La liste de Schindler de Steven Spielberg

Attention certaines scènes peuvent choquer les âmes sensibles, si vous n’êtes pas en 3eme abstenez vous !

 

La liste de Schindler
Afficher l'image d'origine
Tout d’abord il faut savoir la liste de Schindler a réellement existé et que grâce a cette liste il a pu sauver les 1100 juifs de son usine. Oskar Schindler, qui n’était d’abord qu’un profiteur, est désormais honoré par les juifs comme l’un des « justes parmi les nations », illustrant le mot du Talmud : « Celui qui sauve un seul homme sauve le monde ».
La liste de Schindler est un film de Steven Spielberg qui est sorti en 1993. Il appartient au genre du drame historique. Il est inspiré du roman du même nom de Thomas keneally , qui a lui-même adapter la véritable histoire d’Oskar Schindler. La durée du film est de 3 heures et 15 minutes. C’est un film en noir et blanc qui traite de la seconde guerre mondiale mais plus particulièrement de la Shoah.

Résumé du film :
À l’automne 1939, les Allemands, victorieux de la Pologne, regroupent les Juifs dans des ghettos, comptant s’en servir comme main d’œuvre à bon marché, en attendant de les exterminer. Industriel joueur, bon vivant et coureur de jupons, Oskar Schindler entend utiliser son sens des affaires et ses amitiés au sein du Parti nazi pour profiter de cette situation et faire rapidement fortune. Conseillé par le comptable Itzhak Stern, il obtient de la communauté juive les capitaux nécessaires au rachat d’une fabrique de casseroles que, nécessité aidant, il convertira plus tard en usine  d’armements. Les denrées de luxe que lui procure Poldek Pfefferberg, un artiste du marché noir, lui servent à soutirer aux autorités allemandes toutes les autorisations et dérogations nécessaires. Bientôt, l’usine de Schindler, qui n’emploie plus que des Juifs, est connue comme une sorte de havre où ces derniers peuvent, pendant un certain temps, espérer échapper au massacre. Mais la menace se précise. À côté de l’usine, un camp de travaux forcés est dirigé par le commandant SS Amon Goeth, un psychopathe qui s’amuse à tirer sur les prisonniers . En mars 1943, Schindler assiste, impuissant, à la liquidation du ghetto de Cracovie. Dès lors, il fera tout pour sauver non seulement «ses» Juifs, mais bien d’autres encore, comme Helen Hirsch, qu’il gagne aux cartes contre Goeth. Sa fortune servira à racheter un par un 1100 ouvriers. À Auschwitz, il découvre l’horreur de l’Holocauste. Lorsque l’Allemagne sera enfin vaincue, Schindler devra, en tant que «criminel de guerre», prendre la fuite avec sa femme Emilie. Mais tous les Juifs qu’il a réussi à sauver, ainsi que leurs descendants, ne l’oublieront jamais. En 1993, les acteurs du film et les “Juifs de Schindler” rescapés lui rendent hommage sur sa tombe.

Enregistrer

Publié par

histoiregeoalasource

Nathalie Deprey, professeur D'histoire Géo au collège la Source à Rilly la Montagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *