le jardin des retours

Aung Sang Suu Kyi en prison

Son procès commence ce matin lundi.

Après l’échec de la révolution safran (2007), la dictature birmane s’est encore raidie. Et la répression s’abat aujourd’hui directement sur le symbole de la liberté des Birmans: la prix Nobel de la Paix Aung San Suu Kyi, qui était condamnée à la réclusion, chez elle, depuis 2003.

Sa peine arrivait à échéance: la dictature a pris pour prétexte l’initiative d’un Américain de se rendre chez elle (dans des conditions rocambolesques) pour enfermer Aung Sang Suu Kyi.

La pression internationale se fait sentir bien faiblement. Faible: c’est aussi l’état de santé de la prix Nobel de la Paix…

A bientôt


Publié par Hugo Billard le 16 mai 2009 dans Actualité
Vous pouvez laisser une réponse, ou un trackback depuis votre site.

Laisser une réponse

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.