Feb 4 2011

Histoire – Qu’est-ce que l’Eldorado ?

Publié par Maria dans Histoire, Informer      

Lien de la photo

L’Eldorado vient de l’espagnol «El dorado» qui signifie «le doré». En effet l’Eldorado est une région mythique d’Amérique du Sud supposée regorger d’or. Ce mythe est apparu dans la région de Bogota (Colombie) en 1536. Les conquistadors Espagnols ont envahi cette région en espérant y trouver de l’or comme il était raconté dans certains récits de voyage. Les conquistadors n’ont pas trouvé l’Eldorado mais ils ont arraché aux Incas des quantités d’or. Le mythe ne s’est vraiment éteint qu’au XIXe siècle avec les expéditions scientifiques .

En littérature , Voltaire dans «Candide» utilise cette région «L’Eldorado» dans deux de ses chapitres. Ce passage, à travers cet univers irréel , lui permet d’exposer les idéaux des philosophes des Lumières .

Maintenant le mot « Eldorado » après avoir été un nom propre est devenu un nom commun masculin qui signifie : « Pays chimérique où l’on a tout en abondance et où la vie est facile ». Phrase qui résume bien le rêve des immigrants pour l’Europe et dont parle le livre Eldorado de Laurent Gaudé .


Feb 4 2011

Fulguration – La rencontre

Publié par Josef D. dans Fulguration, Sélectionner      


« – Massambalo ? Le jeune homme venait de poser sa question pour la troisième fois. Il sembla alors à Salvatore Piracci qu’il n’était parti de Sicile que pour cette instant. Sans le savoir, c’est vers cela qu’il était allé. Lentement, sans dire mots, il acquiesça de la tête. Le visage du jeune homme s’illumina d’une lumière qu’il n’aurait jamais crue possible chez un être humain, puis il enleva lentement un petit collier de perles vertes qu’il avait autour du cou et le lui tendit, avec déférence, comme on tend un présent à un souverain que l’on craint d’offenser. »

J’ai trouvé ce passage de l’histoire particulièrement marquant, car pour moi, c’était le moment que j’attendais le plus au cours de ma lecture : cette rencontre entre Salvatore Piracci et Soleiman, ainsi que les événements qui entourent l’échange. J’ai également trouvé très émouvant ce moment, car tout d’abord, je ne m’attendais pas à ce que tout ça se passe de cette manière. Le fait que les deux personnages que nous avons suivis depuis le début se rencontrent si peu de temps, un si court instant, renforce l’intensité de la rencontre. Au cours de ce passage, on peut aussi voir à quel point la détermination d’un émigré peut être forte, forte au point de donner le seul objet précieux en sa possession, le seul souvenir matériel de son frère, et ceci pour avoir plus de chance de réussir, d’arriver jusqu’à son rêve…

source de l’image


Feb 4 2011

Poème

Publié par Fiona dans Créer, Le poème de Massambalo, Poème      

Ici, il n’y a rien,

Ici des vies sont brisées,

Ici, des gens sont traités comme des chiens,

Ici, des gens viennent piller, voler.

Ici, il n’y a jamais personne dans la chaleur étouffante du désert

Et l’immensité de la mer.

Ici, dans quelques années,

Un hôtel sera construit, probablement par des étrangers.

Ici, des gens vont se baigner,

Ici, des gens vont s’amuser.

Ici des gens vont fouler terre souillée, où du sang a coulé.

Mais cela,

Ils ne le sauront pas.

Sans deviner ce qu’il s’est passé,

Ici, il y a quelques années.



Feb 4 2011

Florilège

Publié par Clémence dans Florilège, Sélectionner      

h

Le roman en 5 citations

h

  • « Nous ne sommes pas passés parce que Dieu l’a voulu mais parce que nous avons gardé un œil l’un sur l’autre.»


  • « Je me suis rempli de lui pour ne jamais oublier le visage qu’il a à cet instant »


  • « Le monde est trop grand pour mes pieds mais je poursuivrai »


  • « Comment fait-on pour obtenir ce qu’on l’on veut lorsque l’on n’a rien ? »


  • « Il y avait en elle une beauté solide et dure, la beauté de ceux qui ont décidé de leur route et qui s’y tiennent »

h

Source image


Feb 4 2011

Casting – Audrey Tatou

Publié par Maria dans Casting, Relier      

J’ai choisi Audrey Tatou pour représenter la femme immigrante qui retrouve le commandant Piracci au début du roman. Elle va lui raconter sa terrible histoire et son désir de vengeance. C’est une femme qui avait embarqué à Beyrouth avec son enfant de 11 mois à bord du Vittoria qui faisait passer des immigrants en Europe. Le navire fut abandonné par l’équipage et la plupart des passagers moururent de faim dont le bébé de cette femme. «Il y avait plus de cinq cents passagers à bord. Seuls trois cent quatre vingt six survécurent. Dont elle.» Les passagers furent sauvés grâce au commandant Piracci et son équipage. Deux ans après les faits cette femme part à la rencontre du commandant et lui demande une arme pour retrouver et tuer le commandant du Vittoria.

Audrey Tatou correspond aux critères de l’auteur : une femme brune, à la peau mate, les yeux noirs et le visage émacié. C’est une actrice française qui doit jouer un personnage libanais. La version originale du film devrait être en Italien mais on imagine le faire en Français et dans ce cas le personnage de la femme immigrante devrait parler français avec un petit accent arabe, car au Liban le français est une langue populaire. J’ai également vu Audrey Tatou dans le film Un long dimanche de fiançailles de Jean-Pierre Jeunet. Elle montre qu’elle peut jouer des personnages dramatiques. Son regard est très profond et sombre et elle a une «beauté fragile». Elle fait frêle. L’auteur écrit «Elle n’étais pas dénuée de beauté» Je l’imagine donc tout à fait prendre le rôle de cette femme immigrante qui se montre à la fois abattue et battante .


?????