La IIIe République/4ème

1870-1914 : La IIIème République

I. Des débuts difficiles pour la IIIème République .

https://lewebpedagogique.com/histoiregeoalasource/files/2020/03/Image-11.pngVisionnez les 2 vidéos ci dessus et complétez la Fiche 27 naissance de la IIIeme République

Commune de Paris : révolte parisienne en 1871 pour une République démocratique et favorable aux ouvriers.

II.L’affirmation des valeurs républicaines.

https://lewebpedagogique.com/histoiregeoalasource/files/2020/03/Image-11.pngComplétez la fiche 28 l’affirmation de la République

Le débat à la chambre des députés qui se déroule au Palais Bourbon, symbolise le fonctionnement démocratique de la IIIe République.

La République se crée sur des symboles forts : le 14 juillet, drapeaux tricolores, cocarde, Marianne, La Marseillaise.

La République impose les libertés politiques et sociales :

La liberté d’expression dans la presse, la liberté syndicale et la liberté d’association. Elle affirme le principe d’égalité devant l’impôt et l’instruction.

III.La république surmonte des crises

Entre 1870 et 1914, plusieurs crises menacent la République. En 1889, la perspective d’une prise de pouvoir par le général Boulanger, très populaire, fait planer la menace d’un coup d’État.

Dans les années 1890, la Troisième République lutte contre une série d’attentats anarchistes. Les anarchistes s’opposent à l’autorité et agissent par la violence.

 

https://lewebpedagogique.com/histoiregeoalasource/files/2020/03/Image-11.pngVisionnez la vidéo ci dessous et complétez la Fiche 29 : l’affaire Dreyfus

L’affaire Dreyfus (1894 -1906) : 

La crise la plus importante est l’affaire Dreyfus. Simple affaire d’espionnage, elle divise pourtant la France, entre les républicains qui défendent Dreyfus et les adversaires de la République, qui veulent profiter de cette crise pour déstabiliser le régime

Antisémitisme: hostilité et rejet à l’égard des juifs

L’affaire Dreyfus divise la France  entre les Dreyfusards qui dénoncent une injustice fondée sur l’antisémitisme et les antidreyfusards qui par nationalisme soutiennent l’armée française.

Nationalisme : exaltation excessive de la nation qui suscite intolérance et agressivité vis-à-vis des étrangers

L’affaire Dreyfus montre aussi par son dénouement en 1906 que les valeurs défendues par la République finissent par s’enraciner et sont partagées par la majorité des Français au début du XXe siècle.

https://lewebpedagogique.com/histoiregeoalasource/files/2020/03/Image-11.pngVisionnez la vidéo ci dessous et complétez

la Fiche 30 loi 1905 : séparation Eglise et Etat

Publié par

histoiregeoalasource

Nathalie Deprey, professeur D'histoire Géo au collège la Source à Rilly la Montagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *