le jardin des retours

George Marshall, discours du 5 juin 1947

« Il est déjà évident qu’avant même que le gouvernement des Etats-Unis puisse poursuivre plus loin ses efforts pour remédier à la situation et aider à remettre l’Europe sur le chemin de la guérison, un accord devra être réalisé par les pays de l’Europe sur leurs besoins actuels et ce que ces pays de l’Europe feront eux-mêmes pour rendre efficaces toutes les mesures que ce gouvernement pourrait prendre. Il ne serait ni bon ni utile que ce gouvernement entreprenne d’établir de son côté un programme destiné à remettre l’économie de l’Europe sur pied. C’est là l’affaire des Européens. L’initiative, à mon avis, doit venir de l’Europe. Le rôle de ce pays devrait consister à apporter une aide amicale à l’établissement d’un programme européen,et à aider ensuite à mettre en œuvre ce programme dans la mesure où il sera possible de le faire. Ce programme devrait être général et établi en commun par un grand nombre de nations européennes, sinon par toutes. »

Ce texte est extrait du discours du 5 juin 1947, prononcé par Georges Marshall, secrétaire d’Etat américain. Il y propose aux pays européens affaiblis par la guerre une aide économique. Ce sera le « plan Marshall ».

E.M.


Publié le 21 décembre 2006 par LeWebPédagogique dans

Laisser une réponse

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.