La carte postale

Juliette Armanet

Je t'écris
Ces mots
Il est tôt encore
J'ai rêvé si fort
Le papier
Sous mes doigts
Est dur comme ton corps
Je sais, j'ai tort, j'ai tort
J'ai dessiné
Ton nom et ton adresse
Là sur le côté
Ca fait comme une promesse
Dieu, qu'elle est banale
La petite carte postale
Qu'elle fait du mal
J'ai choisi
Cette image
Je la trouve jolie
Peut-être un peu sage
A vrai dire
Sans rougir
J'n'ai rien à te dire
Je veux juste t'écrire, t'écrire
J'ai dessiné
Ton nom et ton adresse
Là sur le côté
Ca fait comme une promesse
Dieu, qu'elle est banale
La petite carte postale
Qu'elle fait du mal
J'aimerais te parler
Du sable adorable
Du vent qui dort
Sur les coquillages d'or
J'aimerais te parler
Des gens dehors
Qui bronzent ensemble
Comme des coquillages morts
Mais là sur mes lignes
J'suis pas bien maline
J'suis qu'un sémaphore
Qui crie "j't'adore, j't'adore"
Je t'écris
Ces mots
C'est dur encore
Je t'aime assez fort
Le papier
Sous mes doigts
Encore et encore
Je sais, j'ai tort, j'ai tort
Je sais, j'ai tort, j'ai tort
Je sais, j'ai tort, j'ai tort

Je vais t’aimer

Michel Sardou

La famille Bélier (LOUANE)

Non, non rien n’a changé

les Poppys 1971

Les Poppys 2016

Analysons les vidéos en les comparant (Imparfait de l'indicatif)