le jardin des retours

Le jardin des retours

Le "jardin des retours" est le nom donné par Bernard Lassus à l'ensemble paysager qu'il a créé autour de la Corderie royale, à Rochefort. logo1.gifPourquoi ce nom? Il s'agit de célébrer le retour des grandes expéditions scientifiques du XVIII° siècle dont les fruits ont contribué à l'élargissement des connaissances de l'époque par la constitution des grandes collections d'objets et de livres que l'on nomme "cabinets de curiosité". Si le nom de "jardin des retours" est spécifique, à ma connaissance, à celui de Rochefort, il convient à tous les paysages aménagés par l'homme dans l'objectif de (dé)montrer l'harmonie du monde, par le style de jardin (dit "à la française") comme par la qualité et la quantité des variétés présentes dans le jardin et la demeure attenante. La plupart des muséums d'histoire naturelle (histoire à lire ici) sont accompagnés d'un jardin qui est à la fois un lieu de préservation, de conservation et d'exposition; une idée de visites estivales ici, voir aussi le site du Muséum d'histoire naturelle de Paris, et je vous conseille tout particulièrement celui de La Rochelle, petit mais riche. Le descriptif du site rochefortais permet de se donner une idée des intentions et de l'organisation du lieu. Pour aller plus loin, le site du Conservatoire des jardins et paysages, ou pour les Parisiens la fréquentation de la Librairie des Jardins, près du Louvre, permet de compléter la connaissance de l'art des jardins. Et pour ceux qui veulent intelligemment se documenter, la jolie revue Polia est consacrée exclusivement à l'art et la science des jardins. La librairie en ligne Connaissance & Mémoire peut fournir d'utiles éléments complémentaires. Toute idée de complément à cet article et de suggestion de visite sont les bienvenues! Bonnes visites et bon été! Hugo Billard


Publié par Hugo Billard le 2 août 2006 dans Comprendre
Vous pouvez laisser une réponse, ou un trackback depuis votre site.

5 réactions à “Le jardin des retours”

  1. HB
    3 août 2006

    Un grand merci pour ces renseignements synthétiques et cette profusion de références que je vais m’empresser d’aller regarder, lire, voir…

  2. HB
    3 août 2006

    Ci-dessous un « copier – collé » extrait d’un site trouvé en cherchant Leroy de Barde, peintre du XVIIIème et initiateur de « cabinets de curiosité ». D’autres liens possibles avec le Château Musée de Boulogne sur mer (Je ne sais pas créer les liens (mais vous oui !)Merci encore. Sympa d’avoir fait un article sur PVN.

    Le Chevalier Leroy de Barde
    …………………………………………….
    Le Chevalier Leroy de Barde (1777-1829)

    Alexandre Isidore Leroy de Barde est né en février 1777 ? Montreuil, près de Boulogne-sur-mer. Il se révèle très vite comme un peintre de talent, puisqu’? vingt ans il est admis et expose ? la Royal Académie. Artiste de réputation établie, Louis XVIII acquiert quelques unes de ses toiles et le nomme « Premier Peintre d’Histoire Naturelle ».

    Après vingt années de travaux et de recherches effectués dans différents pays, le vicomte de Barde ouvre, ? Paris, un cabinet de Curiosités constitué de 2192 spécimens d’histoire naturelle (oiseaux, coquillages, animaux, minéraux), de 80 vases et objets d’antiquités et de 288 « curiosités des sauvages » provenant des mers du Sud (armes, habillement, ustensiles, instruments de marine, de musique).

    Ce collectionneur averti, céda ce Cabinet ? la Société d’Agriculture et des Arts de Boulogne ? la condition qu’il fonde avec ce premier noyau, un musée, dans la ville de Boulogne-sur-mer. Le 11 mai 1825, le conseil municipal décida de l’achat de ces précieuses
    « curiosités », et le Muséum fut alors ouvert dans les bâtiments de l’ancien séminaire situé Grand-Rue.

  3. HB
    3 août 2006

    Pour visiter le site du Château-Musée de Boulogne-sur-mer, cliquez sur http://www.ville-boulogne-sur-mer.fr/pages/patrimoine_touristique/les_musees/musees_chateau-musee.htm
    Bonne visite!
    Hugo Billard

  4. annibor
    3 août 2006

    Sur les cabinets de curiosités site simple et complet avec le lien : pages.infinit.net/cabinet/naturalia3.html

  5. Huog Billard
    3 août 2006

    Pardon, article validé trop vite: cliquez sur http://pages.infinit.net/cabinet/naturalia3.html
    Ce site est vraiment excellent sur les cabinets de curiosité. A compléter avec le cabinet de curiosité de Paul-Céleste de Robien, président du Parlement de Bretagne au XVIII° siècle, sur http://museum.univ-rennes1.fr/museo/Historique/fsPdeRobien.htm
    Merci Annibor
    H. Billard

Laisser une réponse

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.