Le rôle mondial des États-Unis et du Brésil

Quel rôle dans le monde pour les deux puissances américaines que sont les Etats-Unis et le Brésil ?

Deux puissances économiques inégales

2019 PIB en milliard de $

Les Etats – Unis sont un pôle majeur de la mondialisation , de part leur nombre de FTN , mais aussi leur diversité .En 2015 sur 2000 FTN , 579 étaient étasuniennes.Le pays est le premier exportateur agricole mondial et il connait une reprise de sa production automobile . Désormais les EU sont indépendants vis à vis du pétrole du Moyen-Orient en utilisant le pétrole non conventionnel ( gaz de schiste ) , évidemment c’est pas hyper écolo.

Les EU sont aussi une place financière majeure ( bourse de Wall Street , Nasdaq ) le dollar reste la monnaie majoritaire dans les échanges commerciaux , c’est le 1er  investisseur   mondial et il accueille 22% des IDE mondiaux

Ils sont aussi les leader mondiaux dans la domaine des nouvelles technologies ( GAFAM , mais aussi biotechnologie )

le Brésil est quant à lui une puissance émergente , 9° rang mondial en ce qui concerne le PIB en 2019. Son modèle économique repose sur la vente de matière première en particulier agricole .A l’échelle de l’Amérique latine le Brésil est une grande puissance .

Le Brésil possède des FTN :

  • Vale : 2ème groupe minéralier mondial
  • Petrobas 10° FTN pétrolière mondiale
  • Embraer : FTN spécialisée dans l’aéronautique
  • Stefanini  FTN spécialisée en informatique

La puissance économique américaine dépasse largement celle du Brésil , cependant elle est fortement concurrencé par la Chine et l’UE , et sa dette s’aggrave . L’économie brésilienne quant à elle connaît une récession en particulier à cause d’une économie trop extravertie basée sur la vente de matière première , sans oublier des problèmes sociétaux internes .

classement PIB ( milliard de dollars ) 2019

 

Les manifestations d’un rayonnement mondial

Devenue puissance émergente, le Brésil exerce son rayonnement à plusieurs échelles.

À l’échelle régionale, Le Brésil est à la tête du Mercosur, qui groupe quatre autres États, l’Argentine, l’Uruguay, le Paraguay et, depuis peu, le Venezuela. C’est le plus important bloc économique latino-américain, groupant les deux tiers des consommateurs sud-américains. La plupart des autres États d’Amérique du Sud s’y sont associés (création de l’Unasur en 2011).Le  Brésil  peut  s’appuyer  sur  une  métropole  en  cours  d’intégration  dans  le  réseau  des  villes  globales  pour développer son influence mondiale. Celle-ci repose tout aussi bien sur des liens historiques et culturels avec les États lusophones (le Portugal et ses anciennes colonies africaines) que sur des relations économiques renforcées avec les puissances américaine, européenne et chinoise, fruit de son émergence (le « B  » de l’acronyme BRICS). Le Brésil développe aussi son Soft power grâce à l’organisation d’événements sportifs mondiaux que sont la coupe  monde de football et les Jeux Olympiques

Incontestable première puissance militaire mondiale, les États-Unis déploient une présence sur tous les océans grâce à leur flotte. Ils possèdent également des bases militaires en Europe depuis la guerre froide et surtout au Moyen-Orient, zone stratégique pour assurer la sécurité de leur approvisionnement en énergie.Les bases de la puissance des États-Unis sont aussi économiques, concentrées dans les métropoles où se trouvent les sièges des FTN, les grandes organisations internationales, et qui sont les lieux des principaux flux financiers et de la création culturelle à diffusion mondiale (Disney, Hollywood).À l’échelle régionale, l’Amérique centrale et les Caraïbes forment son arrière-cour alors que quelques États lui sont hostiles idéologiquement ( Cuba ) . À l’échelle mondiale, la Chine , l’UE et la Russie apparaissent les principaux contrepoids à cette puissance

Le retour des tensions entre Washington et Téhéran, marquées par la mort du général Soleimani, ont fait craindre le risque d’une escalade, d’un dérapage, qui conduiraient à une guerre entre les deux pays. Les États-Unis ouvriraient alors un nouveau front militaire, alors même qu’ils sont déjà engagés sur plusieurs théâtres, sans compter la présence de leurs forces sur pas moins de 800 bases militaires aux quatre coins du monde.

Avec un budget de défense proche de 650 milliards de dollars en 2018, les États-Unis étaient cette année là la première puissance militaire dans le monde, et de loin! Derrière, la Chine, avec «seulement» 250 milliards de dollars.

http://www.slate.fr/podcast/186332/quelle-est-vraiment-la-puissance-militaire-des-etats-unis-podcast-trump-2020-23

 

Des ambitions géostratégiques aux moyens inégaux

Les EU jouent un rôle clés sur le plan diplomatique mondial en étant l’un des 5 Etats au conseil de sécurité de l’ONU , ils sont aussi les principaux contributeurs financiers de L’ONU et de ses nombreuses agences .Mais le Brésil , est lui aussi de plus en plus présent sur la scène international en particulier grâce à la politique du président Lula et à son soft power .

Quelques mois après son arrivée au pouvoir en octobre 2018, Jair Bolsonaro (Parti social libéral – PSL), se démarque déjà de ses prédécesseurs en matière de politique étrangère. Bolsonaro a en effet construit son identité politique sur un discours prônant un changement radical par rapport au Parti des travailleurs (PT) qui a gouverné de 2003 à 2014. La principale caractéristique de l’orientation de la diplomatie de Bolsonaro est un rapprochement vis-à-vis des États-Unis, ce qui ne manque pas d’avoir un impact direct sur différents dossiers extérieurs. Alors que la position indépendante du Brésil sur des thèmes clés de l’agenda international constituait un des grands atouts de sa diplomatie, l’alignement sur la vision politique de l’Amérique de Donald Trump l’éloigne de sa tradition diplomatique. Cette perte d’indépendance risque de rogner la marge de manœuvre du Brésil vis-à-vis de ses partenaires, voire de porter atteinte à sa stature sur la scène internationale.
Après l’annonce de sa victoire, Bolsonaro a proclamé qu’il allait libérer le ministère des Relations extérieures (MRE) du biais idéologique auquel il avait été assujetti sous les gouvernements de la gauche « pétéiste », et renforcer les relations du Brésil avec les pays développés, en particulier les États-Unis.
La politique étrangère du nouveau président est ainsi guidée par la volonté de donner la priorité aux relations avec Washington, et de présenter le Brésil comme l’allié des États-Unis en Amérique du Sud…

  • Brésil : la politique étrangère de Jair Bolsonaro,Mathilde Chatin Dans Politique étrangère2019

 

Ainsi les EU et le Brésil sont deux puissances inégales , le Brésil est plutôt une puissance régionale aux ambitions mondiales , alors que les EU sont une puissance réelle en dépit des critiques .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *