décembre 2019
L M M J V S D
« Mai    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
musique française en ligne

Compteur


277108 visiteurs

Archive pour la catégorie ‘fêtes et traditions’

Les origines de la Saint-Valentin

Pour tous les amoureux, la fête de Saint Valentin est très populaire. On aime tous faire des cadeaux, se dire des mots doux, avoir une occasion d’avouer nos sentiments. L’amour a toujours été fêté, et cela depuis l’antiquité.

De nombreux historiens associent l’origine de la St Valentin aux lupercales romaines célébrées le 14 ou 15 février, qui étaient aussi l’ occasion de trouver un jeune homme ou une jeune femme par l’intermédiaire d’une loterie organisée à cette occasion.

En ce qui concerne l’identité propre de St Valentin, considéré aussi le patron des amoureux, les historiens ne sont pas d’accord.

Il y a plusieurs versions en ce qui concerne l’histoire de la vie de Saint Valentin. On pense que le St Valentin de l’amour, l’ami aussi des enfants, est le prêtre Valentin emprisonné et décapité un certain 14 février, parce qu’il refusait de sacrifier leurs dieux.

On dit que les enfants, qui aimaient bien leur ami, lui passaient des messages à travers les barreaux de sa cellule. C´est peut-être l’explication des petits mots doux qu´on échange, avec des fleurs et des cadeaux, le 14 février.

D’autres considèrent que Saint Valentin, à une époque où Rome était engagée dans des campagnes militaires sanglantes, bénissait les mariages des couples interdits par l’empereur Claude. L’empereur pensait que l’amour était la cause de sa pénurie de soldats, car les hommes préféraient de rester à la maison, avec leurs femmes ou leurs bien aimées au lieu d’aller guerroyer. La légende raconte qu’avant d’être torturé et décapité un 14 février, il offrit à la fille de son gardien des feuilles rappelant la forme d’un cœur et signées « De ton Valentin ». Cette formule serait donc à l’origine des voeux présentés sur les cartes de Saint Valentin. Plus tard, afin d’honorer son sacrifice pour l’amour Valentin a été canonisé.

On dit aussi que le 14 février, les jeunes filles essayaient de deviner qui serait leur futur époux. Pour cela, elles devaient observer les oiseaux : si elles voyaient un rouge-gorge, elles épouseraient un marin , un moineau signifiait un mariage heureux avec un homme peu fortuné et un chardonneret, un mariage avec un homme riche.

Il ne faut pas oublier de fêter Saint Valentin avec ceux qu’on aime mais surtout, il faut faire en sorte que chaque jour soit une fête des amoureux.

La tradition de Pâques en France

En France, on ne fête pas la Semaine Sainte comme chez nous. Le lundi de Pâques est férié et les enfants cherchent les oeufs, les lapins, les poules et les poussins en chocolat dans le jardin. 

D’après la tradition,  les cloches sonnent chaque jour de l’année pour inviter les fidèles à assister à la messe sauf au moment de Pâques, où elles sont silencieuses du Jeudi au Samedi saint.  Elles en profitent pour partir à Rome se faire bénir et elles rapportent des oeufs de toutes sortes aux enfants sages !

En traversant la France elles perdent oeufs, poules, poussins et lapins en chocolat à la plus grande joie des enfants qui dès midi passé partent à la chasse aux oeufs !

paques2

 

JOYEUSES PÂQUES!!

source: teteamodeler.com

1er avril: poisson d’avril ou jour des farces

Origines de cette tradition et sa célébration aujourd’hui

En France, on raconte que jusqu’en 1564, l’année commençait le 1er avril. Cette année-là, le roi Charles IX décida de modifier le calendrier. L’année commencerait désormais le 1er janvier.
Le 1er janvier 1565 tout le monde se souhaita « bonne année », se fit des cadeaux, se donna des étrennes, tout comme à un début d’année. Seulement quand arriva le 1er avril, quelques petitsfarceurs eurent l’idée de se faire encore des cadeaux, puisque c’était à cette date qu’avant on s’en faisait. Mais, comme c’étaient des farceurs et que ce n’était plus le « vrai » début de l’année, les cadeaux furent de faux cadeaux, des cadeaux « pour de rire », sans valeur.
À partir de ce jour là, raconte-t-on, chaque année au 1er avril tout le monde, grands et petits, prit l’habitude de se faire des blagues et des farces.
Comme à cette période de l’année, au début du mois d’avril, en France, la pêche est interdite, car c’est la période de frai des poissons (la période de reproduction), certains avaient eu comme idée de faire des farces aux pêcheurs en jetant des harengs dans la rivière. En faisant cela, ils devaient peut-être s’écrier: « Poisson d’avril! » et la coutume du « poisson d’avril » est restée.
Aujourd’hui, on ne met plus de harengs dans l’eau douce, mais on accroche, le plus discrètement possible, de petits poissons en papier dans le dos des personnes qui se promènent parfois toute la journée avec ce « poisson d’avril » qui fait bien rire les autres.
Certains racontent aussi que le « poisson d’avril » serait devenu « poisson » parce qu’au début du mois d’Avril la lune sort du signe zodiacal des Poissons.

En Belgique, aussi la tradition du poisson d’avril reste bien vivante.
 » Les jeunes gens, dans les écoles, attachent un poisson en papier dans le dos de leurs camarades, de leurs parents, de leurs professeurs… La presse (tv, radio, journaux) diffuse ce jour-là des informations fausses mais crédibles. Parfois même les hommes politiques sont complices. Entre amis, etc, on se fait aussi des blagues téléphoniques ou autres… »

Il existe, aussi en Espagne, une fête comparable, qui tombe cependant le 28 décembre. C’est le jour des saints innocents (día de los santos inocentes ou día de los inocentes), qui commémore le massacre des Innocents commis, selon la Bible, par Hérode. Croisé avec des rites païens comme la fête des Fous, il est devenu le jour des plaisanteries et des canulars, à la manière du premier avril. C’est un petit personnage de papier que l’on accroche au dos des personnes dont on veut se moquer. 

poisson_d_avril_91265

 

Source: www.momes.net et wikipédia

La Chandeleur, c’est la fête de la crêpe

La Chandeleur a un parfum particulier, chandelle allumée mais surtout odeur de crêpes que l’on prépare en famille, entre amis. À qui le tour de faire sauter la crêpe d’un poignet agile, de tourner la poêle de la main droite en tenant une pièce en or de la main gauche. Elle ne doit pas tomber, coller au plafond ou retomber chiffonnée. Réussir une telle acrobatie porte bonheur, dit le dicton. Personne n’y croit mais chacun essaie car si on réussit, jamais on ne manquera d’argent toute l’année durant.

Mais la superstition va plus loin. En effet, en plus de faire sauter la première crêpe avec une pièce d’or, il fallait ensuite l’enrouler autour de celle-ci. Ce petit paquet était alors porté en procession par toute la famille et on la déposait tout en haut de l’armoire dans la chambre du plus ancien de la maison, là où, dit-on, elle ne moisira pas. Les débris de la crêpe de l’an passé étaient alors récupérés et la pièce qu’elle contenait donnée au premier pauvre qui passait. Chez les Acadiens de l’île-du-Prince-Édouard, on faisait une quête ce jour-là pour venir en aide aux pauvres de la paroisse.

Mais pourquoi la crêpe?

 Parce que son disque d’or nous rappelle le soleil. C’est la survivance d’un mythe lointain se rapportant à la roue solaire qui expliquerait la coutume des crêpes (ou des beignets de forme ronde, dans le sud de la France)

Mais pour faire une crêpe de la Chandeleur, elle doit être de froment, celui qui provient de la moisson précédente. On peut en empiler sans craindre la famine car bientôt les champs reprendront leur blondeur.

Si point ne veut de blé charbonneux
Mange des crêpes à la Chandeleur

Ainsi pensaient les habitants soucieux de trouver, dans chaque signe, le présage d’une bonne récolte.

crêpes2

 

Source: « Saveurs du monde »

6 janvier: Fête des Rois Mages ou l’Épiphanie

L’Épiphanie est une fête chrétienne qui célèbre la visite des rois mages au petit Jésus, le Messie dans le monde. Elle a lieu le 6 janvier. En France, puisque ce jour n’est pas férié, elle est souvent reportée au dimanche suivant ou anticipée au dimanche précédent. Ce jour-là, en France et en Belgique on mange la galette des Rois. Chez nous, on mange le gâteau ou couronne des Rois.

La galette des Rois peut être une galette de pâte feuilletée fourrée à la frangipane (crème pâtissière à base d’amandes pilées). Le gâteau des Rois est une brioche aux fruits confits. De tous les genres de pâtisseries, celui que l’on désigne sous le nom de gâteau des Rois est un des plus anciens et des plus célèbres en France.

La tradition veut qu’elle soit l’occasion de « tirer les rois » à l’Épiphanie : une fève est cachée dans la galette et la personne qui obtient cette fève devient le roi de la journée et a le droit de porter la couronne dorée en carton qui accompagne toujours cette galette. Il doit offrir la prochaine galette. C’est le plus jeune des convives, caché sous la table, qui décide de la distribution des parts.

galette des rois

galette des Rois

roscon-de-reyes

gâteau des Rois

Avez-vous été sages?

Si oui, vous recevrez ce soir beaucoup de cadeaux de la part des Rois Mages

si non, vous recevrez du charbon

Bonne fête des Rois Mages

6 décembre: la Saint-Nicolas

La Saint-Nicolas est une fête pour les enfants mettant en scène le saint Nicolas de Myre. C’est une tradition vivace dans plusieurs pays européens qui se déroule le 5 ou le 6 décembre.

On fête la Saint-Nicolas surtout aux Pays-Bas, en Belgique, au Luxembourg et au nord et nord-est de la France (En Flandres, dans le département des Ardennes, en Franche-Comté, en Alsace où elle est fortement ancrée et en Lorraine dont il est le Saint-Patron), en Allemagne, en Autriche, en Hongrie, en Pologne, en République Tchèque, en Suisse, en Roumanie et en Croatie.

Les traditions diffèrent selon les régions. Un trait commun à ces célébrations est la distribution de cadeaux ou friandises aux enfants, qui se substitue parfois à celle du Père Noël.

France 

Saint-Patron de la Lorraine, saint-Nicolas est particulièrement fêté dans l’Est ainsi que le Nord de la France.

Alsace

En Alsace, Saint Nicolas passe le 6 décembre pour récompenser les enfants méritants de friandises et de cadeaux (traditionellement un pain d’épices et une orange), il est aidé par son âne et il est accompagné par le Hanstrapp (Hans Trapp ou Rupelz) qui est chargé de punir ceux qui n’ont pas été sages. Le Hans Trapp les menace de les emmener dans son sac s’ils ne promettent pas d’être plus sages.

De nombreuses villes alsaciennes organisent des « Marchés de la Saint-Nicolas » au début du mois de décembre. Le marché de Noël de Strasbourg fut longtemps appelé ainsi.

En Alsace, la brioche de la Saint-Nicolas s’appelle «Männele» à Strasbourg (Basse-Alsace) et «Mannala» à Mulhouse (Haute-Alsace).

Lorraine

 En Lorraine, la fête a une importance particulière, puisque saint Nicolas est le patron de la Lorraine. Jusque dans les années 60, la Saint-Nicolas était pour les enfants une fête bien plus importante que la fête de Noël, aujourd’hui dans certaines familles lorraines la tradition des cadeaux se fait à la Saint Nicolas et non à Noël, voire parfois aux deux fêtes. Dans certaines villes, à Nancy, Metz, Épinal ou Verdun, saint Nicolas défile le premier samedi ou le premier dimanche de décembre (selon les communes) en cortège, souvent monté sur un âne, suivi du Père Fouettard. L’évêque de Myre est également célébré ce jour-là à l’occasion d’une grande procession dans la Basilique de Saint-Nicolas-de-Port.

Belgique

Saint Nicolas est appelé Sinterklaas chez les néerlandophones. Comme aux Pays-Bas, il débarque, sur un cheval blanc, d’un bateau venu d’Espagne. Chez les francophones, point de bateau et il se déplace avec un âne. Dans les deux cas, il vient la nuit du 5 au 6 décembre pour déposer cadeaux et friandises (notamment des figurines en chocolat ou des spéculoos à l’effigie du saint) dans les souliers des enfants sages. Il est accompagné du Père Fouettard (un Noir appelé aussi Hanscrouf) et de son âne. Il est de tradition de laisser un bol d’eau et une carotte devant la cheminée de la cuisine ou du salon pour l’âne, et un verre de vin ou de peket pour Saint Nicolas.

Luxembourg

Au Luxembourg, on l’appelle généralement Kleeschen. Ce mot vient de « Zinnikleeschen », ce qui est la façon luxembourgeoise de dire « Saint-Nicolas ». Le compagnon du Saint-Nicolas luxembourgeois est nettement différent des autres. Le Père Fouettard, appelé « Housecker » en luxembourgeois, est un petit homme, duquel le visage n’est pas visible car il est caché par une énorme capuche. Il est habillé d’un vêtement noir (ou gris ) en forme de sac, tenu par une ceinture noire. Il porte un sac avec plein de brindilles, les « Ruten », qu’il distribue aux enfants qui n’ont pas été sages. Le Saint-Nicolas entre dans le pays deux semaines avant le 6 décembre, et à partir de ce moment-là, tous les soirs, les enfants mettent leur pantoufle devant la porte d’entrée de la maison. Le matin, avec émerveillement, les enfant y découvrent une petite friandise ou une « Rute », s’ils n’ont pas été sages.

Suisse

La Saint-Nicolas est fêtée le 6 décembre dans les cantons catholiques de Suisse de langue allemande ou de Suisse de langue française. La fête du saint Nicolas est surtout une grande fête à Fribourg en Suisse, car saint Nicolas est également le saint patron de la ville.

Ailleurs en Suisse, la fête de la Saint-Nicolas donne lieu à des défilés nocturnes : les Iffelträger défilent en portant d’énormes mitres éclairées, ils sont accompagnés de centaines de personnes qui agitent de grosses cloches et des grelots (en particulier dans la région de Küssnacht am Rigi). À Zurich, ce sont les enfants qui défilent dans les rues avec des masques illuminés. Dans d’autres régions du pays, la fête est devenue une affaire commerciale, avec la distribution aux enfants « sages » de friandises (mandarines, noix, pain d’épices, chocolat)

saint-nicolas-et-le-pere-fouettard_zwlqe_media

Saint-Nicolas et le Père Fouettard

25 novembre: Les Catherinettes

Le 25 novembre, jour de la Sainte Catherine on célèbre les Catherine mais aussi les « Catherinettes », une tradition qui remonte au Moyen Âge et persiste encore dans quelques villes et villages et à Paris. Qu’est-ce qu’une Catherinette ? C’est une jeune femme qui, ayant atteint 25 ans n’est toujours pas mariée. L’étymologie grecque de ce prénom est katharos qui veut dire pur. 
Le 25 novembre les Catherinettes arborent un chapeau de couleur verte et jaune car on dit qu’elles « coiffent Ste-Catherine ». 

 La tradition voulait en effet que les jeunes femmes renouvellent la coiffure de la statue de la Sainte-Catherine à Paris. 

C’est aujourd’hui la fête des modistes (les créateurs de chapeaux) et de toutes les grandes maisons de couture parisienne et cela donne l ‘occasion aux petites mains de préparer les plus beaux chapeaux et renforce l’ esprit d’équipe.
 

La couleur jaune symbolise la Foi et le vert la connaissance.

La coutume des catherinettes remonte au Moyen Âge, où l’on parlait indifféremment de la « coiffe » ou de l’ habillage de Sainte-Catherine.Les jeunes filles, qui avaient atteint 25 ans sans avoir trouvé d’époux, revêtaient des vêtements somptueux ou coiffaient des chapeaux originaux. De véritables pièces montées pour certaines, qui les confectionnaient elles-mêmes ou s’assuraient les services d’une modiste. Très souvent, le motif de la « coiffe » s’inspirait des attributs de la profession de la catherinette.

 

le 25 novembre, les employées qui coiffaient sainte Catherine mettaient leurs chapeaux, plus extravagants les uns que les autres, au cours d’un goûter bien amusant.
 

 catherinettes

Voici quelques modèles de chapeaux faits pour les Catherinettes. Connaissez-vous une tradition semblable en Espagne?

catherinette1chapeaucatherinettecatherinettes2 

La célébration du 11 novembre

Aujourd’hui, c’est un jour férié en France mais, savez-vous pourquoi? Qu’est-ce qu’on commémore à cette date? Un évènement très important pour l’histoire de l’Europe et de la France en particulier: la signature de l’armistice qui mettra fin à quatre ans de guerre.

L’armistice signé, le 11 novembre 1918 à 5h15, marque la fin de la Premièrre Guerre mondiale (1914-1918) et la capitulation de l’Allemagne. Le cessez-le-feu est effectif à onze heures, entraînant dans l’ensemble de la France des volées de cloches et des sonneries de clairons annonçant la fin d’une guerre qui a fait plus de 18 millions de morts et des millions d’invalides ou de mutilés.

Les généraux allemands et alliés se réunissent dans un wagon-restaurant aménagé du maréchal Foch, dans la clairière de Rethondes, en forêt de Compiègne. Plus tard, en 1919, à Versailles, ils signeront le 28 juin le traité de Versailles.

 

11-11-1918

Les fêtes nationales et les célébrations

 Aujourd’hui, 12 octobre, c’est férié en Espagne. C’est le jour de la fête nationale. On commémore la découverte de l’Amérique en 1492 par Christophe Colomb.

Mais, savez-vous quel est le jour de la fête nationale en France et qu’est-ce qu’on fête? 

14juillet

 

La prise de la Bastille

Le 14 juillet associe aujourd’hui la solennité des défilés militaires et la convivialité des bals et des feux d’artifice. Bien que généralement associé à la prise de la Bastille, le 14 juillet 1789, c’est la fête de la Fédération (14 juillet 1790) qui est commémorée en France depuis plus d’un siècle.

En ces premiers mois de la Révolution française, une grande agitation règne à Paris. Au printemps 1789, les Etats Généraux ont refusé de se dissoudre et se sont transformés en Assemblée nationale constituante. En juillet, le roi Louis XVI fait venir de nouvelles troupes et renvoie Necker, ministre populaire. Le matin du 14 juillet, le peuple de Paris prend des armes aux Invalides puis se dirige vers une vieille forteresse royale, la Bastille. Après une fusillade sanglante, il s’empare et délivre les quelques prisonniers qui y étaient enfermés.

La prise de la Bastille est une première victoire du peuple de Paris contre un symbole de l’Ancien Régime. L’édifice est d’ailleurs intégralement démoli dans les mois qui suivent.

La « fête de la Fédération », le 14 juillet 1790, célèbre en grande pompe le premier anniversaire de l’insurrection.

Le 14 juillet aujourd’hui

Le 14 juillet connaît toujours un grand succès. A Paris, le traditionnel défilé militaire sur les Champs-Elysées fait l’objet d’une préparation minutieuse. Partout en France se déroulent bals, illuminations ou feux d’artifice.

defile-14-juillet

 

(Source: wikipédia)

Mais si vous voulez connaître les jours des fêtes nationales d’autres pays francophones cliquez sur les liens ci-dessous:

 

http://www.fetenationaleduquebec.com/exposition-la-fete-de-1984-a-2009/la-fete-nationale-du-quebec-et-le-mouvement-national-des-quebecoises-et-quebecois-mnq.html(Québec)

http://handiplus.magusine.net/spip.php?article192 (Belgique)

http://www.swissworld.org/fr/culture/coutumes_et_traditions/fete_nationale/ (Suisse)