le jardin des retours

Ils étaient 80…

… ce 10 juillet 1940, à refuser les pleins pouvoirs à Philippe Pétain.
Le Monde propose de revenir sur cette histoire complexe d’honneur et de circonstances.
La fondation Charles de Gaulle propose un dossier sur ces 80 parlementaires, leurs noms, et les biographies de quelques-uns (Léon Blum, Vincent Auriol, George Mandel, etc.).

Dans sa pièce de théâtre, « l’un de nous deux », l’historien Jean-Noël Jeanneney revient sur les dernières heures de deux d’entre eux, Léon Blum et Georges Mandel, enfermés dans une maison près de Buchenwald. L’un et l’autre s’interrogent sur leurs itinéraires, leurs maîtres – Jaurès pour l’un, Clémenceau pour l’autre -, prétexte à un voyage dans l’histoire, par le fait comme par le style. Chez portaparole. Bien belle lecture.


Publié par Hugo Billard le 10 juillet 2010 dans 1
Vous pouvez laisser une réponse, ou un trackback depuis votre site.

Laisser une réponse

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.