Le devoir maison et le PLAGIAT

1Quelle est la définition du plagiat ?

source : http://plagiat.ec-lille.fr/FAQ_Plagiat.htm

  • s’approprier le travail créatif de quelqu’un d’autre et de le présenter comme sien;
  • s’accaparer des extraits de texte, des images, des données, etc. provenant de sources externes et les intégrer à son propre travail sans en mentionner la provenance;
  • voire résumer l’idée originale d’un auteur en l’exprimant dans ses propres mots, mais en omettant d’en mentionner la source.

Plagier est non seulement un acte malhonnête, mais aussi une infraction qui peut entraîner des sanctions.

Tu as peut-être déjà lu ou vu des articles de presse ou des extraits de livres sur Internet, des photographies, des tableaux. Mais sais?tu que ces textes ou ces images appartiennent à des personnes et qu’il est interdit de les recopier mot à mot dans un exposé pour l’école ? Cela s’appelle alors du plagiat, parce que ces textes sont protégés par le droit d’auteur. Explications.

L’auteur de ce dessin de presse est Jacques Azam.

En savoir plus : https://www.1jour1actu.com/culture/pourquoi-ne-peut-on-pas-tout-recopier-depuis-internet/

 

Le plagiat, c’est quand tu copies une œuvre en faisant croire que tu en es l’auteur. Par exemple, lorsque tu fais un exposé pour l’école et que tu recopies mot à mot le texte d’un auteur qui est publié sur Internet.

Tu n’as pas le droit de recopier ce texte mais tu peux en citer une partie en la mettant entre guillemets et surtout en précisant tes sources et donc l’auteur ! Cela s’appelle le droit de citation.

Cher apprenant, te voilà prévenu : le plagiat n’est pas accepté et si tu t’y aventures tu risques la sanction. Sache aussi que ton professeur a le même réflexe que toi : taper le sujet du devoir donné sur Google, te démasquer est facile et tu passes ensuite pour un paresseux doublé d’un tricheur …

Agir ensemble contre le harcèlement à l’école

Questionnaire réalisé par le réseau Canopé Support vidéo:«les injures»
•On distingue trois personnages ou groupes de personnages.
Que font-ils?
•De quoi les élèves se moquent-ils dans le film ?
•Pourquoi la différence est-elle source de moqueries?
•Qu’est-ce qui peut, à votre avis, empêcher la victime de se défendre?
•Que peut-elle ressentir?
•A-t-on le droit de prendre une photo d’un camarade et de la diffuser sur les
réseaux sociaux?

•Pourquoi est-il difficile, en tant que témoin, d’agir?

•En quoi la réaction du témoin change-t-elle la situation?
•Que pourrait-on faire d’autre pour aider une victime?
La discrimination en raison de l’apparence physique d’une personne est l’un des 20 critères de discriminations prohibés par la loi. Ces discriminations constituent un délit passible d’un emprisonnement et/ou d’une amende.
Le harcèlement est défini de la manière suivante: «Un élève est victime de harcèlement lorsqu’il subit, de façon répétitive, des actes négatifs de la part d’un ou plusieurs élèves. Un comportement négatif peut se produire lorsqu’un élève ou un groupe d’élèves inflige un malaise à un autre élève, que ce soit de manière physique (frapper, pousser, frapper du pied, pincer, retenir autrui) ou verbale (menaces,railleries, taquineries et sobriquets). Les actions négatives peuvent également être manifestées sans parole ni contact physique (grimaces, gestes obscènes, ostracisme ou refus d’accéder aux souhaits d’autrui)».
L’ostracisme consiste à tenir quelqu’un qui ne plait pas à l’écart d’un groupe ou d’une société d’une manière discriminatoire ou injuste.

Stop au harcèlement scolaire

Nous sommes tous complices si nous ne disons rien, une petite compilation pour vous faire réfléchir…

Définition

« Un élève est victime de harcèlement lorsqu’il est soumis de façon répétée et à long terme à des comportements agressifs visant à lui porter préjudice, le blesser ou le mettre en difficulté de la part d’un ou plusieurs élèves. Il s’agit d’une situation intentionnellement agressive, induisant une relation d’asservissement psychologique, qui se répète régulièrement. » (Olweus, 1993)

Une relation triangulaire

Le harcèlement entre élèves est une violence dans laquelle la relation victime-agresseur-spectateurs est centrale, le harceleur parvenant à faire de ses camarades spectateurs les complices de ses actes. Harceleurs et harcelés partagent souvent la même vulnérabilité. Tous les deux présentent des difficultés relationnelles et une mauvaise estime de soi mais ils ne le gèrent pas de la même manière.

Le harcèlement à l’école est puni par la loi.

Les faits sont punis même s’ils n’ont pas été commis dans les bâtiments de l’école, collège ou du lycée. En cas de condamnation, les parents des auteurs mineurs peuvent être amenés à indemniser les parents d’une victime.Les coupables de ces faits âgés de plus de 13 ans risquent des peines de prison et des amendes.

À savoir :

Le mineur victime de telles violences peut porter plainte jusqu’à ses 38 ans.

 

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Enregistrer

Enregistrer