2nde 2 : fiche de révision

2 02 2009

La Méditerranée au XIIe siècle : carrefour de trois civilisations

Le mihrab de la mosquée de Cordoue (Source : le dossier de la BNF consacré à Al-Idrîsî la Méditerranée au XIIe siècle)

Savoir définir : islam, orthodoxie, civilisation, croisade, Reconquista, syncrétisme, basileus, califat, patriarche, sunnites, chiites, comptoir, Saladin, Urbain II.

Savoir expliquer (idée, argument, exemple) : les dynamiques des trois civilisations, leurs organisations politique, religieuse et sociale, les croisades, le Jihad, le syncrétisme, les différents types d’échanges entre civilisations, l’Hégire (622), le schisme de 1054, l’appel à la croisade d’Urbain II (1095), conquête de Jérusalem par les Francs (1099), reconquête de Jérusalem par les  musulmans (1097), prise de Constantinople par les croisés (1204).

Savoir localiser : Trois civilisations, États latins d’Orient, Jérusalem, Palerme, Rome, Gênes, Pise, Venise, espaces d’affrontements et d’échanges

Savoir faire : utiliser un document historique, rédiger une introduction et une conclusion, construire une carte de synthèse, méthode du commentaire argumenté

Introduction

Au XIIe la Méditerranée met en contact trois civilisations. L’Occident chrétien, où domine le christianisme romain, est morcelé politiquement. Le monde musulman, où domine l’Islam, se situe sur un territoire immense mais divisé. L’Empire byzantin, où domine le christianisme orthodoxe, est installé sur un territoire hérité de l’Empire romain d’Orient.

Après être resté longtemps un obstacle et une frontière, la Méditerranée redevient au XIIème siècle un espace d’échanges et de rencontres entre les Hommes. Entre affrontements et échanges, les relations entre ces civilisations sont nombreuses et de nature diverse.

Quels sont les caractéristiques et les rapports des trois civilisations qui entourent la Méditerranée au XIIe ?

I. La Méditerranée au XIIe siècle, une mer, trois mondes

1. L’expansion de l’occident chrétien

2. Le déclin de l’empire byzantin

3. Unité et diversité du monde musulman

II. La Méditerranée, une mer d’affrontements

1. L’Occident à l’assaut des autres civilisations : les croisades et la Reconquista

a) Les croisades

b) La Reconquista

2.  La riposte musulmane et l’échec des croisades

III. La Méditerranée, une mer d’échanges

1. Des échanges commerciaux

2. Des échanges culturels, scientifiques et artistiques l’exemple d’un lieu de rencontre : Palerme au carrefour de trois civilisations

Conclusion

Les trois civilisations qui bordent la Méditerranée au XIIe siècle connaissent des dynamiques variées. L’Occident chrétien est un monde en plein expansion. L’Empire byzantin en déclin doit faire face aux menaces extérieures (Normands, Turcs et Slaves). Le monde musulman apparaît comme une civilisation brillante mais divisée.

Les contacts entre les trois civilisations qui se partagent l’espace méditerranéen se traduisent par de nombreux conflits. Mais ces affrontements n’empêchent pas des échanges à la fois commerciaux, culturels et scientifiques. Lors de la guerre, les peuples entrent en contact et apprennent à découvrir l’autre ; pendant les périodes de paix, ils s’échangent des produits et des savoirs. La Méditerranée permet à ces trois civilisations de continuer à entretenir des liens étroits pendant tout le XIIe  siècle.  A Palerme, lieu de contact entre civilisations, on observe des formes poussées de syncrétisme.

Jusqu’à aujourd’hui, notre culture européenne s’est enrichie au contact des trois civilisations : les progrès en médecine, en mathématiques, en philosophie, en architecture.

Tags :

Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire