Femmes et hommes des années 1950 aux années 1980

Femmes, jeunes et immigrés dans la société

 

1. Les femmes s’émancipent

La population active se féminise, mais les femmes restent moins payées que les hommes et ont encore beaucoup moins de droits que les hommes : pas de droit au travail sans l’accord du mari, pas d’autonomie financière…. Les femmes s’émancipent durant les 30 glorieuses.

Fiche 29

Simone Veil propose de légaliser l’interruption de grossesse afin d’éviter aux femmes d’avorter clandestinement en mettant leur vie en danger.

Les femmes obtiennent le droit à la contraception en 1967 ainsi que la légalisation de l’avortement en 1975.

Planning Familial : association dont l’objectif est d’obtenir et de défendre le droit à la contraception.

Fiche 60 : la conquête de l’égalité professionnelle homme femme

  1. Jusqu’en 1975, la France s’ouvre aux travailleurs immigrés pour faire face aux besoins de la reconstruction

Immigré : personne ayant quitté son pays d’origine pour s’installer et vivre dans un autre pays.

1950 et 1974, L’état français fait appel à l’immigration car la croissance entraîne un besoin en main d’œuvre. Les immigrés, peu qualifiés, travaillent principalement dans le bâtiment et l’industrie automobile. Ils viennent alors surtout d’Europe du sud et du Maghreb et sont accueillis en foyers de travailleurs ou vivent dans des bidonvilles avant de s’installer dans les grands ensembles de banlieue. Les immigrés et leurs descendants sont victimes du racisme.

Xénophobie : hostilité à l’égard des étrangers

  1. Une jeunesse qui prend de l’importance
  • La population française augmente et rajeunit grâce au baby boom. En mai 1968, un mouvement social de masse (grèves et manifestations) est enclenché par la jeunesse étudiante parisienne, suivie par le monde ouvrier. Les revendications sont tournées contre le pouvoir gaulliste. Elles révèlent de nouvelles aspirations de la jeunesse.

4. Vivre et penser autrement

  • À partir de 1973, la désindustrialisation fait reculer l’emploi industriel, au bénéfice du secteur tertiaire .Le chômage de masse fait son apparition et touche surtout les jeunes, les femmes, les immigrés, les personnes de plus de 50 ans.

  • Les Français s’enrichissent et entrent dans la société de consommation , ce sont 30 années de forte croissance et de consommation appelées les 30 glorieuses. Avec l’allongement des congés payés, les vacances se démocratisent. La famille change : le mariage recule et le divorce progresse. L’influence des syndicats et des partis politiques diminue. L’individualisme s’impose dans les années 1980.
  • La culture de masse se développe (livre de poche, cinéma, radio, télévision). Une culture jeune nait dans les années 1960 : les yéyés . Le ministère des Affaires culturelles d’André Malraux mène une politique de démocratisation culturelle, renforcée par Jack Lang après 1981.
  • Les gouvernements répondent aux attentes en adoptant de nouvelles législations. Un salaire minimum, le SMIC, est créé en 1970.
  • Les jeunes obtiennent le droit de vote à 18 ans (au lieu de 21 ans) en 1974. Des lois majeures concernant l’université (aide aux étudiants, professionnalisation, etc.) sont mises en place.

vocabulaire :

  • Le baby boom : période de forte natalité, de 1942 aux années 1970. 
  • La désindustrialisation : disparition progressive des activités industrielles, remplacées par des activités tertiaires. 
  • L’émancipation : libération d’un état de dépendance, d’une domination. 
  • Le SMIC : niveau minimum du salaire horaire fixé par l’État.
  • La société de consommation : société dans laquelle les consommateurs sont poussés à consommer en grande quantité. 
  • Les Trente Glorieuses : période de forte croissance économique en Occident et en France, de 1945 au premier choc pétrolier de 1973. 

Publié par

histoiregeoalasource

Nathalie Deprey, professeur D'histoire Géo au collège la Source à Rilly la Montagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *