Hoax écolo : Pékin affiche le soleil sur grand écran à cause de la pollution

Les Pékinois ne voient tellement plus le soleil, du fait de la pollution de l’air massive qui fait suffoquer la capitale chinoise, qu’ils sont contraints de l’observer sur de grands écrans télévisés. Voilà l’information publiée par le journal britannique Daily Mail le 16 janvier, et ensuite reprise par de nombreux médias, de Time au Huffington Post et à CBS en passant par 20 Minutes ou au Telegraph (qui l’a supprimée). La photo très parlante, prise sur la place Tiananmen, a également été relayée en masse sur Twitter. Alors, n’y a-t-il plus de lumière naturelle à Pékin ?

article-2540955-1AB96BA200000578-505_964x643-e1390215843234

« Le brouillard est devenu si épais à Pékin que les masses en manque de lumière naturelle ont commencé à affluer vers d’immenses écrans de télévision commerciaux à travers la ville pour observer des levers de soleil virtuels, écrit le Daily Mail. Les écrans futuristes installés dans la capitale chinoise font normalement de la publicité pour des destinations touristiques, mais en raison de la première vague de pollution de la saison, les habitants ont enfilé des masques et ont quitté leurs maisons pour voir le seul endroit où le soleil s’est levé à l’horizon ce matin-là. »

En réalité, ce soleil rougeoyant n’a été diffusé que quelques secondes sur l’écran géant situé sur la place Tiananmen, au moment de la photo. Il ne s’agit pas d’un subterfuge des autorités locales mais d’une publicité touristique pour la province du Shandong, dans l’est du pays (dont on peut voir le logo en bas à droite de la photo), explique le site TechinAsia. Cet écran diffuse des publicités tous les jours de l’année, quel que soit le niveau de pollution, ajoute le site. Les Pékinois n’ont donc pas afflué devant cet écran pour voir le lever de soleil.

Pour preuve, voici 1autre photo prise à 1 autre moment place Tiananmen :

Un hoax est une information fausse, périmée ou invérifiable propagée spontanément par les internautes. Hoax est un terme anglais qui signifie « canular ».On dit aussi fake news.

 

Créé en 2000, HoaxBuster.com poursuit un objectif : mettre un terme à la propagation des hoax et des rumeurs en circulation sur le web francophone !

 

Publié par

histoiregeoalasource

Nathalie Deprey, professeur D'histoire Géo au collège la Source à Rilly la Montagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

buy windows 11 pro test ediyorum