Actualités du musée du quai Branly

Ce printemps au musée du quai Branly foisonne d’occasions de rencontrer les arts et les cultures d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques, sur le Plateau des collections, dans les expositions temporaires et jusqu’au jardin du musée grâce à la nouvelle visite « Le Jardin de la Tortue » (cycles 2 & 3).

EXPOSITIONS


DOGON, Galerie Jardin, du 5 avril au 24 juillet 2011

Hélène Leloup, spécialiste de l’art Dogon, « entend restituer toute la force de l’art de la sculpture telle que l’ont conçue les Dogon, qu’il s’agisse du bois ou du métal, de pièces imposantes ou de puissants objets de petite dimension. ».

L’exposition retrace l’histoire des arts dogons du Xe siècle à nos jours, depuis les premiers contacts avec les Tellem jusqu’au développement du goût européen pour les masques et la statuaire au XXe siècle.

Visite guidée à partir du collège (sur réservation).

Un dossier pédagogique en ligne vous donne les clefs de la culture et de l’art dogon.

L’ORIENT DES FEMMES VU PAR CHRISTIAN LACROIX, Mezzanine Est, du 8 février au 15 mai 2011

Véritable hymne aux femmes orientales, l’exposition dévoile un autre visage des femmes, du nord de la Syrie à la péninsule du Sinaï, en présentant un ensemble exceptionnel de 150 costumes et parures traditionnels du Proche-Orient. Un parcours poétique né de la collaboration du couturier Christian Lacroix et de Hana Chidiac, responsable des collections Afrique du Nord et Proche-Orient du musée du quai Branly. Robes de fête, manteaux, voiles et coiffes qui composaient le trousseau de la mariée témoignent de la continuité des traditions et des savoir-faire développés et transmis de mères en filles.

Visite guidée à partir du lycée (sur réservation).

Un dossier pédagogique en ligne vous permet de familiariser vos élèves à ces cultures et de leur proposer des activités en classe avant la visite.

Accessible depuis le Plateau des collections gratuitement pour les titulaires du Pass Education

LES COLLECTIONS RENDENT HOMMAGE AUX OUTRE-MER,
Mezzanine centrale, du 10 mai au 18 décembre 2011

2011 sera l’occasion de célébrer l’année des Outre-mer en France.
Le musée du quai Branly présente sur la mezzanine centrale de son Plateau des collections un hommage à l’Outre-mer conçu à partir d’objets issus de ses collections. Sept territoires de l’Outre-mer seront mis à l’honneur pour un voyage vers des territoires variés et leurs productions culturelles, esthétiques, stylistiques multiples : Antilles, Guyane, Tahiti, Nouvelle-Calédonie, Réunion, Mayotte-Grand Comore, Terres australes et antarctiques françaises…

Un dossier pédagogique en ligne (disponible à partir de début mai) vous permet de familiariser vos élèves à ces cultures et de leur proposer des activités en classe avant la visite.

Accessible gratuitement pour les titulaires du Pass Education

LA FABRIQUE DES IMAGES, Mezzanine Ouest, jusqu’au 17 juillet 2011

L’anthropologue Philippe Descola, successeur de Claude Lévi-Strauss à la chaire d’anthropologie du Collège de France, examine des images et oeuvres de tous les continents, dans cette « fabrique » qui donne à voir ce qui ne se perçoit pas d’emblée dans une image, ce que ne décrypte pas toujours notre regard façonné par l’art occidental.

L’exposition a été réalisée en partenariat avec le musée du Louvre.

Visite guidée à partir du lycée (sur réservation).

Accessible gratuitement pour les titulaires du Pass Education.

Télécharger la brochure « Enseignants et scolaires 2010-2011

RENSEIGNEMENTS

Des questions ? Curieux de la programmation et de l’actualité pédagogique du musée ?
Contactez le service de la médiation et de l’accueil à l’adresse [email protected]

Réservation d’une activité pour les groupes : uniquement par téléphone au 01 56 61 71 72 du lundi au vendredi de 10 h à 16 h 30.


Voir en ligne : www.quaibranly.fr

Monumenta 2011

Du 11 mai au 23 juin 2011 au Grand Palais de Paris

MONUMENTA 2011 – Anish KAPOOR du 11 mai au 23 juin 2011 au Grand Palais de Paris.

Le Centre national des arts plastiques propose aux enseignants d’Ile-de-France de découvrir la 4e édition de Monumenta réalisée par l’artiste Anish Kapoor qui aura lieu du 11 mai au 23 juin 2011 au Grand Palais.

Cette nouvelle édition de Monumenta, événement artistique majeur de renommée internationale organisé par le ministère de la Culture et de la Communication et coproduit par le CNAP, se tiendra dans la Nef du Grand Palais à Paris. Elle aura pour invité un des artistes vivants les plus connus et admirés dans le monde, le sculpteur britannique né à Bombay, Anish Kapoor, dont le travail fascine et enchante par ses œuvres à la croisée des univers.

Cet événement artistique ouvre de nouveaux horizons éducatifs en arts visuels, en pratique dansée, et en littérature. Le ministère de la Culture et de la Communication a voulu une nouvelle fois que le public scolaire soit l’objet d’une attention particulière grâce aux différents outils de médiation.

PDF - 1.8 Mo
Présentation et dossier d’actions de médiation
Voir en ligne : www.monumenta.com

Nature et idéal : le paysage à Rome, 1600-1650

Exposition au Grand Palais du 9 mars au 6 juin 2011

D’Annibal Carrache à Adam Elsheimer, de Pieter Paul Rubens à Paul Bril, de Claude Lorrain à Nicolas Poussin en passant par Gaspard Dughet, quelques-uns des plus grands peintres du XVIIe siècle vont contribuer à l’émergence du paysage. L’exposition entend montrer certaines de leurs créations les plus abouties, en illustrant leurs contributions à l’élaboration de différents types de représentations de la nature, des vues idéales de la campagne romaine aux marines, en passant par les caprices architecturaux et les scènes antiques chargées de nostalgie où alternent les mythes et l’histoire.

L’exposition se compose de cinq parties :

  • Annibal Carrache, Paul Bril et Adam Elsheimer à Rome ;
  • L’évolution du paysage bolonais : la présence de la culture classique ;
  • L’évolution du paysage nordique : la diversification de la culture flamande et des modes du paysage ;
  • Les débuts de Claude Lorrain et de Nicolas Poussin ;
  • Les grands paysages de Claude Lorrain et de Nicolas Poussin.

Autour de l’exposition

Voir en ligne : www.grandpalais.fr

Bac 2012 – Option facultative – Toutes séries


Le Paysage depuis le milieu du XIXème siècle

Sans omettre de se référer aux origines du genre et à sa catégorisation à l’âge classique, on étudiera le devenir tant du paysage comme genre artistique que de l’art du paysage avec son influence sur l’architecture et l’urbanisme, en lien avec les transformations du paysage physique et l’évolution de sa perception.
Il conviendra particulièrement de questionner l’influence des révolutions industrielles et des colonialismes sur l’évolution du genre, le rôle du paysage dans l’éclosion de l’abstraction, le statut de la photographie de paysage, le sentiment du paysage dans l’art contemporain et la déclinaison de la notion de paysage dans les différents arts, en particulier la musique, depuis le Romantisme jusqu’à nos jours.

Voir ces informations sur le site du ministère

Bac 2012 – Enseignement de spécialité – série L

Bulletin officiel n°7 du 17 février 2011


Œuvres, événements culturels au XXème siècle

  • Berlin : destructions, recréations, représentations et vie artistique depuis 1945.

    La situation particulière qu’a, depuis toujours, Berlin en Europe en a fait une ville en constante transformation, tout au long de son histoire mais particulièrement depuis 1945. Les programmes de reconstruction d’une ville scindée en deux, les nouvelles formes de vie artistique dans ce qui avait été naguère l’une des capitales culturelles de l’Europe, l’essor architectural qui en a fait, après le schéma directeur de 1994, une vitrine de l’architecture mondialisée, poussent à s’interroger sur le lien et les tensions entre histoire politique, urbanisme et société.

    Il ne s’agit pas seulement de retracer une histoire du bâti mais d’explorer la scène théâtrale, chorégraphique, musicale et plasticienne avant et après la réunification, d’interroger la mémoire et l’effacement des traces, de poser le lien éventuel de l’architecture et de l’urbanisme avec un nouveau vivre-ensemble. Des documents de toutes natures peuvent être étudiés à l’appui de ces questions ; un éclairage particulier peut être cherché dans la création artistique berlinoise et est-allemande, mais aussi dans les nombreuses représentations littéraires, cinématographiques et photographiques de la ville et de la vie berlinoises.

Un artiste dans son temps

  • Le compositeur John Cage (1912-1992).

    Figure majeure de la scène musicale de la seconde moitié du XXème siècle, John Cage a laissé une œuvre qui constitue un défi unique lancé au monde musical et à ses conventions. Sa démarche, trop longtemps réduite à un simple acte de provocation, manifeste l’émergence d’un authentique esprit musical, inséparable d’une philosophie de la vie où l’art et le quotidien s’interpénètrent. Il apparaît également comme un catalyseur incontournable pour certains courants artistiques majeurs de l’après-guerre, notamment outre-Atlantique, à l’origine de formes d’expression comme le « happening », la « performance » ou les installations multimédias. Son activité créatrice, qui a croisé le chemin de Merce Cunningham ou de Robert Rauschenberg, s’est également étendue aux domaines de la poésie visuelle et des arts plastiques.

Voir ces informations sur le site du ministère