décembre 2009
M T W T F S S
« Nov   Jan »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
musique française en ligne

Compteur


289708 visiteurs

Archive pour le 6 décembre 2009

6 décembre: la Saint-Nicolas

La Saint-Nicolas est une fête pour les enfants mettant en scène le saint Nicolas de Myre. C’est une tradition vivace dans plusieurs pays européens qui se déroule le 5 ou le 6 décembre.

On fête la Saint-Nicolas surtout aux Pays-Bas, en Belgique, au Luxembourg et au nord et nord-est de la France (En Flandres, dans le département des Ardennes, en Franche-Comté, en Alsace où elle est fortement ancrée et en Lorraine dont il est le Saint-Patron), en Allemagne, en Autriche, en Hongrie, en Pologne, en République Tchèque, en Suisse, en Roumanie et en Croatie.

Les traditions diffèrent selon les régions. Un trait commun à ces célébrations est la distribution de cadeaux ou friandises aux enfants, qui se substitue parfois à celle du Père Noël.

France 

Saint-Patron de la Lorraine, saint-Nicolas est particulièrement fêté dans l’Est ainsi que le Nord de la France.

Alsace

En Alsace, Saint Nicolas passe le 6 décembre pour récompenser les enfants méritants de friandises et de cadeaux (traditionellement un pain d’épices et une orange), il est aidé par son âne et il est accompagné par le Hanstrapp (Hans Trapp ou Rupelz) qui est chargé de punir ceux qui n’ont pas été sages. Le Hans Trapp les menace de les emmener dans son sac s’ils ne promettent pas d’être plus sages.

De nombreuses villes alsaciennes organisent des « Marchés de la Saint-Nicolas » au début du mois de décembre. Le marché de Noël de Strasbourg fut longtemps appelé ainsi.

En Alsace, la brioche de la Saint-Nicolas s’appelle «Männele» à Strasbourg (Basse-Alsace) et «Mannala» à Mulhouse (Haute-Alsace).

Lorraine

 En Lorraine, la fête a une importance particulière, puisque saint Nicolas est le patron de la Lorraine. Jusque dans les années 60, la Saint-Nicolas était pour les enfants une fête bien plus importante que la fête de Noël, aujourd’hui dans certaines familles lorraines la tradition des cadeaux se fait à la Saint Nicolas et non à Noël, voire parfois aux deux fêtes. Dans certaines villes, à Nancy, Metz, Épinal ou Verdun, saint Nicolas défile le premier samedi ou le premier dimanche de décembre (selon les communes) en cortège, souvent monté sur un âne, suivi du Père Fouettard. L’évêque de Myre est également célébré ce jour-là à l’occasion d’une grande procession dans la Basilique de Saint-Nicolas-de-Port.

Belgique

Saint Nicolas est appelé Sinterklaas chez les néerlandophones. Comme aux Pays-Bas, il débarque, sur un cheval blanc, d’un bateau venu d’Espagne. Chez les francophones, point de bateau et il se déplace avec un âne. Dans les deux cas, il vient la nuit du 5 au 6 décembre pour déposer cadeaux et friandises (notamment des figurines en chocolat ou des spéculoos à l’effigie du saint) dans les souliers des enfants sages. Il est accompagné du Père Fouettard (un Noir appelé aussi Hanscrouf) et de son âne. Il est de tradition de laisser un bol d’eau et une carotte devant la cheminée de la cuisine ou du salon pour l’âne, et un verre de vin ou de peket pour Saint Nicolas.

Luxembourg

Au Luxembourg, on l’appelle généralement Kleeschen. Ce mot vient de « Zinnikleeschen », ce qui est la façon luxembourgeoise de dire « Saint-Nicolas ». Le compagnon du Saint-Nicolas luxembourgeois est nettement différent des autres. Le Père Fouettard, appelé « Housecker » en luxembourgeois, est un petit homme, duquel le visage n’est pas visible car il est caché par une énorme capuche. Il est habillé d’un vêtement noir (ou gris ) en forme de sac, tenu par une ceinture noire. Il porte un sac avec plein de brindilles, les « Ruten », qu’il distribue aux enfants qui n’ont pas été sages. Le Saint-Nicolas entre dans le pays deux semaines avant le 6 décembre, et à partir de ce moment-là, tous les soirs, les enfants mettent leur pantoufle devant la porte d’entrée de la maison. Le matin, avec émerveillement, les enfant y découvrent une petite friandise ou une « Rute », s’ils n’ont pas été sages.

Suisse

La Saint-Nicolas est fêtée le 6 décembre dans les cantons catholiques de Suisse de langue allemande ou de Suisse de langue française. La fête du saint Nicolas est surtout une grande fête à Fribourg en Suisse, car saint Nicolas est également le saint patron de la ville.

Ailleurs en Suisse, la fête de la Saint-Nicolas donne lieu à des défilés nocturnes : les Iffelträger défilent en portant d’énormes mitres éclairées, ils sont accompagnés de centaines de personnes qui agitent de grosses cloches et des grelots (en particulier dans la région de Küssnacht am Rigi). À Zurich, ce sont les enfants qui défilent dans les rues avec des masques illuminés. Dans d’autres régions du pays, la fête est devenue une affaire commerciale, avec la distribution aux enfants « sages » de friandises (mandarines, noix, pain d’épices, chocolat)

saint-nicolas-et-le-pere-fouettard_zwlqe_media

Saint-Nicolas et le Père Fouettard