le jardin des retours

Les Blacks boulés, comme dit Libé

Bon, là, je craque. J’ai regardé vaguement et de loin la compétition jusque là, mais le match d’hier avait tous les ingrédients d’un beau spectacle: un enjeu fort (la demi-finale), une tension dramatique (des corps, de la sueur, des yeux durs), un esprit de revanche (Hémisphère nord contre hémisphère sud) et l’espérance d’un ailleurs pour la suite (une demi-finale contre l’Angleterre).

Du beau jeu, des corps à corps plutôt respectueux des règles, un excellent arbitrage (sauf un juge de touche lunatique), et le sentiment d’un David français contre le Goliath néo-zélandais.

Goliath a tenté d’impressionner l’adversaire avec le Haka, cette danse des morts et des combats, mais frissonnez au regard de Chabal. Tous sont déjà dans le jeu, le combat peut commencer…

A bientôt pour la demi-finale, l’évêque Cauchon n’a qu’a bien se tenir 😉

H. Billard, né dans le Sud, quand même, il y a des moments où ça se voit…


Publié par Hugo Billard le 7 octobre 2007 dans Actualité
Vous pouvez laisser une réponse, ou un trackback depuis votre site.

7 réactions à “Les Blacks boulés, comme dit Libé”

  1. Aziliz
    7 octobre 2007

    Et oui ça remonte le moral une victoire de la France quand tout le monde les voyait perdants, et à présent comment s’imaginer que notre équipe peut perdre.
    Monsieur Billard je ne vous voyait pas du tout regarder le rugby, mais plutôt les émissions culturelles présentées par guillaume durand tard le soir.
    Ah les a prioris…
    A bientôt

  2. Hugo Billard
    7 octobre 2007

    Ah là là… où vont se nicher les illusions…
    J’aime voir les David vaincre les Goliath… au rugby ou ailleurs… et ça n’empêche pas de regarder des émissions culturelles, le plaisir est dans la variété (celle qui se pense comme celle qui se chante).
    A bientôt Aziliz
    H. Billard

  3. Vincent
    7 octobre 2007

    Mais qui est l’évêque Cauchon ?

  4. Hugo Billard
    8 octobre 2007

    Bonjour Vincent,

    L’évêque Cauchon est l’homme qui a remis Jeanne d’Arc entre les mains du bras séculier (l’Anglais) pour l’exécution de la pucelle, l’an de grâce 1431. Il était évêque de Beauvais, et Jeanne a été arrêtée dans son diocèse, c’était donc à lui d’instruire le procès.

    Son nom au prononcé équivoque a abondamment servi les chansonniers ;-), et les collaborateurs de l’Anglais sont surnommés les « évêques Cauchon » ou les « cochons » depuis lors…

    Pour aller plus loin lire:
    http://catho60.cef.fr/histoire/temoins/Cauchon/P_Cauchon.htm

    A bientôt
    Hugo Billard

  5. Tiphaine
    10 octobre 2007

    Bon, j’avais taper un texte d’une quinzaine de lignes et le voilà tout effacer (merci les supers ordis de la fac…).
    Tout ça pour dire « Wahou monsieur Billard s’interesse aussi au rugby!!! »
    Alors je résume mon passionnant précédent commentaire: « Quand on veut on peut »!!!
    La France bat les Blacks en quart de finale de la coupe du monde de rugby alors que personne n’y croyait (sauf moi bien évidemment…) Alors si ça ce n’est pas la preuve de ce bon vieux proverbe que ma mère me rabache sans cesse…
    Voilà, ce que j’avais écrit avant c’était vachement mieux j’avais même cité Napoléon et tout mais tant pis je recommence pas sinon je vais me mettre en retard pour cours d’allemand 🙂
    Alors voilà la France championne du monde de rugby bah pourquoi pas après tout… Et puis si ça pouvait faire venir plus de jeunes dans les petits clubs français bah ça ne serait pas un mal, ça inculquerait à certains des valeurs primordiales parfois oubliées…
    A bientôt.
    Tiphaine.

  6. Vincent
    10 octobre 2007

    Merci pour les explications sur l’évêque Cauchon dont je m’efforcerai de faire mention prochainement dans un billet de blog (à chacun ses défis);-)

  7. Cécilie
    18 octobre 2007

    Mais c’est que les profs ont une vie aussi en dehors du lycée ! dit donc en dehors de votre bibliothèque super chargée et de vos cours à préparés vous avez du temps à consacré à la télé (et au rugby en plus ? oh !).
    Les profs seraient humains alors ^^ ??

    Bonne journée et dommage…pas de finale pour nous !
    Cécilie

Laisser une réponse

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.