le jardin des retours

Mondialisation: lire Laurent Carroué

carroue1.jpg Laurent CARROUE, de Paris-VIII, est le pape actuel de la géographie de la mondialisation , tant par sa production que par sa réflexion sur le sujet.

Lors d’une conférence organisée par l’APHG de Caen , mise en ligne par l’hyperactif Daniel Letouzey, il est revenu sur les concepts de mondialisation et de globalisation, à l’aide d’une multitude d’exemples fouillés et disponibles sur le site comme autant de fiches pratiques .

La mondialisation est pour lui « un système géoéconomique, géopolitique et géostratégique ». Il maintient la définition de globalisation comme « l’étude et l’analyse de phénomènes affectant le fonctionnement de l’espace terrestre – le globe – dans une interrelation et une interaction entre le milieu et les sociétés humaines ». Tout est occasion de définition (voir notamment I.B.), mise en perspective historique et réflexion à plusieurs échelles à l’aide d’exemples développés. Carroué développe une approche géohistorique de la mondialisation, faisant remonter la première mondialisation aux grandes découvertes, la deuxième aux révolutions industrielles et la troisième au monde contemporain.

La 2e partie est l’occasion de revenir, avec force exemples, sur des concepts comme métropolisation, archipel mégapolitain mondial, fracture numérique, réseaux, pôles, aires d’attraction, flux migratoires, division internationale du travail, délocalisations.

La 3e partie remet en cause les mythes de la mondialisation face à leur réalité: les spécificités culturelles n’y sont pas gommées (exemple de la Turquie et de l’Afghanistan à l’appui), et les firmes trans-nationales (ou multinationales) y sont replacées dans leur géographie particulière et non comme des deus ex machina de la mondialisation (ce que nous avons tendance à faire dans les cours de lycée…).

Bref, ça fait du bien, un vrai raisonnement géographique clair, net et accessible à l’appui (même si l’iconographie richissime est difficile à lire faute de droits d’auteur). A compléter avec un café géo grenoblois de septembre 2004 où Laurent Carroué secouait les puces intellectuelles de son auditoire.

Pour trouver sur le sujet une biblio-webographie voir ici . Pour revenir sur la mondialisation, voir le billet-index des articles de ce blog sur le sujet. Pour réviser la géo au bac, voir le blog de Thomas qui est déjà revenu sur le thème. Et par curiosité, regardez comment on peut raconter une certaine manière de comprendre la mondialisation à l’école primaire: c’est le Monde de Zoé (en .pdf), et au collège (en .pdf aussi). Assez anti-altermondialiste. A voir comme tel.

Avec ça les étudiants de classes prépa, les lycéens avancés de Terminale et leurs profs sont armés pour comprendre ce qu’est la mondialisation – sa complexité, sa réalité et ses mythes.

Bravo à Daniel Letouzey d’avoir mis tout ça en ligne.

Bonne lecture et à bientôt

Hugo Billard


Publié par Hugo Billard le 5 décembre 2006 dans Comprendre,Lire
Vous pouvez laisser une réponse, ou un trackback depuis votre site.

4 réactions à “Mondialisation: lire Laurent Carroué”

  1. Ghislain Dominé
    5 décembre 2006

    Bonjour, ce post me rappelle mon retard concernant l’article proposé… le plan, la tram sont prêts, mais une inspection (passée mardi dernier) a été chronophage pour moi. désolé. Je termine ma journée de formation sur Ciné & histoire & j’y retourne ;o)

  2. Hugo Billard
    5 décembre 2006

    Aucun problème, ce blog est ouvert à toutes les propositions.
    Bon courage et à bientôt
    H. Billard

  3. […] Pour aller plus loin : des conseils de lecture – L’actualité de la politique américaine par Bob Woodward. – Un enseignant à New York, par Franck McCourt. – La géographie de la mondialisation par Laurent Carroué […]

  4. […] Espace mondial – Bac géographie : faire le point sur les villes du programme, – Les centres d’impulsion dans l’espace mondial, dans l’économie mondiale, – “La mondialisation, définition” et “La mondialisation est-elle terminée ?”, – Altermondialisation, altermondialisme, – Mondialisation : lire Laurent Carroué, […]

Laisser une réponse

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.