le jardin des retours

Ritals go home (Aigues-Mortes, 1893)

La crise a des conséquences sociales que l’on croyait écartées du champ européen. En tout cas à l’ouest. Depuis fin janvier les manifestations se multiplient au Royaume-Uni contre les Polonais et les Italiens accusés de prendre les emplois des britanniques. Accusation accentuée par un fort sentiment anti-européen, l’UE favorisant la libre circulation des travailleurs. Eve Mongin fait le parallèle avec la situation des Italiens en France à la fin du XIX° siècle, en pleine dépression: même accusation, l’UE en moins, contre des Italiens accusés d’accepter des salaires plus faibles que les locaux. 16 août 1893, une « chasse à l’Italien » à Aigues-Mortes fait selon les sources entre 8 et 17 morts et 36 à 150 blessés. Le 17 août 1893 un commandant de gendarmerie écrit: « l’hostilité actuelle des ouvriers français contre les ouvriers italiens est (…) arrivée à un tel degré de férocité que tout ouvrier italien qui serait rencontré isolément serait infailliblement massacré » (Noiriel 2007 p.148).


Publié le 18 mars 2009 par Hugo Billard dans Comprendre,revue de presse
Tags :: , , , , , ,