Mar 2 2011

Question à Laurent Gaudé

Publié par Pauline dans Questions à Laurent Gaudé      

hh

Les chapitres s’alternent en suivant les deux personnes. On suit le commandant Piracci à distance car on parle de lui à la troisième personne du singulier alors que Soleiman parle toujours à la première personne. On se sent plus proche du jeune homme que du commandant. Pourquoi ce choix d’écarter plus ou moins le commandant du lecteur ?

Source image


Mar 2 2011

Abécédaire n°2 du mot Eldorado

Publié par Léna F dans Abécédaire      

Assoiffé

Bateau

Catane

Découverte

Espoir

Frontière

Ghardaïa

Humain

Illusion

Jeunesse

Kurdes

Lointain

Miracle

Nuit

Or

Perdre

Quai

Rêve

Silence

Tempête

Usure

Vies

Wagons

Xénophobie

Yole

Zizanie


Mar 2 2011

Un nouveau titre

Publié par Nolwenn dans Appellation, Créer      

Un éternel voyage

J’ai choisi ce nouveau titre car dans ce roman les différents personnages vivent un voyage qui détermine en quelque sorte la suite de leur vie .

Même si ce périple ne dure qu’en réalité que quelques jours il se poursuit en fait durant toute leur vie, ils ne pourront jamais oublier celui-ci .

Ce n’est donc pas pas seulement un voyage de plusieurs jours mais un voyage d’une vie.

Marc Chagall – Le juif errant


Mar 2 2011

Lettre de Salvatore Piracci à Angelo

Publié par Alexandre dans Créer, Lettre      

Lettre du commandant Salvatore Piracci

à son ami Angelo

Mon cher ami,

comme je te l’avais dit, j’ai quitté le pays. Cette femme du Vittoria m’a ouvert les yeux. Faire ce que je faisais, empêcher des hommes ruinés et fatigués de fuir vers un avenir meilleur, les condamner à une mort lente et douloureuse dans leur pays de misère n’était pas une bonne chose. Un homme ne devrait pas avoir ce pouvoir de vie et de mort sur d’autres. Maintenant tu connais la raison de mon départ. J’aurais aimé que nous en discutions devant des arancini comme nous avions l’habitude de le faire mais, comme tu l’as sûrement deviné, je ne pense pas revenir à Catane. Pas pour le moment du moins. D’ailleurs, je ne sais exactement où je suis non plus, mais j’ai entendu de hommes parler d’une ville nommée Al-Zuwarah. Je dois maintenant partir, et je te dis adieu mon ami.

Salvatore.


source image


Mar 2 2011

Un voyage initiatique 2

Publié par Eloïse dans Réflexions      

iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiLe roman Eldorado correspond bien à un roman initiatique car on suit bien la progression de chaque personnage tout au long du roman. Le récit est basé sur le cheminement de personnages qui peu à peu par des rencontres, par la découverte du monde, par des épreuves réussissent à murir et grandir moralement dans la compréhension du sens de la vie. En effet, chaque personnage est à la recherche de son Eldorado. On peut ainsi voir deux récits racontant tous deux, tout d’abord l’histoire de leur vie à la base, puis, au cours du roman tout ce qu’ils entreprennent afin de réussir leurs rêves. Aussi, Eldorado est un terme désignant la conquête de quelque chose de nouveau et correspond donc bien à l’histoire de Salvatore et Soleiman. Cette appellation apporte quelque chose de mystérieux qui n’est découvert qu’à la fin du livre : leur réussite ou leur défaite. Le récit initiatique est donc très présent. La chute du livre n’est découverte qu’à la fin, lorsque les personnages ont voyagé, fait des rencontres, découvert le monde, subi des épreuves pour réussir leur vie. Ainsi, on connaît le début de leur vie, leurs périples, leur mort et leur destin et c’est pourquoi on peut dire que le roman Eldorado suit bien le récit initiatique.

Source image


Mar 2 2011

Déclaration de vol

Publié par Léa K. dans Créer, Documents      


Déclaration de vol

j

(passage où Soleiman vole de l’argent

à Ahmed un marchand de Zelfen)


Ahmed Zadou

14 rue des Pillones, Zelfena

tel: /

Commissariat de police

35 avenue Mortiers

15428, Zelfena

Zelfena, le 9 janvier 2011.



Objet : déclaration de perte / vol.

Madame, Monsieur,

Je sousigné Zadou Ahmed, né le 28 mars 1970 à Ghardaïa, de nationalité Algérienne, domicilé 14 rue des Pillones, vous informe que tout mon argent m’a été volé le 8 janvier 2011.

En effet, j’étais sur la route pour rentrer chez moi, sur ces camions qui servent de navettes. Nous nous étions arrêtés pour faire le plein et se dégourdir les jambes. Je me suis éloigné pour trouver un coin tranquille pour me soulager. Quand j’ai entendu des pas derrière moi, je me suis retourné et une connaissance de la navette m’a frappé et volé. Je pourrai vous en faire un portrait robot.

Je reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.


Mar 2 2011

Questions à Laurent Gaudé

Publié par Julie A. dans Questions à Laurent Gaudé      

Pourquoi l’auteur n’a t-il fait « vivre » que brièvement l’émigrante du Vittoria que reconnait Salvatore ? Pour quelles raisons l’auteur ne nous a-t-il pas fait partager la suite de son périple ?

Pour quelles raisons l’auteur a-t-il raconté l’histoire des deux personnages principaux (Soleiman et Salvatore) en décalé dans le temps ? Est-ce seulement pour le suspens ou y a-t-il d’autres raisons ?

Vous avez déjà écrit plusieurs romans sur le thème de l’émigration : derrière ces différents romans se cache t-il une envie de faire passer un message ? est-ce que le but de vos romans est de changer la vision, l’avis de vos lecteur sur les émigrants, ou au sens plus large sur le thème de l’émigration ?

source photo


Mar 2 2011

Question

Publié par Manon.R dans Questions à Laurent Gaudé      

La couverture de votre livre m’intrigue particulièrement. Y avez vous contribué ? Car, dans votre Roman, les personnages qui effectuent un voyage maritime le font souvent de nuit. Notamment le passage où la femme du Vittoria raconte son affreux trajet,  le passage ou Salvalore Piracci part à la recherche des   » barques perdues  »  , et enfin celui où Salvatore décide de traverser la mer pour partir à la conquête de sa nouvelle vie. Et tout ça, de nuit. Alors pourquoi  sur la photographie du livre la photographie est-elle prise de jour ?