Les Einsatzgruppen et la shoa par balles

Himmler et Heidrich ont, dès 1939, mis en place des commandos d’exécution, les Einzatsgruppen, composés de SS, de policiers et de soldats de la Wehrmacht, qui raflent les Juifs.
Les SS emmènent les Juifs dans les bois et leurs donnent à chacun une pelle pour creuser leur tombe.
Mais ce procédé est jugé trop long. Alors, les SS font creuser de longues fosses communes où les Juifs vont directement se coucher sur les morts précédents.
Le meurtre prémédité et de sang froid d’un million de Juifs portera le nom de Shoah par balles. Ce procédé est encore trop lent. Les SS font aménager un ravin près de Kiev, un endroit appelé Babi Yar, et exécutent, en deux jours, 33. 771 Juifs. Les hommes, les femmes et les enfants…
Mais Himmler n’est pas satisfait. Il a assisté à l’une de ces « Aktions » des Einzatsgruppen. Il a été éclaboussé de sang et pris de nausée. Il demande aux SS de trouver des méthodes moins « primitives ». Cette réflexion donnera les camions aux gaz d’échappements reliés à l’arrière, et un an plus tard, les chambres à gaz.

D’après « Apocalypse, la deuxième guerre mondiale », une production CC&C

Afficher l'image d'origine

Publié par

histoiregeoalasource

Nathalie Deprey, professeur D'histoire Géo au collège la Source à Rilly la Montagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *