le jardin des retours

Ronald Reagan, Discours sur l’ « Empire du Mal » (8 mars 1983)

« L’Histoire nous apprend que prendre nos désirs pour des réalités et rechercher naïvement la conciliation avec nos adversaires n’est que folie. Cette attitude reviendrait à trahir notre passé et à dilapider notre liberté. En conséquence, je vous encourage à vous élever contre ceux qui chercheraient à placer les Etats-Unis dans une position d’infériorité militaire et morale. Et, lorsque vous débattez des propositions de gel nucléaire, je vous exhorte à vous défier de la tentation de l’orgueil, de cette tentation qui consisterait à vous décréter allégrement au-dessus de la bataille, à décider que les deux camps sont également coupables, à ignorer les faits de l’Histoire et les pulsions agressives de l’Empire du Mal, à vous contenter de dire que la course aux armements n’est qu’un vaste malentendu et par là même à vous soustraire au combat entre le juste et le faux, le bien et le mal. (…) Je crois que nous relèverons le défi. Je crois que le communisme n’est qu’un chapitre supplémentaire, triste et bizarre, de notre Histoire dont les dernières pages sont entrain de s’écrire sous nos yeux. »

Dans cet extrait, Ronald Reagan tient un discours très offensif à l’encontre de tous ceux qui voudraient remettre en cause la supériorité militaire mais également morale des Etats-Unis. Il s’attaque frontalement à l’URSS et au communisme, qu’il qualifie d’idéologie « 
triste et bizarre ».

E.M.


Publié le 21 décembre 2006 par LeWebPédagogique dans

Laisser une réponse

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.