comment les seigneurs dominent-ils les campagnes ? Comment l’Eglise exerce-t-elle un contrôle des sociétés rurales ?

I- Les seigneurs dominent les campagnes

En quoi la seigneurie est-elle le cadre de la domination du seigneur sur les paysans ?

Fiches organisation d’une seigneurie

Seigneurie : territoire sur lequel le seigneur exerce son pouvoir.

Réserve : terre que le seigneur garde pour lui-même, qu’il fait cultiver par des paysans salariés et d’autres soumis à la corvée.

Tenures : terres que le seigneur louent aux paysans en échanges du cens et des corvées.

Corvée : travail gratuit et obligatoire effectué par les paysans pour le seigneur sur la réserve.

Banalités : taxes payées au seigneur pour l’utilisation obligatoire de son four, de son moulin ou de son pressoir.

A recopier dans le cahier. Pour le jeudi 31 mars pour les 5eE

*** Au Moyen Age, presque toutes les terres sont détenues par des seigneurs .

Chaque seigneur dirige une seigneurie . Il tire ses revenus des produits cultivés sur son sol par les paysans. La seigneurie comprend deux parties : la réserve (c’est son domaine) que le seigneur garde pour lui et les tenures, les terres qu’il loue aux paysans.

Il dispose de nombreux pouvoirs : il gouverne, il juge, il protège et il administre sa seigneurie et ses paysans ; c’est le droit de ban.

Les paysans dépendent du seigneur ils construisent des villages et mettent en valeur les terres au pied du château qui symbolise le pouvoir seigneurial. En échange de la protection, des terres et des infrastructures (four, moulin…) du seigneur , les paysans sont soumis à de nombreuses redevances comme la taille, les banalités, le cens et les corvées.***

Quels sont les engagements qui lient les seigneurs aux XI-XVe s et régissent l’organisation de la société féodale ?

Fiches seigneurs et vassaux, hommage et pyramide féodale

Fief : terre donnée à un vassal par son seigneur en échange de sa fidélité

Hommage : cérémonie par laquelle un vassal devient l’homme d’un seigneur

Suzerain : seigneur qui reçoit l’hommage d’un autre seigneur

Vassal : seigneur ou simple chevalier qui se place sont la protection d’un autre seigneur

Système féodal/féodalité : ensemble des relations entre seigneurs et vassaux

A recopier dans le cahier. Pour le jeudi 07 avril pour les 5eE

*** Afin d’assurer leur pouvoir et leur domination, les seigneurs s’assurent de la fidélité d’autres seigneurs moins puissants et s’entourent de chevaliers.

C’est par la cérémonie de l’hommage que le lien entre un suzerain et son vassal est scellé. Le vassal met les mains dans celles du suzerain, lui jure fidélité et s’engage à l’aider militairement et financièrement. En échange, le seigneur promet de le protéger et lui remet un fief.***

II- La vie quotidienne des hommes et des femmes dans les campagnes au Moyen Age

Comment vivent les seigneurs, les dames, les paysans et les paysannes au Moyen Age ?

Réalisation du livre

Adoubement : cérémonie par laquelle un individu devient chevalier.

Les seigneurs laïcs vivent confortablement dans leurs châteaux forts. Ce sont tous des chevaliers (attention : tous les chevaliers ne sont, cependant, pas des seigneurs). Après une éducation militaire, ils sont faits chevaliers lors de la cérémonie de l’adoubement. Ils doivent savoir combattre à cheval et doivent s’entraîner à faire la guerre . Ainsi, leurs loisirs sont occupés par la chasse et les tournois .

Dans leurs châteaux forts, ils ont un même mode de vie. Dans la grande salle du donjon, ils font des repas, égayés par des jongleurs, des musiciens, des troubadours : ce sont des banquets .

Peu à peu, unis par leur mode de vie et leur idéal chevaleresque s’estimant différents et supérieurs des autres hommes, ils forment un groupe à part dans la société : la noblesse.

Au Moyen Age, les conditions de vie des paysans sont particulièrement difficiles qu’ils soient serfs (= paysans qui appartiennent à une terre, ils ne peuvent pas la quitter) ou vilains (=paysans libres).

En effet, les paysans n’ont pas une vie confortable. Il vivent dans de petites maisons, en bois et en chaume (mélange de terre et de paille), souvent composées d’une seule pièce et de petites fenêtres sans vitre.

De plus, les conditions de travail des paysans sont très difficiles. Leurs travaux (comme la moisson, le labours, la fenaison, la glandée) leur demandent beaucoup d’efforts physiques toute l’année. Les paysans travaillent quelque soit le temps du levé au couché du soleil. Ce sont donc des conditions de travail très difficiles.

Enfin, les travaux des paysans transforment les paysages d’Europe de l’Ouest. Ils déforestent pour pouvoir pratiquer leurs activités agricoles. Ces dernières sont rythmées par les saisons (les moissons ne peuvent avoir lieu qu’à la fin de l’été, la glandée en automne, le labours en mars etc).

III- L’Eglise encadre la vie quotidienne des fidèles

En quoi l’Eglise est-elle omniprésente dans la vie des fidèles au Moyen Age ?

Fiches omniprésence de l’Église

A recopier dans le cahier. Pour le mardi 31 mai pour les 5eE

*** L’Eglise est omniprésente dans la vie quotidienne des seigneurs et des paysans au Moyen Age.

L’ église dans un village occupe une place centrale. Elle est donc visible par tous. Toutes les églises sont construites selon un même plan : elles ont une forme de croix latine et sont orientées vers l’Est. De plus, grâce aux cloches qui raisonnent du haut du clocher, les églises rythment la vie des habitants. Grâce à ses bâtiments, l’Eglise est donc présente tous les jours, dans le paysage visuel et sonore des Européens au Moyen Age.

Les fidèles croient, notamment, au Jugement dernier. Omniprésents dans les églises, les bas-reliefs, les vitraux et les fresques qui représentent des scènes de la Bible, ont justement pour but d’instruire religieusement le fidèle et de lui inculquer la peur de l’Enfer et donc de guider ses croyances.

La vie des fidèles est marquée par des pratiques et des rites religieux . En effet, elle est rythmée par les sacrements et le fidèle se rend régulièrement à la messe.

Les fidèles vivent dans la peur de l’Enfer, ils cherchent donc à vivre en bon chrétien et à sauver le Salut de leur âme (=pour pouvoir aller au Paradis) en se confessant et en faisant pénitence (ex : le pèlerinage jusqu’à Saint-Jacques de Compostelle ; prier sur les reliques (=morceau du corps ou un d’un objet lui ayant appartenu) d’un Saint).

Grâce à ces croyances et pratiques, les prêtres ont un pouvoir moral sur leurs fidèles : ils contrôlent ce que pensent et ce que font les fidèles.


Fiche de révision

Je sais décrire et expliquer :

  • le mode de vie des nobles (loisirs, château, chevaliers…)

  • le système féodal

  • le travail des paysans au Moyen Age.

  • une église (son plan, ses décorations…)

Je sais expliquer :

  • ce qu’est une seigneurie

  • les relations entre le seigneur et les paysans

  • quelques croyances et pratiques des fidèles chrétiens au Moyen Age

Je maîtrise le vocabulaire clef du cours :

  • Seigneurie

  • Réserve / Tenure

  • Corvée / Banalités

  • Hommage / vassal / suzerain / fief / Système féodal

  • Adoubement