Tortues Ninjas et RENAISSANCE : Histoire des arts

 

Splinter , le père adoptif des tortues, ayant un livre sur l’art de la Renaissance, les tortues mutantes sont baptisées de noms d’artistes de cette époque : Michelangelo (Michel-Ange), Leonardo (Léonard de Vinci), Raphael (Raffaello Sanzio) et Donatello (Donato di Niccolò di Betto Bardi dit « Donatello »).

Quand les célèbres Tortues Ninja rencontrent les peintres de la Renaissance qui ont inspiré leurs noms, une excellente création street art de l’artiste néo-zélandais Owen Dippie, basé à New-York, qui a peint Leonardo, Michaelangelo Donatello et Raphael portant les masques des justiciers. Un mashup amusant entre Renaissance et pop culture, qui orne désormais un mur de Brooklyn.

L’homme de Vitruve de Léonard de Vinci parodié par les tortues Ninjas !

Banksy , un artiste engagé pour les migrants à Calais

A Calais, Banksy s’engage une fois de plus pour les réfugiés

https://youtu.be/nGrBe6h9CTw

  Afficher l'image d'origine

 Le célèbre street-artiste, que personne n’a jamais vu, a apposé trois œuvres à Calais. L’une d’elles, située à l’entrée de la « jungle », est une réponse à tous ceux qui réduisent les migrants à une charge économique ou à la « misère du monde ». Banksy a figuré Steve Jobs, un baluchon sur l’épaule. Pour quelle raison ? Le père du fondateur d’Apple était un immigré syrien de Homs.

Résultat de recherche d'images pour "Banksy migrant"

L’œuvre a été déposée sur un mur, à l’entrée de la jungle de Calais, où vivent les migrants qui cherchent à rejoindre l’Angleterre. Elle représente Steve Jobs, vêtu de son ensemble col roulé noir-jean, avec un baluchon dans une main et un ordinateur dans l’autre. Banksy en a posté une photo sur son site avec la légende suivante : “Le fils d’un migrant de Syrie”.

“Le message est clair: Ceux qui veulent empêcher les réfugiés d’entrer dans leur pays pourraient priver le monde du prochain Steve Jobs, qui était lui-même le fils d’un migrant syrien.”

Le père du fondateur d’Apple avait quitté la Syrie dans les années 1950 pour rejoindre les Etats-Unis.

Or, Apple est la société qui« dégage le plus de bénéfices et qui paye plus de sept milliards de dollars d’impôts »,a précisé Banksy dans un communiqué. Voilà un argument pour qui ne pense qu’en termes de chiffres, de PIB et de richesses, comme les hommes politiques par exemple. Avec une ironie mordante, Banksy les met face à leurs contradictions : dans leur logique, c’eût été une terrible erreur que ne pas admettre le géniteur de Steve Jobs sur le sol des États-Unis. Et comme il était impossible de le sélectionner parmi ses compagnons d’infortune, il fallait donc les accueillir tous !

Résultat de recherche d'images pour "Banksy migrant"

We’re not all in the same boat(Nous ne sommes pas tous dans le même bateau) ou encore Maybe this whole situation will just sort itself out (Peut-être que toute cette situation se résoudra par elle-même).

«We're not all in the same boat»

Les deux autres fresques sont nettement plus noires. L’une, dans le centre-ville, reprend le motif du Radeau de la Méduse, de Théodore Géricault , avec au loin , non pas le navire l’Argus mais un ferry faisant la liaison avec Douvres, inaccessible aux réfugiés naufragés.

Résultat de recherche d'images pour "Banksy migrant We’re not all in the same boat"

L’autre, à l’entrée de la plage, représente un enfant regardant le large avec une longue-vue, sa valise à côté de lui. Mais c’est l’animal posé sur la lunette qui suscite le sentiment d’effroi. Il s’agit d’un charognard. Un vautour, qui attend patiemment sa proie. Contrairement à la photo du petit Eylan, cette œuvre ajoute l’éthique du regard à la puissance d’évocation. L’émotion qu’elle provoque est foudroyante.

Résultat de recherche d'images pour "Banksy migrant"

Un graffiti du célèbre « street artist » Banksy, se moquant des discours anti-immigration, est apparu dans la station balnéaire anglaise de Clacton-on-Sea.

 

 

Histoire des arts : Nuit et Brouillard d’Alain Resnais

Attention, si vous n’êtes pas en 3e ne vous imposez pas ces vidéos, les images sont très difficilement soutenables, pour les plus grands elles font partie du devoir de mémoire.

 

Nuit et brouillard  est un documentaire réalisé par Alain Resnais  paru en 1956.  Il s’agit de la première tentative de retracer l’horreur de la déportation et de l’extermination.  Ce film sert le devoir de mémoire faire connaître aux jeunes générations ce que fut le génocide juif.

 Durée : 32 minutes

  Le titre :  Il est tiré d’un décret «  Nacht und Nebel » qui date  du 7 décembre 1941. Ce dernier règle le sort des opposants à l’Allemagne : ils sont soit condamnés à  mort, soit déportés en Allemagne.

 Réalisation du film :     Ce documentaire a été réalisé à partir :

  • d’images tournées en 1955 à Auschwitz
  • d’archives nazies
  • d’archives des alliés qui ont libérés les camps et qui ont tournés différentes séquences dans l’objectif du procès des Allemands.

Contexte de réalisation :

Contexte des années 1950 : le film est réalisé 10 ans après la fin de la guerre.

L’auteur du commentaire, Jean Cayrol, en est un rescapé des camps. Cela donne encore plus de force au texte. Le film a donc été réalisé alors que la découverte des camps est encore un grand choc pour les sociétés occidentales.

Il s’agit du début du devoir de mémoire.

Chronologie des persécutions nazies

1933- 1941 :   les principaux camps de concentration sont crées : Dachau (1933), ils sont destinés aux opposants politiques (ex : communistes)

1939 : Les handicapés mentaux sont gazés.

Avec le début de la 2nd guerre mondiale, l’origine nationale des déportés s’élargit.

Janvier 1942 : conférence de Wannsee décide de la « solution finale » : mise en place des camps d’extermination.

Vocabulaire :

Camp d’extermination : camp destiné à exterminer rapidement les juifs et les Tziganes qui, dès leur arrivée, sont envoyés dans des chambres à gaz. Ces camps ont été crées à partir de 1941.

Camp de concentration : camp où sont enfermés les opposants politiques, puis les Juifs. Les conditions de vie y sont très difficiles et les prisonniers y sont maltraités.

Ghetto :   quartier juif. Ce terme désigne les quartiers des villes de Pologne où sont parqués les juifs à partir de 1940.

Crime contre l’humanité :   notion juridique lors du procès de Nuremberg pour juger les «  actes inhumains et  les persécutions systématiques »

Shoah : désigne spécifiquement le massacre des Juifs pendant la 2nd guerre mondiale.

Les déportés viennent de toute l’Europe. Les juifs des pays occupés par l’Allemagne sont stigmatisés, enfermés dans des ghettos en Europe centrale puis déportés

Les Juifs sont transportés dans des wagons de marchandises, entassés à plus de 100 par wagon. Ils manquent d’air, suffoquent, n’ont ni eau ni nourriture et beaucoup meurent avant d’arriver dans les camps «  la mort fait son premier choix »

Ils sont triés à la sortie du train en fonction de leur forme physique, leur âge, leur sexe. Certains sont exterminés directement dans les chambres à gaz. Les autres vont travailler dans le camp : on leur prend tout ce qu’il possède, ils sont rasés, tatoués et revêtent un uniforme rayé.

Les prisonniers servent de cobayes et de main d’œuvre. Ils ne coûtent pas chers et il s’agit d’une main d’œuvre renouvelable.

L’exemple d’Auschwitz. Un camp de Concentration et un camp d’extermination.
Sources Georges Wellers
Total des déportés : 1 613 455 dont 1 433 405 juifs, 21 665 tsiganes
Total des morts :      1 471 595 dont 1 352 980 juifs, 20 255 tsiganes

L’exemple de Treblinka. Un centre de mise à mort  » industrielle  » 6 chambres à gaz .
Sources Ch.  Bachelier
750 000 juifs internés et gazés.  Taux de mortalité 99.9 %

Il est nécessaire de montrer ces images, qui sont des images d’archives, pour que les générations n’oublient pas ce qui s’est passé On parle du devoir de mémoire.

12

Prolongement en musique 

Musique écrite, composée et interprétée par Jean Ferrat en honneur à tous les déportés de La Seconde Guerre mondiale. Hommage aussi à son père mort à Auschwitz.

Le dictateur de Charlie Chaplin : une caricature d’Hitler/ HDA

Le dictateur de Charlie Chaplin est une œuvre étudiée en Histoire des arts en vue de l’oral de fin d’année.

Cet extrait est tiré du film Le Dictateur, réalisé par le cinéaste anglais (et principal acteur du film) Charlie Chaplin. Celui-ci s’est fait connaître à l’époque du cinéma muet avec le personnage de Charlot et un film comme les Temps Modernes. Il s’inspire des acteurs-réalisateurs, tels que Buster Keaton, référence des films comique et burlesque. Le Dictateur a été écrit en 1938, tourné en 1939 et est sorti sur les écrans en 1940. Il sort en France qu’en 1945.

Il s’agit du discours prononcé par le dictateur de Tomainia, Hynkel. Hynkel est évidemment une caricature de Hitler: on reconnaît notamment sa moustache, ses uniformes ou encore sa manière de parler lors de meetings ou à la radio. Chaplin montre bien d’ailleurs tous les instruments dont Hitler s’est servi pour constituer son personnage et imposer sa propagande aux Allemands: avec ses uniformes, Hitler aimait ainsi se montrer en militaire, en chef de guerre prêt au combat, par opposition aux autres hommes politiques en civil désignés alors comme des lâches; par ailleurs, en public, il ne discutait pas, il ne parlait pas mais il criait, il hurlait sa haine des démocraties et des Juifs, notamment lors des meetings du parti nazi.

Il s’agit ici d’une parodie des discours de Hitler pour la théâtralité des gestes, le ton vindicatif, mais cela est exagéré par la violence sur les micros (qui se plient de terreur quand Hynkel s’emporte contre les Juifs) et aussi tourné en ridicule (toussotements, discours à moié incompréhensible…)

Visionnez maintenant un discours du véritable Adolf Hitler devant la jeunesse allemande. Relevez les points communs entre la réalité et la caricature qu’en fait Charlie Chaplin.

Hynkel s’adresse aux dignitaires du régime mais aussi à une foule qui l’applaudit après chaque grande tirade, fait le salut nazi ; mais d’un simple geste (lui-même grotesque), Hynkel fait applaudir ou arrêter d’applaudir la foule : signe de l’obéissance totale des masses au dictateur. Ce qui est à la fois drôle et inquiétant ! Chaplin a bien observé la mise en scène dans les manifestations de masse comme le congrès du parti nazi à Nuremberg.

En nous faisant rire aux dépens de Hynkel, Chaplin nous fait réfléchir (et a fait réfléchir ses contemporains) sur les aspects inquiétants de Hitler et de son régime : – La violence de son discours (expansionnisme, antisémitisme…) – La mise en scène soigneuse des discours de Hitler devant les masses. – L’obéissance aveugle des foules (culte de la personnalité)

Hitler apparaît comme un véritable fou qu’il faut combattre. Pour un artiste comme Chaplin, les armes sont d’abord celle de l’humour, du burlesque.

En bonus 2 autres scènes cultes du Dictateur

La scène finale du film avec un discours très engagé de Charlie Chaplin ( à découvrir en cours de français pour les 3eC )

la 1ère guerre mondiale

Civils et militaires dans la Première Guerre Mondiale
(1914-1918)

I. La 1ère GM, une violence de masse

 

Regardez la vidéo c’est pas sorcier sur la 1ere GM puis répondez au questionnaire sur vidéo c’est pas sorcier : classe inversée cps 1ere GM

Après une courte guerre de mouvement, en décembre 1914, les fronts se stabilisent sans victoire décisive.

Le front : zone où se déroulent les combats.

Les belligérants :

La triple entente : Grande-Bretagne, France et Empire Russe.

La triple alliance : Allemagne, empire Austro-Hongrois et Italie.

guerre de position : stratégie militaire défensive visant à conserver les positions acquises. 

A. La guerre des tranchées (Verdun) .

mq-5071-la-bataille-de-verdun

Regardez la vidéo et lisez la fiche ci dessus puis complétez la Fiche 1 : les phases de la 1ere gm et Verdun

Les poilus : surnom donné aux soldats français de la 1ère GM

Les tranchées sont des lignes de défense creusées dans le sol par les soldats

Verdun est la bataille la plus longue de toute la 1ère GM. Les survivants évoquent l’enfer des obus, des paysages lunaires, des soldats démembrés ou étouffés par les gaz, les cadavres rongés par les rats…

Verdun est 1 bataille très meurtrière : + de 300 000 morts.

Extrait un long dimanche de fiançailles , une attaque au front, 

Regardez attentivement cet extrait du film « Un long dimanche de fiançailles » de Jean-Pierre Jeunet (2004)  puis répondez aux questions suivantes :

1. Est-ce un film de fiction, un film d’archives ou un documentaire ? Pourquoi ?

2. Quelles sont les armes offensives utilisées ? les protections et équipements défensifs ?

3. Quelle est la tactique militaire mise en œuvre ? Vous parait-elle efficace ? Pourquoi ?

4. Quel est l’état d’esprit des soldats ?

Les armements modernes laissent des traces dans les corps et les chairs. Au lendemain du conflit, nombreux sont les mutilés de guerre que l’on surnomme les « gueules cassées ».

B. Le génocide des Arméniens.

Regardez la vidéo et complétez la Fiche 3 le génocide arménien

Déportation : Transfert et internement des personnes dans 1 camp de concentration situé dans 1 région éloignée

Génocide : Crime contre l’Humanité visant à l’anéantissement délibéré et méthodique d’un groupe humain

Entre 1915 et 1916, les Arméniens ont été les victimes d’1 plan méthodique et terrible organisé par le gvt nationaliste turc. Ils ont été massacrés sur place, au cours de leur déportation ou encore en camps de concentration. Ce génocide a exterminé plus de 2/3 des Arméniens de l’empire ottoman.

Le génocide fait près d’un million et demi de victimes et n’est aujourd’hui toujours pas reconnu par le gouvernement turc qui persiste à le nier.

II.Une guerre totale.

A l’arrière, les civils sont acteurs et victimes de la guerre. Les produits alimentaires se font rares et sont très chers, la nourriture est rationnée.

Regardez la vidéo et complétez la Fiche 2 les civils pendant la guerre

Pénurie : manque des produits alimentaires ou de première nécessité

Propagande : Action de diffuser une doctrine ou des idées afin d’influencer l’opinion publique. Tous les moyens sont utilisés : journaux, affiches, arts, radio

Réquisition de main d’œuvre par l ‘occupant

Les civils subissent l’occupation de l’armée allemande : ils ne peuvent circuler librement, ils souffrent de la faim. Ils subissent aussi des violences : arrestations, exécutions, bombardements.

Les usines sont reconverties dans la production de matériel de guerre .

Les femmes participent à l’effort de guerre en travaillant dans les usines et en travaillant dans les champs à la place des hommes partis au front.

La presse ne révèle ni l’étendue des pertes, ni les violences de guerre et des combats, ni la réalité de la situation militaire. En diffusant de telles nouvelles, on souhaite maintenir le moral des populations à l’arrière.

Censure : intervention de l’Etat visant à contrôler la diffusion de l’information et à interdire les idées et les nouvelles jugées dangereuses. 

guerre totale : mobilisation humaine, économique, culturelle et morale de l’ensemble de la société au service de la guerre.

Complétez votre Fiche histoire des arts : monument à la gloire de l’armée noire à Reims à l’aide de cet article du blog : https://lewebpedagogique.com/histoiregeoalasource/2021/08/19/histoire-des-arts-le-monument-a-la-gloire-de-larmee-noire-a-reims/

III. La fin de la guerre et ses conséquences

A.L’Europe bouleversée par les traités de paix

La 1ère GM se conclut par des traités qui dessinent une nouvelle carte de l’Europe , source de tensions.

 

Le traité de Versailles est signé le 28 juin 1919 :il crée la SDN : Société des Nations. Il déclare l’Allemagne entièrement responsable de la guerre :

.désarmement du pays qui sera en partie occupé

.des réparations financières très lourdes sont imposées à l’Allemagne

. l’Allemagne perd ses colonies et ses territoires ( dont l’Alsace Lorraine restituée à la France )

Le traité est mal accepté par l’opinion allemande qui le considère comme un diktat et va nourrir une volonté de revanche.

Clémenceau est populaire en France après la guerre car il est considéré comme « le père », l’artisan de la victoire. Il négocie le Traité de Versailles à l’avantage de la France.

B, Un bilan humain et matériel dramatique

La 1ère GM fait plus de 10 millions de morts, dont près de 9 millions de soldats.

Des millions d’autres sont gravement mutilés ou traumatisés. De nombreuses femmes et enfants deviennent veuves et orphelins.

Les destructions ont été massives (villages, routes, usines).

L’Europe, endettée, connait des difficultés économiques.

Regardez les vidéos et complétez la fiche 5  : Etats et sociétés bouleversées

C.Les révolutions russes

Regardez la vidéo puis répondez au Questionnaire : Les révolutions russes classe inversée

La révolution de février 1917 en Russie est une révolution populaire. Elle aboutit à l’abdication du tsar et à la formation d’un gouvernement provisoire bourgeois.

Complétez la Fiche 4 : Révolutions russes

Lénine prend le pouvoir en octobre 1917, son objectif et celui des Bolcheviks : paix immédiate et terre aux paysans

parti communiste : parti politique qui souhaite mettre en commun les moyens de production économiques afin de créer une société sans classes sociales.

Bolcheviks : militants du parti ouvrier social-démocrate favorables aux idées de Lénine sur la prise du pouvoir et l’instauration d’un régime communiste.

Lénine réclame, dans ses thèses d’avril, la paix immédiate, le pouvoir aux soviets, la terre aux paysans et les usines aux ouvriers.

Soviets : assemblées représentants le peuple, composées d’ouvriers, de paysans

Lénine met en place un régime communiste en brisant impitoyablement ceux qui tentent de lui résister ou qui ont une opinion divergente de la sienne.

Prolétariat : la classe ouvrière exploitée par le capitalisme.

Dictature : régime dans lequel un dirigeant concentre tout le pouvoir et l’exerce de manière autoritaire.

Révisez le chapitre avec QUIZLET :https://quizlet.com/_6m7fwf?x=1jqt&i=1yvzdh

connaissances :

capacités :

La Première Guerre mondiale est caractérisée par une violence de masse, et touche autant civils et militaires

– avec la révolution russe, elle engendre une vague de révolutions en Europe,

– elle se conclut par des traités qui dessinent une nouvelle carte de l’Europe source de tensions.

Guerre mondiale et guerre totale

Triple alliance / triple entente

Assassinat de François Ferdinand 28/06/1914

Guerre de mouvement et guerre de position

Tranchées, Poilus, Mutineries

Armistice

Génocide arménien

Economie tournée vers la guerre et reconversion

Emprunts nationaux

Propagande et censure

Rationnement et pénurie

Parti bolchevik , Communisme

Lénine et les révolutions russes

la SDN/ les conséquences du traité de Versailles

Clémenceau

Localiser sur une carte

-les états de la triple alliance et de la triple entente

Connaître et utiliser les repères suivants :

les grandes phases de la 1ère guerre mondiale 

Verdun 1916

Armistice 11 novembre 1918

Révolutions russes de février et octobre 1917

Traité de Versailles 28 juin 1919

Décrire et expliquer la guerre des tranchées et le génocide des Arméniens comme des manifestations de la violence de masse.